Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, le film de 2004

Les films sortis de 2001 à 2019.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
1
100%
 
Nombre total de votes : 1

Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, le film de 2004

Messagepar Greenheart » Sam 5 Mar 2016 18:10

ImageImageImage

Harry Potter and the Prisoner of Azkaban (2004)

Sorti en Angleterre le 31 mai 2004.
Sorti en France le 2 juin 2004.
Sorti aux USA le 4 juin 2004.
Sorti en blu-ray américain le 11 décembre 2004 (un seul blu-ray, multi-régions, anglais LPCM 5.1, français inclus, version cinéma).
Sorti en blu-ray américain le 4 novembre 2009 (un seul blu-ray, multi-régions, anglais LPCM 5.1).
Sorti en blu-ray américain coffret Ultimate le 19 octobre 2010 (deux blu-rays, nouveaux bonus dont Creating The World part 3: Creatures, plus goodies, français inclus, anglais DTS HD MA 5.1).

De Alfonso Cuarón ; sur un scénario de Steve Kloves d'après le roman de J.K. Rowling ; avec Daniel Radcliffe, Emma Watson, Rupert Grint, Oliver Phelps, James Phelps, Robbie Coltrane, Matthew Lewis, Sitara Shah, Jennifer Smith, Tom Felton Chris Rankin, Julie Walters, Bonnie Wright, Mark Williams, David Thewlis, Devon Murray, Warwick Davis, David Bradley, Michael Gambon, Alan Rickman, Maggie Smith, Gary Oldman, Emma Thompson, Timothy Spall, Julie Christie, Pam Ferris, Richard Griffiths, Harry Melling, Fiona Shaw, Robert Hardy, Lenny Henry, Lee Ingleby, Jimmy Gardner.

Pour adultes et adolescents.

Par une nuit où un orage gronde au loin, dans une petite chambre à l’étage de la maison des Dursley, Harry Potter répète sous son drap l’incantation Lumos Maxima, qui fait s’illuminer à chaque fois un peu plus fort sa baguette magique. Entendant soudain une chasse d’eau être tirée, il se rallonge précipitamment dans son lit et fait semblant de dormir. Juste après, l’Oncle Vernon ouvre la porte de la chambre en bâillant, et ne voyant rien d’anormal, referme la porte. Aussitôt, Harry se remet sous le drap et reprend sa pratique, mais cette fois-ci incante plus fort. La lumière devient éblouissante, et Harry se dépêche alors de se rallonger sur son lit et de faire à nouveau semblant de dormir. L’Oncle Vernon ouvre à nouveau la porte, et ne voyant à nouveau rien d’anormal, la referme.

Le lendemain, on sonne avec insistance à la porte, et Tante Pétunia ordonne sèchement à Harry d’aller ouvrir. C’est M. Dursley, qui ramène sa sœur Marge à la maison, une horrible grosse femme avec un petit bouledogue qu'elle appelle Ripper ("l'éventreur"). Harry demande alors à son oncle Vernon de signer un formulaire. Vernon demande ce que c’est, et Harry répond que ce n’est rien, un truc de l’école. Vernon répond qu’il signera plus tard, si Harry se conduit bien. Harry répond alors à voix basse qu’il se conduira bien si Marge se conduit bien elle aussi. C’est alors que Marge aperçoit Harry et remarque sur un ton méprisant que Harry est encore là. Ce que Harry confirme. Marge rétorque de ne pas répondre par un oui aussi peu reconnaissant, car son frère Vernon est trop généreux de le garder chez lui – et si Harry avait été abandonné devant sa porte à elle, il aurait été envoyé droit à l’Orphelinat. C’est alors que Dudley, qui regardait la télévision, éclate de rire, et Marge s’empresse de faire des mamours à son « petit caniche ». Vernon profite alors de la diversion pour envoyer Harry à l’étage, qui obéit, tandis que le petit bouledogue de sa sœur monte aussitôt manger dans l’assiette de Dudley.

Le dîner venu, Dudley continue de se concentrer sur la télévision tandis que Harry débarrasse et que le bouledogue de Marge lèche l’assiette que sa maîtresse a laissé par terre, et Marge abuse du Brandy que lui propose son frère. Comme Marge remarque le regard consterné de Harry tandis qu’elle fait boire son chien dans son propre verre, elle demande à Harry ce qu’il regarde avec son sourire en coin (qu’il n’a pas). Puis il demande où Vernon a envoyé Harry à l’école, et Vernon prétend que Harry est à Saint Brutus, une institution pour les cas désespérés. Marge, visiblement ivre, demande à Harry si à Saint Brutus ils utilisent une canne pour le battre. Comme Harry confirme avec enthousiasme, Marge se lance dans une tirade à propos du fait que certains enfants méritent de se faire battre et que Vernon ne doit pas se reprocher la manière dont Harry a tourné, car c’est une question de sang, de mauvais sang qui finit toujours par se révéler. Puis Marge demande à Tante Pétunia ce que le père de Harry faisait comme métier. Pétunia prétend alors que le père de Harry ne faisait rien, il était sans emploi. Marge insinue alors que le père de Harry était aussi un ivrogne.

Et là, Harry ne peut s’empêcher de répondre que c’est un mensonge. Comme Marge, très contente d’avoir réussi à provoquer Harry, lui demande de répéter ce qu’il vient de dire, Harry le fait, et le verre de Brandy dans la main de Marge explose. Si Pétunia est effrayée et Vernon franchement inquiet, Marge éclate de rire : elle a une poigne très ferme ! Vernan déclare alors qu’il est l’heure pour Harry d’aller se coucher. Marge lui dit de se terre et ordonne à Harry de nettoyer les dégâts, claquant des doigts. Puis comme Harry obéit, Marge reprend : selon elle, le mauvais sang n’a rien à voir avec le mari, c’est toujours de la faute de la mère – elle voit ça tout le temps avec les chiens : s’il y a quelque chose qui ne va pas avec la chienne, il y aura quelque chose qui ne va pas avec le chiot.

Alors Harry craque et crie deux fois à Marge de se taire, jetant son chiffon à terre. Marge sourit et se tourne vers Harry en levant son index, alors que derrière Harry, les lumières de la cuisine se mettent à vaciller… Mais Marge s’arrête de parler : d’abord le bout de son index se met à gonfler, puis le visage de Marge, son ventre, ses fesses, ses jambes. Les coutures de son tailleur craquent et ses bas filent, son collier cède, projetant les perles – puis c’est la chaise qui craque complètement, tandis que Marge, telle une baudruche, comme à s’envoler vers le plafond, dérive vers la véranda en hurlant, et rebondissant sur les vitres, passe par les portes ouvertes sur le jardin… Vernon tente en vain de la retenir par les mains, mais manquant de s’être entraîné à son tour dans les airs, il la lâche et Marge disparait en hurlant dans le ciel.

Alors Harry se précipite dans sa chambre à l’étage et en redescend avec une grosse valise sur roulette. Vernon se précipite sur lui et hurle de faire revenir Marge immédiatement ; Harry rétorque que la sœur de Vernon n’a que ce qu’elle mérite, et comme Vernon tente de saisir Harry au cou, Harry le menace de sa baguette magique. Vernon recule en répondant que Harry n’est pas autorisé à pratiquer la Magie en dehors de l’école – ce à quoi Harry répond que Vernon n’a qu’à le tenter. Et comme Vernon prétend se réjouir du fait que Harry ne sera pas repris à l’École de Magie et qu’il n’a nulle part où aller, Harry rétorque qu’il s’en fiche : n’importe où sera meilleur que chez les Dursleys.

***



La bande annonce officielle HD : https://youtu.be/R69laoH02xg

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 9381
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Retourner vers Années 2000 et 2010

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron