2012, le film de 2009

Les films sortis de 2001 à 2019.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
1
50%
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
1
50%
 
Nombre total de votes : 2

2012, le film de 2009

Messagepar Greenheart » Sam 11 Juil 2015 13:32

ImageImageImage

2012 (2009)

Sorti en France et aux USA le 11 novembre 2009.
Sorti en Angleterre le 13 novembre 2009.
Sorti en blu-ray américain le 2 mars 2010.
Sorti en blu-ray en France le 11 mars 2010 (multi-régions).

De Roland Emmerich (également scénariste), sur un scénario de Harald Kloser ; avec John Cusack, Amanda Peet , Thandie Newton, Chiwetel Ejiofor, Oliver Platt, Tom McCarthy, Woody Harrelson, Danny Glover, Liam James, Morgan Lily, Zlatko Buric, Beatrice Rosen, Alexandre Haussmann, Philippe Haussmann, Johann Urb, Jimi Mistry , Osric Chau, Jimi Mistry, Patrick Bauchau, Blu Mankuma, John Billingsley, Stephen McHattie, Chin Han.

Pour adultes et adolescents.

Le système solaire – Saturne, Jupiter, la Terre, Vénus, Mercure… le Soleil et ses éruptions solaires. En 2009, l’Inde, sous une pluie battante. Un taxi asperge un enfant jouant avec un bateau dans une flaque, avant de déposer le Dr. Adrian Hemsley chez Satam, le responsable d’une station d’étude des profondeurs de la Terre dans la mine la plus profonde de la Terre. En bas du puits, il règne une chaleur infernale. Satam présente Adrian le Dr. Lokesh, spécialiste de la physique quantique. Puis il lui montre sur un écran le compte des neutrinos traversant le réservoir d’eau. Avec les dernières éruptions solaires, le compte a brutalement augmenté et Satam affirme que le flot des neutrinos cause désormais pour la première fois une réaction physique au sein de la Terre. L’hypothèse de Satam est que les neutrinos ont mutés en une nouvelle particule qui réchauffe à la manière d’un four à micro-onde le cœur de la Terre. Et pour preuve, il lui ouvre un sas donnant sur le réservoir d’eau, que les neutrinos portent désormais à ébullition.

Horrifié, Adrian est reparti pour Washington, où il interrompt la petite fête de levée de fond d’un officiel, Anheiser, pour pouvoir lui parler d’urgence. Il est d’abord bloqué parce qu’il ne porte pas de veste. Il en emprunte donc la veste d’un collègue et parvient à entrer et parler à Anheiser, qui d’abord lui demande de prendre rendez-vous pour plusieurs. Adrian insiste et Anheiser finit par lire le rapport. Anheiser annonce alors que Adrian ne travaille plus pour les services géologiques, mais pour lui, et l’emmène d’urgence à la Maison Blanche. Plus tard, au sommet du G8 de 2010, le président fait sortir tous les traducteurs de la salle où sont réunis les chefs d’état, expliquant qu’ils n’auront pas besoin de comprendre les finesses de langage de l’anglais pour comprendre ce qu’il a à leur dire : six mois auparavant, on l’a informé d’une situation si catastrophique qu’il refusait d’abord d’y croire. Mais à présent, il en est certain : le monde tels qu’ils le connaissent arrivera très bientôt à sa fin.

Plus tard, dans la vallée de Cho-Min au Tibet, en 2010 : Les chinois déportent les populations locales, et tandis que les familles s’en vont, les hommes qui veulent travailler restent tandis que les chinois font l’inventaire de leurs connaissances, et les premières détonations pour creuser une mine retentissent. En 2011, un émir est démarché dans un grand hôtel Londonien par un certain Monsieur Isaacs, qui lui demande un milliard d’Euro pour mettre en sécurité sa famille, tandis qu’au musée du Louvres, la propre fille du président, représentante de l’organisation Héritage, a obtenu du directeur du Louvres de lui confier les chefs-d’œuvres du musée afin qu’elle les mette en sécurité des attentats terroristes au fond d’un coffre dans les profondeurs de la Suisse.

En 2012, au Guatemala, une secte a organisé un suicide collectif à cause d’une prédiction Maya selon laquelle la fin du monde serait pour le 12 décembre. Étrangement, les scientifiques prévoient l’éruption solaire la plus intense pour cette date. Jackson Curtis, un romancier divorcé chauffeur de Limousine habitant la Californie se réveille en sursaut ce matin-là, car il doit emmener ses enfants en vacances. Sa voiture ordinaire est en panne, Jackson doit donc prendre sa limousine et se trouve déjà en retard. Il ne prête donc aucune attention aux « fractures de surfaces » qui se sont multipliées sur la côte Pacifique ces derniers jours. Son ex-femme est à présent avec un chirurgien esthétique, et Jackson ignorait que sa fille de 7 ans mouillait encore son lit la nuit. Son ex lui rappelle de ne pas laisser l’aîné jouer tout le temps à l’ordinateur, puis c’est le départ.

C’est aussi le départ, mais en croisière, pour deux vieux Jazzmen qui doivent se produire à bord. L’un d’eux n’est autre que le père d’Adrian. Alors qu’il sont sur la passerelle d’embarquement, le bateau monte et descend d’un coup, comme si la terre ou le niveau de la mer avait soudain changé. Mais très vite tout redevient normal. Et comme Jackson roule vers Yellowstone avec ses enfants, ils aperçoivent des hélicoptères filer dans le ciel, tandis qu’une radio-pirate commente l’évènement en direct. L’explication ? L’équipe menée par Adrian Hemsley s’est trompé dans ses prévisions : la fin du monde serait en avance de plusieurs mois. Alors qu’Adrian explique cela au président des Etats-Unis à Washington, la fille de ce dernier débarque furieuse dans le bureau ovale : elle avait le directeur du Louvre au téléphone au moment où celui-ci est mort dans un accident de voiture spectaculaire. Or celui-ci accusait l’organisation Héritage de ne pas exister : les œuvres du Louvre n’étaient pas où elles auraient dû se trouver.

ImageImageImageImageImageImage


***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7896
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Retourner vers Années 2000 et 2010

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron