Cosmos 1999 S01E06: Autre temps, autre lieu (1975)

Infos et retours sur les séries et téléfilms diffusés ou à venir à la télévision.

Comment avez-vous trouvé cet épisode ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
1
100%
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Cosmos 1999 S01E06: Autre temps, autre lieu (1975)

Messagepar Greenheart » Jeu 31 Mar 2016 17:55

Image Image

Space 1999 S01E06: Another Time, Another Place (1975)
Traduction du titre original : Lié à la Terre / Braqué sur la Terre.

Diffusé le 18 décembre 1975 sur ITV 1 UK.
Diffusé le 20 décembre 1975 sur TF1 FR.
Sorti en blu-ray anglais le 1er novembre 2010 chez Network (lisible en France, pas de version française ni de sous-titres français).

De Gerry Anderson et Sylvia Anderson ; réalisé par Charles Crichton sur un scénario de Anthony Terpiloff ; Avec Martin Landau, Barbara Bain, Barry Morse, Prentis Hancock, Zienia Merton, Anton Phillips, Nick Tate, Judy Geeson.

Pour adultes et adolescents.

Régina, une jeune opératrice de la station Alpha traverse la salle de contrôle et commence à gravir les marches de l’escalier et s’arrête. Comme le reste de personnel, ils ressentent un curieux vertige tandis qu’une nébuleuse tournant lentement sur elle-même s’apprête à croiser la course de la Lune. Soudain, la gravité change de direction et tout le monde est précipité contre l’un des murs de la salle de contrôle dans un grondement sinistre. La Lune est alors complètement engloutie par la nébuleuse, et la gravité change à nouveau de direction, dans un nouveau grondement, et tout le monde se retrouve plaqué au sol, qui semble s’incliner. Le commandant Koenig peut enfin sortir de son bureau, et le reste du personnel se relever : ils sont soumis à un champ magnétique intense, mais quand Koenig demande à Kano de fournir les relevés de l’ordinateur, une gerbe d’étincelles jaillit de l’un des panneaux électroniques. Puis c’est au tour d’un des pupitres de faire jaillir des étincelles tandis que des particules brillantes voltiges à la surface de la Lune. La gravité bascule alors d’un côté puis d’un autre tandis que des lumières colorées passent devant leurs yeux. Comme le reste de l’équipage est fasciné par le phénomène, Régina cède complètement à la panique et tente de sortir de la salle de contrôle. La doctoresse Helena Russel tente de la retenir en vain, puis s’immobilise comme tous les autres membres de la station Alpha. Elle constate alors que l’image de chacun se dédouble et quitte son original – et de l’Espace, une seconde Lune quitte la première, et tandis Régina hurle silencieusement, dans le ciel noir, la seconde Lune s’éloigne, nimbée de couleurs oscillantes.

Plus tard, l’équipe entier de la station Alpha git inconscient – pour peu après reprendre conscience. Tout le monde semble aller bien, sauf Régina, qui reste évanouie. Koenig envoie chacun vérifier l’état de la station et réclame une équipe médicale pour la jeune fille, puis consulte le professeur Bergman, qui avoue son ignorance au sujet du phénomène, mais constate que la Lune n’occupe plus la même région de l’Espace qu’au moment de l’incident. Dans l’infirmerie, Koenig apprend de la doctoresse Helena Russel et de son assistant le docteur Mathias que Régina ne répond à aucun traitement et demeure inconsciente. Plus tard, dans la salle de contrôle, Sandra constate que la Lune est arrivée à proximité d’un nouveau système solaire – ils auraient donc effectivement fait un grand bond à travers l’Espace intersidéral. Koenig préfère alors qu’ils s’intéressent à la planète pouvant abriter la Vie plutôt que la manière dont ils sont arrivés.

Au même moment, Régina reprend conscience à l’infirmerie, très surprise : elle s’étonne auprès de Russel d’avoir à nouveau « là-haut », s’exclame qu’il y a deux Lunes, se dit que « cela » a dû être un rêve car tout le monde était là, le commandant, Alan… Helena Russel confirme alors à la jeune fille que c’était un rêve, et Régina est tout à fait d’accord, puisque le commandant Koenig et Alan sont morts. Puis elle s’agite : ils ne sont pas morts. Helena insiste alors : ni Koenig, ni Alan ne sont morts. Alors Régina se calme et admet qu’ils sont encore en vie. Puis remarque que le soleil brille fort aujourd’hui. Helena baisse les yeux et constate que la main de la jeune fille a pris un coup de soleil, et la doctoresse demande comme si de rien n’était à Regina de lui parler du soleil.

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7374
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Retourner vers Télévision

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité