Dark Crystal, le film de 1982

Les films des années 1981 à 2000.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
1
50%
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
1
50%
 
Nombre total de votes : 2

Dark Crystal, le film de 1982

Messagepar Greenheart » Sam 7 Fév 2015 12:27

Image ImageImage

The Dark Crystal (1982)
Traduction du titre original : Le cristal sombre.

Notez qu'il existe une autre version de ce film que celle actuellement éditée, possiblement la workprint, avec une introduction différente.
Selon mon souvenir, c'était une version plus impressionnante. La version actuelle a été rendue plus enfantine.
La copie sous-titrée en français avait été envoyée présentée comme la version ordinaire, il est donc possible qu'elle soit encore en circulation en France.

Sorti aux USA, au Canada et en Angleterre le 17 décembre 1982.
Sorti en France le 23 mars 1983.
Sorti en DVD US en 1999.
Sorti en DVD US édition collector en 2003.
Sorti en DVD US édition Superbit en 2003.
Sorti en DVD UK édition 25ème anniversaire en 2007.
Sorti en blu-ray anglais le 31 août 2009 (multirégions, français inclus, je suppose montage international)
Sorti en blu-ray français le 9 septembre 2009 (multirégions, édition identique aux blu-rays anglais et américain).
Sorti en blu-ray américain le 29 septembre 2009 (multi-régions, français inclus).

De Jim Henson (également scénariste), Frank Oz. Avec Jim Henson, Kathryn Mullen, Frank Oz.

Alors que le monde se meurt, l'empereur des monstrueux Skeksès agonise au fond de son palais cauchemardesque. Au même moment, le chef des paisibles Mystiques est également à l'article de la mort. Ce dernier fait appeler Jen, un jeune Gelflin (elfe) qu'il avait recueilli enfant. Jen apprend alors qu'il doit retrouver un éclat perdu du Cristal, et le réunir avec celui-ci avant la fin de la grande conjonction des trois soleils de la planète.

ImageImageImageImage

***



La bande annonce originale en anglais : http://youtu.be/b3TARP4bF80
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7468
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Dark Crystal, le film de 1982)

Messagepar Krystov » Sam 7 Fév 2015 12:50

Vu au cinéma lors de sa sortie française.

Un grand souvenir. J'avais la BD de l'adaptation du film (et je l'ai encore d'ailleurs). J'ai du la relire, pfffff... disons souvent dans ces années.
C'est qu'à l'époque, les films ne passaient pas "tout de suite" à la télé. Les magnétoscope n'étaient pas encore démocratisés et même si on en avait un, je ne sais même pas si les VHS pouvaient s'acheter dans le commerce.
Avatar de l’utilisateur
Krystov
 
Messages: 87
Inscription: Mar 9 Déc 2014 07:40

Re: Dark Crystal, le film de 1982)

Messagepar Greenheart » Sam 7 Fév 2015 14:42

Je l'ai aussi vu à sa sortie, et c'est la première affiche de film que j'ai affiché dans ma chambre...
Comment est la bande dessinée ? Je ne l'ai jamais vue, c'est chez quel éditeur ? c'était bien dessiné, avec les bonnes couleurs, fidèle au film ? :D
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7468
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Dark Crystal, le film de 1982

Messagepar Krystov » Dim 8 Fév 2015 09:46

La BD est à l'origine un comics sorti chez Marvel en 1983 (le Marvel Super Special 24 pour être précis).
En France, c'était le Top BD n°1 chez Lug (l'éditeur des Strange, Spécial strange, Titans,...) sorti aussi en 1983.
http://www.comicsvf.com/fs/8754.php

Les couleurs ne sont pas géniales mais le dessin est plutôt correct. L'histoire est fidèle au film.
Par contre, une préquelle est sorti chez Archaia Comics. Je m'étais promis de la lire mais je ne l'ai pas encore fait. Quatre numéros sont sortis si j'ai bien tout suivi. Et le trait est franchement joli. Les persos sont fidèles au film. Un aperçu :
http://comicsalliance.com/dark-crystal-prequel-preview/
http://www.comicvine.com/jim-hensons-the-dark-crystal-creation-myths/4050-54943/
Avatar de l’utilisateur
Krystov
 
Messages: 87
Inscription: Mar 9 Déc 2014 07:40

Re: Dark Crystal, le film de 1982

Messagepar Krystov » Jeu 14 Mai 2015 19:07

Un Dark Crystal 2 était en projet mais...

"A job directing The Dark Crystal 2, a long-anticipated sequel to the beloved 1982 puppet movie co-directed by Jim Henson and Frank Oz, also went up in smoke.

Abbess’ explanation of why he left the project feels almost like whistle-blowing. “When I quit The Dark Crystal it was because I’d fallen in love with Jim’s handwritten notes on what his sequel idea was,” he says. “All I wanted to do, for the fans and for myself, was shoot his version of the film. But nobody gave a shit about what Jim Henson wanted.”

source : entretien avec Shane Abess.

http://www.theguardian.com/film/2015/ma ... odigal-son

Un mal pour un bien sans doute.
Avatar de l’utilisateur
Krystov
 
Messages: 87
Inscription: Mar 9 Déc 2014 07:40

Re: Dark Crystal, le film de 1982

Messagepar Greenheart » Ven 15 Mai 2015 14:29

De ce que je constate, il y a plusieurs cas de figure :

1°) Le film produit par des gens passionnés et compétents - ils se consultent et s'entendent avec celui qui a déjà réussi à créer un récit remarquable, et ils savent ce qu'ils font.
Cela peut flopper au box-office, mais le résultat est toujours culte et rapporte à moyen et long terme, et enrichit intellectuellement la personne qui le voit.

Un studio peut choisir d'enterrer ce genre de film par stratégie pour privilégier la diffusion d'un produit qui leur tient plus à cœur (petite enveloppe ?), idéologie ou dans le but de détruire la concurrence, ou parce que le réalisateur est black-listé par un producteur / réalisateur plus influent que lui. Peu leur importe de perdre alors de l'argent ou de détruire un chef-d’œuvre.

2°) Le film produit par le même genre d'équipe, mais ils ne savent pas ce qu'ils font. Cela peut réussir comme flopper au box-office, ou bien être re-booté avec génie cette fois (et à nouveau réussir comme flopper).

Variante, le producteur qui se croit meilleur réalisateur / scénariste etc. ou qui fait gicler au dernier moment les bons pour les remplacer par ceux / celle avec qui il couche ou qui sont les copains des copains, des parents, ou de la communauté / secte religieuse influente du moment.

3°) La machine à fric par des gens qui savent ce qu'ils font, et qui veulent gagner des sous. En général ils font appels à des passionnés et des compétents (pas forcément les mêmes), mais ils gardent le contrôle, notamment du montage final, parce qu'ils veulent une machine à fric qui ressemblent aux machines à fric précédentes, et ne sortent pas du rail. Cela peut réussir comme flopper au box office, mais l'important pour ces gens est seulement de réussir un succès au box office parmi les flops, qui passent pertes et profits. Cela dure tant qu'ils ne se font pas black-lister par un gars plus puissant qu'eux, ou qu'ils ne sont pas au coeur d'un scandale, ou encore

4°) Les films produits par des banques, des spéculateurs, des mafieux qui blanchissent leur argent sale. Les passionnés et les compétents sont alors les dindons de la farce, peu importe que le film floppe ou pas, et les "costumes Armani" sont maîtres à bord. Ils n'hésitent jamais à plagier. Ce genre de financiers sont également spécialistes du budget promis qui rétrécit au dernier moment, quand le film est trop engagé, une technique pour obliger les créateurs à travailler pour rien tandis que les financiers (qui peuvent pousser la production à la faillite ainsi) s'en mettront encore plus les pognes, aussi longtemps que le copyright sera renouvelé, c'est à dire pour toute l'Eternité si cela continue comme ça...

***

Apparemment Dark Crystal était dans le quatrième cas de figure, et des financiers pas doués ou très puissants essayaient d'abuser du réalisateur Shane Abbess en lui proposant de tourner un autre film que celui qu'il fallait tourner au départ. La fine équipe devait penser pouvoir arriver à leurs fins parce que Abbess était jeune, et ils esperaient que comme les autres réalisateurs dans ce métier, son envie de gagner vite de l'argent en tournant n'importe quoi suffirait. Ridley Scott l'a bien fait avec Prometheus...

Je te rejoins donc sur le point que c'est une bonne chose que le film Dark Crystal 2 avec un scénario caviardé et un budget toujours plus réduit n'ait pas été tourné. Maintenant il faut voir quand les droits de cette suite pourront échapper aux griffes de cette bande de Skeksès. :mad2:
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7468
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Dark Crystal, le film de 1982

Messagepar Greenheart » Jeu 18 Mai 2017 18:49

Netflix annonce The Dark Crystal: Age of Resistance (l'Âge de la Résistance), une série en 10 épisodes se déroulant avant le film.

http://www.denofgeek.com/us/tv/the-dark ... er-trailer

***



Teaser interview de Jim Henson et preview des nouvelles marionnettes officiel : https://youtu.be/OGzVYyV_Jsg

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7468
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Dark Crystal, le film de 1982

Messagepar Greenheart » Ven 2 Fév 2018 13:40

Image

Annoncé en blu-ray américain 4K / BR édition anniversaire pour le 6 mars 2018.

De nouveaux bonus sont annoncés, dont apparemment la scène d'ouverture du montage original du film.
L'édition actuellement disponible n'est pas parfaite, en particulier le son est très inférieur à l'édition CD 24bit 44Hz, et l'image pourrait être facilement plus belle et avec plus de profondeur de champ, plus apparemment il y a des petites différences avec la version cinéma (notamment le générique de fin, parait-il).
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7468
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Dark Crystal, le film de 1982

Messagepar Greenheart » Mar 20 Mar 2018 13:51

Image

Reçu le coffret américain multi-régions blu-ray + blu-ray 4K Ultra HD Dark Crystal.

Je n'ai pas le matériel pour projeter le 4K Ultra HD, mais le blu-ray était annoncé remasterisé, et je n'étais pas vraiment satisfait de la première édition blu-ray.

Je nai pas encore visionné le film entier, mais j'observe une nette amélioration :

Image 1080 24 p 2:39 original respecté ? : l'image du précédent blu-ray était légèrement confuse, en particulier sur les plans à effets spéciaux et transparence (générique). Ce n'est plus le cas, en tout cas de ce que j'ai vu. Les détails fins HD sont bien là jusqu'aux cheveux fins et les textures de peau, avec des plans remarquables de détails sur les différentes créatures, qui ne m'avaient pas frappé sur le précédent blu-ray... Pas d'artefact de mouvements non plus ; plans avec obscurité, fumées et pénombres semblent parfaits (cf. scène chez Oghra où Jen découvre la mécanique céleste) - et là encore, ce n'était pas le cas dans le précédent blu-ray ; mais il peut y avoir de curieuses zones de flou dans les plans d'ensemble, dû à la source (lentille ? mise au point ?) ou à la dégradation de la source. L'expérience demeure inférieure à celle des projections cinémas à la sortie du film, et à celle du montage original auquel j'ai eu la chance d'assister à l'occasion d'une conférence sur la Fantasy à l'école. Je suppose cependant qu'avec un meilleur matériel et possiblement l'ultra HD, on doit pouvoir monter encore en qualité de présentation.

Son Anglais DTS HD Master Audio 5.1 : net progrès également sur le son, plus clair et plus profond, mais toujours en dessous de la BO intégrale en CD 24bit - on commence cependant à pouvoir localiser dans l'espace les instruments de l'orchestre. En comparaison, la version française DTS HD MA 5.1 est plus faiblarde et moins percutante au niveau des voix françaises. La version espagnole DD 5.1 est plus puissante que la version française et aussi bien détaillée que l'anglaise.

Les bonus : (déjà sur le précédent blu-ray)Commentaire de Brian Froud ; Storyboard Track Picture-in-Picture showcases ; (inédit) The World, Myth and Henson Legacy - 16/9ème HD avec documents d'époques restaurés qui sortent bien mieux que d'habitude - y compris les vidéo ; les extraits du film sont en HD et au bon format ; le son est meilleur que dans le film (niveau du CD 24bit), c'est frappant - de même les voix des interviewés sont très réalistes ; The World of Dark Crystal 4:3 (il faut remettre manuellement au bon format pour éviter l'image étirée) : il s'agit d'une version apparemment mise à l'échelle et restaurée du bonus précédent ; les extraits du films sont en4:3 avec léger virage mais bien plus détaillés que les scènes de tournage ; la restauration aurait pu être meilleure, et varie selon les plans (pas de tâches ou coups sur la scène de tournage ou le premier extrait, tâches et coups sur le premier interview) ; Reflections of 'The Dark Crystal (deux parties, déjà sur le précédent blu-ray, mais la qualité m'a semblé meilleure) ; (déjà sur le précédent blu-ray) scène coupée : la scène des funérailles (extraite du montage original) : qualité horrible déformée avec bandes noires en bas et en haut, image crantée et virées, nombreux coups et éclairs, son bof ; (inédit ?)à Original Skesis Language Scene avec une introduction : format du film, qualité aussi horrible que la scène coupée ;

Sincèrement je ne comprends pas qu'il n'ait pas été possible de simplement scanner et réparer numériquement la copie que j'ai pu visionner du montage original, ne serait-ce que pour des scènes coupées de bien meilleure qualités - et plus nombreuses, par exemple la scène d'introduction d'origine, ou le banquet plus détaillé.

En conclusion : meilleur transfert, nouveau documentaire, toujours pas de piste orchestrale, toujours pas de montage original restauré. Un progrès appréciable et apprécié, avec du coup un peu plus d'impact émotionnel, mais toujours pas au niveau de la sortie cinéma de l'époque. Le menu est strictement le même que le précédent blu-ray. Si je considère seulement la qualité HD ordinaire, il y a encore du progrès à faire sur la profondeur de champ (qui semble indiquer une compression de l'image encore un brin excessive) et un très léger virage des couleurs (flagrant sur la scène de jungle juste avant la rencontre avec Kyra) qui possiblement n'existe pas dans le blu-ray 4K, peut-être parce que certains se sont imaginés que Dark Crystal avait eu à sa sortie des couleurs légèrement passées - mais ce n'était pas le cas et j'y étais. Mais ce qui compte surtout est que The Dark Crystal est plus beau aujourd'hui avec cette nouvelle édition.

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7468
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Années 1980 et 1990

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron