Entretien avec un vampire, le film de 1994

Les films des années 1981 à 2000.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
1
50%
Excellent.
1
50%
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 2

Entretien avec un vampire, le film de 1994

Messagepar Greenheart » Sam 18 Juil 2015 21:44

ImageImageImage

Interview With A Vampire (1994)
Autre titre : The Vampire Chronicles 1.

Sorti aux USA le 11 novembre 1994.
Sorti en France le 21 décembre 1994.
Sorti en Angleterre le 20 janvier 1995.
sorti en blu-ray américain le 7 octobre 2008.
Sorti en blu-ray français le 29 octobre 2008 (multi-régions, image aux détails fins limités).

De Neil Jordan, d'après le roman de Anne Rice (également scénariste), avec Brad Pitt, Tom Cruise, Kirsten Dunst , Antonio Banderas, Stephen Rea, Christian Slater, Domiziana Giordano. Photographie de Philippe Rousselot.

Pour adultes.

San Francisco, la nuit, une rue animée jusqu’à un hôtel qui fait l’angle d’un carrefour. Un journaliste se présente en préparant son matériel d’enregistrement à un homme qui a gardé le dos tourné, fixant la rue par la fenêtre. L’homme se prétend un vampire, le journaliste l’avait suivi après l’avoir trouvé intéressant à interviewer. Le vampire, curieux de se voir observé, était venu à sa rencontre et lui avait fixé rendez-vous.

Le journaliste commence par demander au vampire s’il croit vraiment être un vampire. L’homme se retourne, le visage encore dans la pénombre, interrompt l’interview, qui ne peut commencer ainsi selon lui. L’homme propose d’allumer la lumière de la chambre, et il détrompe le journaliste : non les vampires ne détestent pas la lumière, au contraire. Seulement le vampire se retrouve en un éclair près des interrupteurs, la lumière jaillit et l’homme est déjà assis en face du journaliste. Ce dernier bondit hors de sa chaise, effrayé, de sa chaise. Le vampire demande au journaliste de ne pas avoir peur : il a hâte de raconter son histoire. Il s’est seulement déplacé plus vite que l’œil humain. Il est de chair et de sang, simplement pas humain. Il n’a plus été humain depuis deux années. Le vampire propose alors de commencer son histoire non pas depuis sa naissance humaine, mais sa naissance de vampire.

1791 fut l’année où cela arriva. Louis avait 24 ans, déjà un homme pour l’époque, maître d’une grande plantation au Sud de la Nouvelle Orléans. Il venait de perdre sa femme et son enfant et ne supportait pas le deuil. Il voulait mourir et tentait le Diable en fréquentant les coupe-gorges, cherchant à perdre sa fortune, à perdre la raison. Il veut se laisser frapper des balles d’un joueur de cartes qui l’accuse de tricher, et attire alors l’attention d’un artistocrate qui se trouvait sur la galerie au-dessus de la salle. Lorsque Louis sort de la taverne, une prostituée à son bras, il est suivi par le souteneur de cette dernière, lequel armé d’un couteau, pensait voler l’argent de Louis, qui, quant à lui, espérait se faire poignarder. Mais c’est un vampire qui voulait la vie de Louis : le vampire Lestat tue la prostituée et son souteneur, soulève Louis dans les airs et le mord à son cou, puis lui demande s’il a assez goûté à la mort, et Louis, épouvanté, répond que oui. Lestat abandonne Louis, encore vivant, mais toujours souhaitant la mort.

La nuit suivante, Lestat est dans la chambre de Louis qui le met en joue d’un pistolet. Lestat lui offre le choix que lui-même n’a jamais eu : poursuivre une vie ordinaire ou échapper à la maladie et à la mort. Louis demande à aller une dernière fois sur la tombe de sa femme et son enfant, et c’est là que Lestat le draine de son sang puis lui demande une nouvelle fois son consentement pour devenir vampire. A l’agonie, Louis accepte. Lestat entaille son poignet de ses canines et le donne à téter à Louis, qui boit goulûment, puis s’empourpre et rampe, comme frappée d’une embolie. Son cœur s’arrête, mais une minute plus tard, livide mais les yeux brillants, Louis se relève, et Lestat lui demande de regarder à présent la nuit avec son regard tout neuf de vampire, et ce que Louis voit alors l’émerveille…

ImageImageImageImage

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8131
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Retourner vers Années 1980 et 1990

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron