Le Rayon U, la bande dessinée de 1943

Infos et retours sur les bandes dessinées parues ou à paraître.

Comment avez-vous trouvé cette bande-dessinée ?

Pas lu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
1
100%
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Le Rayon U, la bande dessinée de 1943

Messagepar Greenheart » Sam 12 Sep 2015 17:45

ImageImage

Le Rayon U (1943)

Cette bande dessinée existe au moins en deux versions : original format paysage couleur et sépia 1943, format album 1974 recoloré.

Sorti en Belgique en feuilleton couleur et sépia à partir du 4 février 1943 dans le magazine Bravo (format paysage).
Sorti en Belgique en album noir et blanc en avril 1967 chez RTP (planches 1 à 19 redessinées, format paysage).
Réédité en feuilleton noir et blanc en France en octobre 1967 dans le magazine Phénix (format paysage).
Réédité en France et en Belgique à partir de janvier 1974 chez Le Lombard (format portrait).
Réédité en Belgique en couleurs à partir de 30 avril 1974 dans le magazine Tintin (format portrait).
Réédité en Belgique et en France à partir de juillet 1996 chez Blake & Mortimer (couleurs altérées).
Réédité en Belgique et en France du 26 février 2011 aux éditions de l'Âge d'Or (fac-similé de Bravo).

De Edgar P. Jacobs (scénario, dessin et couleurs).

Pour adultes et adolescents.

Le colonel Arbus, chef des services secrets d’Austradie, vient d’apporter à l’Empereur Babylos III un message du capitaine Dagon, en mission spéciale en Norlandie : « Suprême Majesté, les essais sur le Rayon U ayant été concluants, le Grand Conseil de Norlandie vient de charger le professeur Marduk, bénéficiaire du testament scientifique du géologue Kellart Hollis, de retrouver le gisement d’Uradium découvert par ce dernier. Ceci afin de passer à la phase suivante du programme : l’utilisation militaire de la découverte… »

L’empereur daigne alors se mettre en communication directe avec son espion, le capitaine Dagon : à aucun prix l’expédition du professeur Marduk ne doit revenir en Norlandie. Et le soir même, en Norlandie, Marduk, assisté de sa collaboratrice Sylvia Hollis, la fille du défunt Kellart Hollis achève la phase expérimentale de ses recherches sur les applications de l’Uradium : une double sphère lumineuse qui peut être tenue d’une main protégée par un gant plombé, capable de servir ensuite de source d’énergie à toute machine.

Au même moment, Dagon a escaladé le mur de la résidence de Marduk. Cependant il a déclenché une alarme en traversant le parc, qui a automatiquement alerté la police. Marduk, pour sa part, met en place un piège : la porte blindée du laboratoire se refermera sur l’intru et l’emprisonnera. Mais Marduk, trouvant la porte blindée ouverte, se méfie, et utilise un détecteur de rayons, qui lui révèle le disposif de verrouillage automatique après le passage du seuil. Dagon prend alors la fuite, et surpris par la police, disparait dans la végétation, tandis que les policiers le mitraille.
Les policiers font leur rapport à Marduk, et lui montre l’insigne Austradien que l’espion a laissé derrière lui. Marduk ne peut que conclure que les Austradiens connaissent ses projets. Il contacte alors par radio l’un de ses amis, Lord Calder, un célèbre explorateur, sur lequel il compte pour déchiffrer la carte peu précise que lui a laissé Kellart Hollis pour localiser la mine d’Uradium. Calder accepte et une heure plus tard, il accueille chez lui Marduk et Sylvia. Marduk a apporté une malette de son invention, un minéraloscope qui opère comme un bâton de source et pourrait confirmer la position du gisement d’uradium si Calder et Marduk parviennent à faire concorder la carte de Kellart Hollis et les relevés beaucoup plus précis de Calder de la région.

Règlant alors le minéraloscope pour qu’il interprète les rayonnements magnétiques de la planète à partir de la résidence de Calder, en ciblant les coordonnées de l’Archipel des îles noires, que Calder pense avoir identifié sur la carte de Kellart Hollis, Marduk obtient la confirmation : le gisement d’Uradium découvert par Hollis se trouverait au centre de l’archipel, près du volcan Urakowa. Spontanément, Calder propose de se joindre à l’expédition de Marduk, ce que ce dernier en fait espérait. Les deux hommes ignorent alors que l’espion Austradien, le capitaine Dagon, a tout simplement suivi le professeur de Marduk et a épié toute la conversation avec Calder, embusqué sur le côté de la fenêtre du salon.

Alarmé par le rapport de police, le ministère des affaires étrangères de Norlandie a chargé le Major Walton du contre-espionnage, et son adjoint, le sergent Mac Duff, de rejoindre le professeur Marduk, afin qu’ils lui servent de gardes du corps. Alors même que Walton discute des détails de l’expédition, Dagon est déjà en train de saboter la voiture de Walton, tandis qu’un prétendu domestique de Marduk distrait Mac Duff resté en faction à l’entrée de la maison en lui apportant de quoi boire. Mais cela n’empêche pas Mac Duff de repérer l’espion et de lui tirer dessus.

En conséquence, Walton décide de réduire l’équipage de l’aéropile de l’expédition au minimum et de garder le plan de vol secret – ce qui n’est que peine perdue : le lendemain matin, le capitaine Dagon intercepte le pilote, Harrison, pour se faire ensuite passer pour lui auprès de Walton. Une demi-heure plus tard, l’aéropile décolle, emmenant Marduk, Sylvia, Calder, son valet Adji, Walton et MacDuff pour l’Archipel des îles noires, avec Dagon comme pilote…

ImageImage
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8109
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Retourner vers Bandes dessinées

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron