Christine, le film de 1983

Les films des années 1981 à 2000.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
1
50%
Génial !
1
50%
 
Nombre total de votes : 2

Christine, le film de 1983

Messagepar Greenheart » Ven 7 Aoû 2015 09:05

ImageImageImage

Christine (1983)

Sorti aux USA le 9 décembre 1983.
Sorti en France le 25 janvier 1984.
Sorti en Angleterre le 2 mars 1984.
Sorti en blu-ray américain le 12 mars 2013 chez TWILIGHT TIME (épuisé, région A).
Sorti en blu-ray allemand le 2 octobre 2014 (multi-régions, version et sous-titres français inclus).
Sorti en blu-ray anglais le 2 octobre 2014.

De John Carpenter, sur un scénario de Bill Phillips, d'après le roman de Stephen King ; avec Keith Gordon, John Stockwell, Alexandra Paul, Robert Prosky, Harry Dean Stanton, Christine Belford, Roberts Blossom, William Ostrander, David Spielberg, Malcolm Danare, Steven Tash, Stuart Charno, Kelly Preston, Robert Darnell.

Pour adultes et adolescents.

Détroit 1957. Une ligne de montage d’une usine automobile sur laquelle avancent des dizaines de voitures du même modèle. Toutes sont blanches à l’exception d’une seule, rouge camion de pompier. Les voitures sont à l’arrêt quand un ouvrier ouvre le capot, puis, une main agrippant le rebord du coffre du moteur, regarde sous la voiture. Le capot lui retombe sur la main, et l’ouvrier hurle.
Alors qu’on emmène l’ouvrier blessé, un contrôleur s’installe dans la voiture un cigare à la bouche, et allume la radio. Il fait tomber les cendres de son cigare dégringolent sur les sièges encore sous plastique. L’heure de la pause sonne et la chaîne de montage est désertée. Alors on n’entend plus que le rock’n roll qui passe sur la radio de la voiture rouge. Cela, ainsi que les phares allumés attirent l’attention d’un autre contrôleur, qui ouvre la portière, et découvre le cadavre de son collègue. Le contrôleur klaxonne pour appeler de l’aide.

12 septembre 1978. Rockbridge, Californie. Dennis vient chercher son ami Arnie Cunningham avec sa voiture bleue, la radio à fond. C’est la mère d’Arnie qui sort et excuse son fils, en retard car il change de chemise. Elle reproche à Dennis de faire de la pollution sonore. Arnie arrive, un sac poubelle à la main. Le sac craque et les ordures se répandent sur le sol, et sa mère lui dit de tout laisser. Arnie monte dans la voiture de Dennis, qui fait demi-tour dans un crissement de pneu et repart en trombe, tandis que la mère de Arnie lui crie de rouler plus lentement. Dans la voiture, Dennis demande pourquoi la mère de Arnie semblait en colère : Arnie explique que ses parents ne voulaient pas qu’il s’inscrive en Mécanique, et lors de la partie de scrabble de la veille, il avait proposé un mot sexuel. Alors Dennis lui rappelle qu’ils sont en dernière année de lycée et qu’il est temps qu’on lui trouve une copine. Ils passent alors en revue les plus faciles du lycée, mais aucune ne semble trouver grâce aux yeux de Arnie, qui manque terriblement de confiance en lui.

Dennis, au contraire, n’en manque pas : il reprend la saison comme champion de l’équipe de football et une certaine Rosanne vient spontanément l’aborder. Mais c’est une nouvelle qui attire définitivement l’attention de Dennis – et lui sourit dans le couloir du lycée. De son côté, Arnie n’arrive pas à ouvrir son casier, ce que Dennis arrive à faire dans l’instant en donnant un coup de poing. A la pause de midi, Dennis va chercher Arnie à l’atelier de mécanique, et découvre que un certain, « Buddy » Repperton et sa bande ont pris le casse-croute d’Arnie et le défie de le récupérer. Puis Buddy sort un couteau. Pris en traître, Dennis est jeté à terre. Arnie dérape sur son casse-croute répandu, et l’un des voyous marche volontairement sur les lunettes d’Arnie. C’est le professeur, M. Casey qui les relèvent. Malgré les tentatives de Buddy pour les intimider, Dennis et Arnie signalent que Buddy a un couteau – un cran d’arrêt. Menaçant d’appeler la police, M. Casey fait sortir le couteau et Buddy le jette par terre. Puis comme M. Casey l’envoie au bureau du Principal, Buddy promet de coincer Arnie, lui promettant qu’Arnie souhaitera après cela de ne jamais avoir été né.

Sur le chemin du retour de l’école, Dennis et Arnie discute de la journée : Buddy Repperton a été exclus, mais son second, Moochie, est resté. Arnie demande soudain à Dennis d’arrêter la voiture et de reculer : il veut vérifier quelque chose. Comme Dennis obéit, apparaît, garé dans la cour d’une ferme apparemment à l’abandon, la voiture rouge de la chaîne de montage, toute bosselée et poussiéreuse, près de 93475 miles au compteur, probablement 193475 selon Dennis. Un vieil homme, George LeBay, apparait et lui propose d’essayer la voiture, laquelle contre toute attente, démarre. Selon LeBay, le nom de la voiture est Christine.

ImageImage

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8131
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Christine, le film de 1983

Messagepar Krystov » Ven 7 Aoû 2015 09:48

Ce n'est peut-être pas un grand film mais c'est un très très très bon film pop-corn ! Et sans aucun doute l'une des meilleures adaptations d'un livre de Stephen King avec The Mist. The Shining de Kubrick a de bonnes scènes mais je le trouve sur-estimé.
Avatar de l’utilisateur
Krystov
 
Messages: 87
Inscription: Mar 9 Déc 2014 07:40


Retourner vers Années 1980 et 1990

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron