Devs, la série télévisée de 2020

Infos et retours sur les séries et téléfilms diffusés ou à venir à la télévision.

Comment avez-vous trouvé cette série télévisée ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
1
100%
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Devs, la série télévisée de 2020

Messagepar Greenheart » Dim 8 Mar 2020 20:02

Image

Devs (2020)
Traduction du titre original : Développeurs.

Une saison de 8 épisodes de 50 minutes environ.

Diffusé aux USA à partir du 5 mars 2020 sur HULU US (= Disney).

De Alex Garland, avec Sonoya Mizuno, Nick Offerman, Jin Ha, Zach Grenier, Cailee Spaeny, Stephen McKinley Henderson, Karl Glusman, Alison Pill.

Sergei, un employé de l'entreprise de nouvelles technologies Amaya (comprenez Google) présente à ses patrons le résultat de son projet de prédiction du comportement d'un organisme vivant. Le problème est que cela ne fonctionne que 30 secondes, mais ses patrons décident de le transférer vers une mystérieuse division Devs. Avec sa compagne, qui travaille dans la même entreprise mais dans la division du cryptage , ils conviennent de ne rien se dire de leurs boulots respectifs. Sergei passe un entretien avec le responsable de la sécurité, qui lui demande s'il croit en Dieu et lui rappelle qu'il n'est pas un américain de la troisième génération, au contraire de sa chère et tendre. Sergei est ensuite accompagné jusqu'à une étrange place forte isolée en pleine nature, à l'entrée défendue par un champ électro-magnétique, et inaccessible sans prendre une cabine à lévitation également électromagnétique.

***



La bande annonce offcielle HD : https://youtu.be/n_WkVpVCSls

***

Saison 1 (2020 - 8 épisodes)

(les épisodes n'ont pas de titre).

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8049
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Devs, la série télévisée de 2020

Messagepar Greenheart » Dim 8 Mar 2020 20:11

Alex Garland recycle les clichés horrifiques de ses précédentes productions en jouant à fond la montre et en suivant les consignes de propagande du moment : à nouveau il confond la Science-fiction et l'horreur et la religion et la science. Il n'a aucune théorie science-fictive pour construire son univers (quel univers ?) et ses personnages (quels personnages) sont en papier à cigarettes. A nouveau il nous ressort son décor d'architecte branché inepte du point de vue des conditions de travail et de l'hygiène et de la sécurité : qui peut travailler dans une salle d'ordinateurs avec des lampes jaunes dans les yeux ? comment évacuer un tel bunker en cas d'incendie et de panne d'électricité forcément (rappel, il est interdit de prendre l'ascenseur, surtout s'il utilise l'électricité pour léviter).

Les jeux de c.ns ne s'arrêtent pas à la partie science-fiction / fantastique : ah l'agent "secret" russe avec un accent à couper au couteau comme si un russe n'était pas capable de parler sans accent, la fille qui travaille dans la surveillance qui va le rencontrer dans un endroit où ils sont visibles à 100 km à la ronde sans s'assurer qu'elle n'est pas suivie ou buggée, la scène de bagarre risible dans le parking etc. etc.

Tout le monde semble sous prozak, exactement comme dans les deux autres nouveautés du mois (Amazing Snorries et Dispatches from Schizophrenia Inc.), et ces productions ont clairement fait une fixette sur la troisième saison de Twin Peaks, plus lent que moi tu meurs : rien dans l'intrigue, les dialogues, toutes les idées grappillées dans les films et séries précédentes. Une telle unanimité dans la médiocrité qui perdure depuis plus d'un an partout sur toutes les chaînes ne peut être un hasard, et à nouveau, je ne peux qu'encourager le spectateur à abandonner les écrans pour revenir au livre papier et à une imagination supérieure et libre nourrie par des siècles de qualité.

On notera au passage la présence de la même actrice blonde Alison Pill que dans Picard, exactement dans le même rôle de responsable de labo high tech, avec apparemment une seule expression plus ou moins constipée et la même voix atone, qui ne détonera pas du ton et du débit de la totalité des acteurs de Devs pour ce que j'ai pu entendre.

Spoiler : :
... également à noter le flot de fausses critiques positives sur la fiche imdb de la série (la Team Disney à nouveau à l'oeuvre) pour noyer les quelques mauvaises critiques objectives et argumentées. Il serait plus que temps que l'internet soit nettoyé des usines à trolls made in hollywood et banquiers internationaux, et pas seulement des russes et autre France en marche ou je ne sais quel autre secte.


***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8049
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Télévision

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron