Chapeau Melon... S04E04: Meurtre par téléphone (1965)

Infos et retours sur les séries et téléfilms diffusés ou à venir à la télévision.

Comment avez-vous trouvé cet épisode ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
1
100%
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Chapeau Melon... S04E04: Meurtre par téléphone (1965)

Messagepar Greenheart » Mer 7 Déc 2016 13:37

ImageImage

The Avengers S04E04: Dial A Deadly Number (1965)
Traduction du titre original : Composez un numéro mortel.

Noter que cet épisode est aussi numéroté S04E10 et S04E02.

Quatrième saison noir et blanc.
Diffusée en Angleterre le 4 décembre 1965 sur ITV1.
Diffusée en France le 4 avril 1967 ORTF 2 FR.
Sorti en blu-ray anglais région B coffret 7 BR (image excellente 1080p format original 1:33; anglais et allemand sous-titré anglais, LPCM 2.0 correct, nombreux bonus)
Sorti en coffret blu-ray français le 20 octobre 2015 (commentaires des épisodes manquants, petits problèmes de vitesse et de portions manquantes dans les versions françaises).

De Brian Clemens. Avec Patrick Macnee, Diana Rigg,

Pour adultes et adolescents.

Un pub remplie de courtiers où une imprimante crache les cours et où sont affichés les heures locales des places financières du monde entier – Frankfort, New-York, Tokyo… assis à une petite table, un gentleman, Ben Jago, lit à haute voix un article du Financial Times : « … mais ce fut la force du prix de l’or qui jusqu’à la fin de la semaine dernière a provoqué le recul du marché des actions. » Son voisin de table, Norman Todhunter, un homme chauve en complet veston, demande à Henri, le troisième homme d’affaire, qui revient du bar, des nouvelles. Henri confirme que ce dernier avait raison : les bénéfices ont augmenté. Jago déclare alors qu’il doit à Todhunter un verre – et il appelle le serveur, un certain Billy.

Au bar, un moustachu à la veste rayée semble pour le moins fatigué. Il consulte sa montre à gousset, puis regarde du côté des trois hommes. Le serveur, Billy, arrive à la table, et un bip sonore retentit. Todhunter s’excuse, puis déclare que le verre attendra et le serveur repart. Jago s’étonne et demande qu’est-ce que c’était que le bip : Todhunter lui explique qu’il a un nouveau gadget à transistor – un secrétaire portable. Il sort une espèce de stylo brillant de sa poche et le tend à Jago, qui examine l’objet. Jago déclare que c’est ingénieux, et Todhunter explique que c’est Henry qui le lui a conseillé – sans doute Henry a-t-il des parts dans la société qui les fabrique. Jago demande comment l’objet fonctionne. Todhunter répond que c’est plutôt simple en fait : quand son bureau le réclame, ils appellent une permanence téléphonique, qui envoie ensuite le signal du bip et il n’a plus qu’à rappeler son bureau.

Puis comme Jago lui rend l’objet, pour le laisser partir téléphoner, Todhunter répond que cela ne sera pas nécessaire : le bip servait seulement à lui rappeler qu’il était l’heure de se rendre à la réunion des chefs de service. Puis Todhunter et Henry quittent la table de Jago. Comme ils passent devant le comptoir, le moustachu à la veste rayée se lève et bouscule Todhunter, faisant semblant de ne pas l’avoir vu. Se raccrochant à la poche de la veste de Todhunter, il a presque fait tombé le stylo-bipeur et comme il s’excuse, Todhunter remet un stylo-bipeur dans sa poche et s’en va. Comme le moustachu se rassoit, il met dans sa poche le stylo-bipeur de Todhunter, qu’il a substitué. Puis, tandis que la réunion commence à l’étage, le moustachu regarde sa montre à nouveau, puis attrape le téléphone posé à côté de lui sur le comptoir et compose un numéro sur le cadran.

Dans la salle de conférence, Todhunter est debout, achevant son discours : le futur de l’industrie est rayonnant ; pour leur compagnie, la perspective est saine, très… Le stylo-bipeur sonne dans sa poche, Todhunter porte la main à sa poitrine et se tétanise – puis s’effondre sur le tapis, mort. Plus tard, Emma Peel rejoint John Steed qui observait de près la maquette d’un cargo ornant la table de conférence. Elle lui demande s’il envisage d’emporter la maquette pour jouer avec dans son bain. Steed lui répond d’arrêter les presses pour l’édition spéciale du jour, lui tendant un journal dont Emma lit le gros titre : le directeur de la société Todhunter meurt, les actions chutent de moitié de leur valeur.

Steed explique que c’est arrivé dans la pièce où ils se trouvent il y a deux heures. Steed a sorti une montre à gousset qui carillonne quand on l’ouvre, et Emma s’étonne : c’est nouveau. Steed explique que c’est un héritage de son oncle. Emma commente qu’il est bien dommage que le gousset soit abîmé. Steed répond que c’est à cause de la Bataille de la Somme en 1916. Emma demande si c’était la faute d’une balle allemande, et Steed corrige : c’est la faute d’une mule canadienne. Puis il reprend : Todhunter est mort là où ils se trouvent deux heures auparavant. – et c’est le sixième directeur à tomber raide mort cette année. Dans chaque cas, le directeur était dynamique et quasiment indispensable à sa compagnie, ce qui forcément faisait perdre de sa valeur avec sa mort.

Emma suggère une thrombose due au surmenage. Steed répond que la question est de savoir s’ils sont tombés ou si on les a poussé. Emma s’étonne : tous les six ? Steed répond : pourquoi pas ? Emma suggère alors le mobile : faire chuter les prix des actions, s’emparer des entreprises. Steed objecte : bonne idée, mais aucune entreprise n’a été rachetée.

ImageImageImageImage

***

Ici la page de l'épisode du site dissolute.com avec tous les détails de production : http://www.dissolute.com.au/the-avenger ... umber.html

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7374
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Retourner vers Télévision

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité