Upload, la série de 2020

Infos et retours sur les séries et téléfilms diffusés ou à venir à la télévision.

Comment avez-vous trouvé cette série télévisée ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
1
100%
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Upload, la série de 2020

Messagepar Greenheart » Jeu 7 Mai 2020 16:38

Image

Upload (2020)

Une saison de 10 épisodes, premier épisode de 46 minutes, les autres de 30 minutes.

Attention, cette série comme plusieurs autres semble essayer de persuader son public qu'une réplique virtuelle (équivalent à une peinture au moyen-âge) est et vaut une personne bien vivante qui lui sert de modèle, et qu'une réalité virtuelle (une maquette à n'importe quelle époque) est et vaut le monde réel - il s'agit de la représentation prise pour la réalité (et vendue comme la réalité). Essayez donc de manger des repas virtuels et boire des boissons virtuelles, vous verrez bien en combien de temps vous allez mourir de soif (3 jours) et de faim (une semaine, quinze jours ?). Reste à voir à quel point la série dénonce cette manipulation ou au contraire la propage.

Diffusé en France et à l'international à partir du 1er mai 2020, sur Prime Vidéo FR (les 10 épisodes de la saison 1)

De Greg Daniels ; avec Robbie Amell, Andy Allo, Allegra Edwards, Zainab Johnson, Kevin Bigley.

Pour adultes.

(presse) (comédie) Dans un futur proche, Nathan meurt prématurément, il est accueilli par Nora dans sa version du paradis : sa personnalité et son physique ont été insérés dans une réalité virtuelle, et c'est Nora, bien vivante depuis la réalité, qui est chargée de veiller sur son bien-être... virtuel.

***



La bande annonce officielle HD : https://youtu.be/SXys2yHrRio

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8109
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Upload, la série de 2020

Messagepar Greenheart » Ven 8 Mai 2020 12:27

Vu le pilote et l'épisode final. Peut-être il y a mieux entre les deux, mais pour l'instant j'en doute fortement et je n'ai pas de temps à perdre.

Oui, la série est toxique : en essayant de faire croire que le héros défunt devenu virtuel a la (même) conscience que le héros vivant, la production procède exactement à la même escroquerie que les compagnies de l'histoire. L'attention du spectateur est alors détourné sur la qualité douteuse des services et le thriller qui de la même manière accrédite que votre vie n'est qu'un jeu vidéo donc on peut vous faire payer pour des services qui n'existent pas, au bénéfice de défunts qui n'en profiteront jamais.

A titre de comparaison, un des thèmes de science-fiction plausible qui revient sur la vie après la mort -- n'est pas la numérisation du défunt, mais le fait de vendre aux bénéfices du vivant un clone ou un robot censé combler le vide laissé par le défunt. Comme une simple poupée, une statue ou un enregistrement que l'on peut se repasser, on ne prétend pas que le défunt reste vivant ou a des droits quelconque du genre ceux qui arrangent les ayant-droits et les majors qui exploitent les droits d'auteurs, mais on s'intéresse aux survivants, qui eux restent de chair et d'os.

Une des conditions de base de la survie bien réelle : le virtuel (le numérique, le territoire) n'est pas la réalité (l'analogique, la carte). Si vous croyez le contraire, vous êtes sûr de vous faire dépouiller, violer et de crever bien plus tôt et bien plus douloureusement et bien plus seul qu'en temps et en heure dans les meilleures conditions possibles.

Passé cet écueil : non ce n'est pas une bonne série. Les auteurs n'ont pas cherché à écrire un vrai récit (comédie, thriller, mélange) de Science-fiction. Ils ont brodé à partir de l'épisode San Junipero de Black Mirror (déjà très mauvais du point de vue Science-fiction, écriture et humain), et probablement de quelques autres épisodes ou films de moins de dix ans d'âge, une collection de tropes. C'est écrit comme ça vient, pour un univers incohérent, avec des messages très dérangeants je l'espère involontaire, et avec beaucoup de remplissage sur le mode du gag limité à "je singe un jeu vidéo", un peu comme la récente série West World qui suppose que les gens venus jouer à un jeu de rôles grandeur nature payeront le prix fort pour la même scène en boucle trente ans durant, et qui décalque les boucles d'un jeu vidéo seule source d'inspiration de scénaristes incultes flirtant avec le plagiat.

On peut y voir une parodie de la manière dont la médecine d'aujourd'hui tue les gens pour leur pomper toujours plus de frics à coups de publications et tests frauduleux, leur vendant une guérison virtuelle quand ils auraient pu guérir pour de vrai, mais avant tout il s'agit de remplissage, et le fait pour un "ange" de juger son "protéger" tout en le violant virtuellement de toutes les manières possibles et imaginables est en fait répugnant : qui pourrait croire dans la réalité que les tripatouillages déjà graves s'arrêteraient à quelques souvenirs réellement ou frauduleusement détériorés et une coupe de cheveux ? Par contre, si ces "défunts" sont des sims tout le monde s'en fiche, leurs souvenirs n'ont aucune valeur donc ne valent rien ni en justice ?

Spoiler : :
Passons sur ce système de réalité virtuel qui permettrait un sim de tuer des gens dans la vie réel, quel que soit le prétexte.


***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8109
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Upload, la série de 2020

Messagepar Greenheart » Sam 9 Mai 2020 21:18

Et il y aura une seconde saison. :roll: :roll:

https://www.darkhorizons.com/tv-news-up ... time-club/

Je me demande à quoi vont ressembler les séries des années suivantes : le concept le plus léger possible, du virtuel en veux-tu en voilà, la saison réduit à six épisodes d'un quart d'heure avec seulement deux têtes d'affiches qui ne se rencontreront jamais sur le tournage, des doublures corps avec du deep-fake institutionnel pour éviter d'avoir à payer une assurance trop cher, et le scénario écrit par des intelligences virtuels assorti de deux prêtes-noms pour satisfaire les syndicats américains, et qui s'empocheront une confortable rente pour mieux endormir le chaland ?

Plus primoflixapple proposera l'option regarder toutes les saisons en 5 minutes, soit accéléré soit résumé, histoire d'avoir plus de temps pour binger étant donné qu'il faudra retourner télétravailler la journée... :twisted: :twisted:
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8109
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Télévision

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron