La 4ème dimension S01E21: Image dans un miroir (1960)

Infos et retours sur les séries et téléfilms diffusés ou à venir à la télévision.

Comment avez-vous trouvé cet épisode ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
1
100%
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

La 4ème dimension S01E21: Image dans un miroir (1960)

Messagepar Greenheart » Lun 8 Aoû 2016 06:31

Image Image

The Twilight Zone S01E21: Mirror Image (1960)
Traduction du titre original : Image inversée (image-miroir)

Diffusé aux USA le 25 février 1960 sur CBS US.
Diffusé en France le 4 avril 1984 sur TF1 FR.
Sortie en blu-ray américain de la saison 1 le 14 septembre 2010 (région A seulement).
Sorti en blu-ray français de la saison 1 le 25 octobre 2011 (région B seulement, plus compressé que l'américain, bonus manquants).

De Rod Sterling (également scénariste) ; réalisé par John Brahm ; avec Vera Miles, Martin Milner, Joseph Hamilton.

Pour adultes et adolescents.

Une nuit d’orage, une gare de bus sous une pluie battante. Une jeune femme blonde attend assise sur un banc au milieu du hall presque désert, brillamment éclairé, une lourde valise posée à côté d’elle. Elle finit par se lever pour aller au guichet où veille un vieillard grincheux occupé à lire : le bus pour Cortland aurait dû arriver une demi-heure auparavant. Le vieillard confirme. Et quand la demoiselle demande à quelle heure le bus arrivera, il répond que c’est difficile à dire, vu qu’il pleut fort, la route est glissante, peut-être il y a un ou deux ponts barrés – cela rend les horaires difficiles à respecter : le bus arrivera quand il doit arriver et le vieil homme rappelle qu’il lui a répondu cela la dernière fois qu’elle lui a posé la question.

La jeune femme s’indigne : la dernière fois qu’elle lui a posé la question c’est cette fois-là, et tout ce qu’elle veut c’est une réponse polie. Le vieillard persiste : elle aura une réponse polie, le problème étant qu’elle la réclame toutes les dix minutes – les situations ne changent simplement pas si rapidement. Et si elle veut tout savoir sur le bus de Cortland il est en retard ; il était en retard quand elle a posé la question une demi-heure auparavant ; en retard quand elle est revenue quinze minutes plus tard et il est en retard à présent, et toutes les questions du monde ne lui donneront pas d’élan.

La jeune femme proteste : c’est la première fois qu’elle se présente au guichet, la toute première fois. Et comme elle commence à dire que le préposé doit faire vérifier ses yeux, elle reconnait parmi les bagages rangés derrière lui – sa grande valise blanche ! La jeune femme se retourne vers le banc qu’elle occupait au milieu du hall : sa grande valise blanche est toujours-là, à côté du banc. Elle regarde à nouveau derrière le préposé : il y a bien une valise identique à la sienne posée derrière lui…

Millicent Barnes, 25 ans, est une jeune femme qui attend un bus par une nuit pluvieuse de novembre. Elle n’est pas du genre très imaginative, ne se laisse pas aller à des angoisses ou des peurs inutiles, même pas à la rêverie la plus passagère : comme toutes les jeunes femmes qui font carrière, elle tombe dans la catégorie générale des filles qui ont la tête sur les épaules. Il faut préciser cela car dans les moments qui vont suivre, la tête bien en place sur les épaules de Mademoiselle Barnes va être soumise à rude épreuve.

ImageImageImageImage

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7374
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Retourner vers Télévision

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron