Les aventures... d'Adèle Blanc-Sec, le film de 2010

Les films sortis de 2001 à 2019.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
1
50%
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
1
50%
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 2

Les aventures... d'Adèle Blanc-Sec, le film de 2010

Messagepar Greenheart » Sam 13 Juin 2015 08:09

ImageImageImage

Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec (2010)

Sorti en France le 14 avril 2010.
Sorti en Angleterre le 22 avril 2011.
Sorti en blu-ray français le 15 juin 2011 (région B ; la piste DTS stéréo est seulement une piste audio-descriptive en français) Attention Blu-ray de 2011 devenu illisible en 2016 (pourrissement).
Sorti en blu-ray américain le 13 août 2013.

De Luc Besson (également scénariste), d'après la bande dessinée de Jacques Tardi. Avec Louise Bourgoin, Mathieu Amalric, Gilles Lellouche, Jean-Paul Rouve, Jacky Nercessian, Philippe Nahon, Nicolas Giraud, Laure de Clermont-Tonnerre, Gérard Chaillou, Serge Bagdassarian.

Paris, le 4 novembre 1911 à 1 heure du matin, Ferdinand Choupart rentre à pieds du café. Au moulin rouge, Nini les Gambettes triomphe au Moulin Rouge. Choupart qui s’était arrêté pour se soulager au bas de la statue de Jeanne, aperçoit d’étranges lueurs, qui en fait provienne de l’appartement du professeur Marie-Joseph Espérandieu, un spécialiste de l’Egypte Ancienne, qui fait léviter les objets de son salon au cours d’un rituel succédant à faire éclore un œuf de ptérodactyle au Muséum d’Histoire Naturelle… Espérandieu, télépathiquement lié au monstre peut alors de son fauteuil expérimenter toutes les sensations du monstre, qui fait ses premiers pas dans les allées du musée, puis prend son envol, à travers la salle, puis à travers la verrière du plafond. Le ptérodactyle passe devant la fenêtre de l’inspecteur Caponi parfaitement assoupi dans son fauteuil qui pourtant faisait face à la fenêtre. Puis il attaque le taxi où Raymond Pointrenaud, ex préfet de l’Orme et désormais secrétaire d’Etat, séduisait Nini les Gambettes. Le taxi est alors précipité dans la scène, sous les yeux horrifiés de Ferdinand Choupart.

Il ne dormait pas mais Andrej Zborowski était trop occupé à rédiger sa lettre d’amour à Adèle Blanc-Sec pour voir le ptérodactyle passer devant sa fenêtre. Le jeune homme avait rencontré Adèle à la signature de son dernier livre, « Le monstre des glaces » et était tombé inconditionnellement amoureux. Adèle, envoyée par son éditeur, au Pérou pour percer le mystère des anciens Inca, se trouve alors en Egypte : à dos de chameau elle va visiter un chantier de fouilles où l’attendent deux hommes à la mine particulièrement inquiétante. Ils descendent dans une salle des soins, c’est à dire de préparation des momies, équipée d’une machine à emballer et huiler automatiquement les corps ( !). Les deux hommes ont apporté les trois morceaux d’un papyrus, et en le lisant, Adèle trouve le moyen d’ouvrir une porte cachée dans un mur. Adèle est alors mise en joue par l’un de plus âgé des gredins. Elle leur fait alors remarquer que le sol du passage est recouvert d’un mélange inflammable… Puis leur cède la place, pour découvrir une nouvelle mécanique – un miroir qui éclaire le passage. Les bandits préférant l’aide de la science d’Adèle, ils entrent ensemble dans le tombeau de celui que recherchait Adèle…

ImageImageImageImage

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7634
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Retourner vers Années 2000 et 2010

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron