The Angry Red Planet, le film de 1959

Les films sortis de 1941 à 1960.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
1
100%
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

The Angry Red Planet, le film de 1959

Messagepar Greenheart » Jeu 15 Juin 2017 08:33

ImageImage

The Angry Red Planet (1959)
Traduction du titre original : La Planète Rouge-Colère.
Autres titres : Invasion of Mars ; Journey to Planet Four.

Sorti aux USA le 23 novembre 1959.
Annoncé en blu-ray américain pour le 27 juin 2017.

De Ib Melchior (également scénariste) ; sur un scénario de Sidney W. Pink ; avec Gerald Mohr, Naura Hayden, Jack Kruschen, Les Tremayne, Paul Hahn, J. Edward McKinley, Tom Daly, Don Lamond.

Une photo en noir et blanc du Capitole à Washington DC. Un survol du Pentagone. Une voiture précédée d’une escorte de deux motards sirène hurlante qui s’arrête devant l’entrée du bâtiment. Des gradés et quelques civils d’âges murs prenant rapidement place autour d’une étroite table de conférence.

Le militaire – Le Major Général George Treegar – resté debout attend que tout le monde soit assis puis commence son discours : à trois heures du matin, ce matin-là, la fusée X1 d’exploration spatiale perdue depuis 61 jours vient d’être retrouvée à la dérive en orbite par l’observatoire de Mont Paramor. Toutes les tentatives de contacter par radio le vaisseau ont échoué et l’équipage est présumé mort. Le militaire rappelle que la X1 était présumée s’être écrasée sur Mars, mais que cela n’a donc pas été le cas ; il faut donc récupérer la fusée martienne et la ramener intacte sur Terre.

Un général attablé fait remarquer à George que c’est un ordre bien téméraire. George répond qu’il le sait mais que les données des instruments de bord de la fusée doivent être récupérées. Puis George demande au professeur Wiener ( ?) de leur donner une estimation de leurs chances de réussite, (là tout de suite sans calculette ni aucune données).

Sans surprise, le professeur répond que cela dépend de beaucoup de facteur, puis mentionne que le MR1 est équipé de nombreux systèmes de contrôles automatisés que l’on peut diriger à distance depuis la Terre. S’il reste suffisamment de carburant à bord, ils peuvent envoyer le vaisseau jusqu’à une base militaire de l’état du Nevada et atterrir en sécurité. Alors un autre général demande ce qui se passerait s’il y avait encore quelqu’un à bord. L’accélération de la réentrée serait alors dangereuse, voire fatale pour lui. Cela n’émeut pas George, qui ordonne qu’ils s’envolent immédiatement pour le Nevada. Les généraux se pointent donc dans le poste de contrôle de la base, ordonne un compte à rebours, et trente secondes plus tard ils entament la procédure d’enclenchement du téléguidage de la fusée, qui demande de pousser un seul bouton.

Les journaux de Wahington font le gros titre sur le retour possible de la fusée et la question de si l’équipage est encore vivant. La télévision pose à nouveau la question du carburant, comme s’il était impossible de lire la jauge alors que la base militaire peut très bien téléguider la fusée. Puis la télévision présente l’équipage disparu à travers un film d’actualité : le colonel pilote Thomas O’Bannion, la jolie zoologue doctoresse Iris « Irish » (l’irlandaise) Ryan, le barbichu professeur Théodore Gattel, concepteur de la fusée X1 et le chef-officier météo Sam Jacobs, expert en électronique et en radar.

ImageImageImageImageImageImage

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7908
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: The Angry Red Planet, le film de 1959

Messagepar Greenheart » Jeu 15 Juin 2017 08:38

Un scénario timbre poste ultra-linéaire caviardé sur les Quatermass Experiments, des acteurs en bois, et toute la partie sur Mars virée à l'orange et polarisée pour faire passer des dessins au trait pour des paysages ou des plantes martiennes.
Pire, j'ai l'impression tenace qu'ils ont mutilé une ou plusieurs chauve-souris pour fabriquer l'un des deux monstres.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7908
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Années 1940 et 1950

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités