La machine à explorer le temps, le film de 1960

Les films sortis de 1961 à 1980.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
1
33%
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
1
33%
Génial !
1
33%
 
Nombre total de votes : 3

La machine à explorer le temps, le film de 1960

Messagepar Greenheart » Lun 9 Fév 2015 14:46

ImageImageImage

The Time Machine (1960)
Traduction du titre original : La Machine Temporelle

Sorti aux USA le 17 août 1960.
Sorti en France le 7 décembre 1960.
Sorti en DVD français le 9 octobre 2002.
Sorti en blu-ray aux USA le 8 juillet 2014 (multirégions, sous-titres français inclus).

De George Pal. Avec Rod Taylor, Alan Young, Yvette Mimieux. D'après le roman de H.G. Wells.

Par une nuit d'hiver, David Kirby (Alan Young) retrouve ceux qui ont été convoqués par l'Inventeur, George (Rod Taylor), afin d'être les témoins de la réussite de son expérience. L'Inventeur est absent depuis plusieurs heures, mais a laissé des instructions pour le dîner. George étant inhabituellement en retard, les quatre hommes s'apprêtent à faire honneur à la table, quand soudain, George fait irruption, ses vêtements déchirés, couvert de suie et éclaboussé de sang.

Cinq jours auparavant, à la fin de l'année 1899, le 31 décembre, ils s'étaint déjà réunis, pour entendre la découverte de George, en rapport avec le temps. Le jeune inventeur est très fier : pour lui, le Temps est la quatrième dimension, si l'on considère que la première dimension est la longueur, la seconde est la largeur et la troisième, la hauteur. La quatrième dimension n'est, aux yeux de certains, qu'une théorie. Mais George prétend que cela n'est pas le cas : nous ignorons habituellement la quatrième dimension, parce que nous n'avons pas la liberté de nous mouvoir le long de cette dimension-là. Où veut-il en venir ? A la démonstration de la possibilité d'un mouvement dans la quatrième dimension. Et George fait disparaître devant son assistance médusée, un prototype miniature d'une machine à voyager dans le temps, qu'il a envoyé dans le futur.

Mais George se heurte à l'incrédulité, tant face à la réalité de l'expérience, qu'à l'idée d'utiliser un jour cette machine pour voyager dans le futur. Puis on lui parle des possibilités commerciales. D'abord piqué au vif, le jeune inventeur est interloqué. Mais son meilleur ami, David Kirby, est franchement inquiet. Les invités s'en vont, mais Kirby est resté pour l'interroger : pourquoi George se préoccupe-t-il tellement du temps ? Parce qu'il est dégouté par son époque, où les guerres font de telles hécatombes. Il préfère le futur au passé et au présent, car il voudrait croire en une époque de paix. Comme Kirby pense que la machine n'est qu'un tour de magie, George lui propose de voir le modèle à l'échelle non réduite. Kirby supplie George d'oublier la machine et de passer la fin de l'année auprès de son épouse et de leur bébé.

George promet de ne pas franchir le seuil de la porte, et donne rendez-vous la semaine suivante à Kirby et les autres, puis son ami parti, il note sur le calendrier de prévoir le dîner, prévient sa gouvernante, puis se rend à son atelier aménagé dans la véranda, où l'attend effectivement une machine à explorer le temps capable d'emmener un passager de taille humaine.

ImageImage

***



Ici la bande annonce en anglais HD officiel : http://youtu.be/36UQCZEsY9g
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 9381
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: La machine à explorer le temps, le film de 1960

Messagepar Greenheart » Jeu 16 Juin 2022 06:11

Revu récemment, étonnamment toujours aussi fort, toujours aussi... d'actualité.

Spoiler : :
La menace d'un bombardement atomique remise au goût du jour avec l'attaque de la Russie par la coalition USA / Angleterre / France / Arabie Saoudite / Israël en armant les ukrainiens et leurs bataillons ouvertement nazi pour attaquer de fait leur propre population et la Russie et le blocus économique des prétendues sanctions, qui sont en train de ruiner l'Europe, ce qui était le but depuis le départ, une guerre civile / religieuse en Europe étant le rêve humide ouvertement avoué des milliardaires de Davos type Soros. La Russie rappelant que ses missiles hypersoniques déjà testés et restestés publiquement avec succès raseront les capitaines européennes en deux minutes ou moins à la première tentative de l'OTAN pour les bombarder directement, aucun autre pays et certainement pas l'OTAN ne dispose de la même technologie.

Le conditionnement des humains du futur pour aller se faire bouffer par les Morlochs, qui détiennent toutes les ressources industriels du futur et maintiennent les humains dans un faux paradis d'ignorance où tout est gratuit : c'est strictement Facebook et le Métaverse et autres réseaux sociaux dont les sirènes font la promotion des mutilations sexuelles, des soulèvements orchestrés par les USA tout en censurant toute les informations pertinentes et en empêchant constamment les gens de penser et de lier de véritables liens entre eux dans la réalité, ce qui les laissera totalement démunis d'entraide en cas de coups durs et les empêchent de construire des contre-pouvoirs locaux, de stopper les dictatures vendues aux plus riches ou de faire rendre la justice alors que les crimes montent en flèche et que les faux médicaments, la nourriture et les pesticides les empoisonnent en masse.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 9381
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Années 1960 et 1970

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron