The Crow, le film de 1994

Les films des années 1981 à 2000.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
1
33%
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
2
67%
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 3

The Crow, le film de 1994

Messagepar Greenheart » Ven 2 Oct 2015 19:47

ImageImageImageImage

The Crow (1994)

Sorti aux USA le 11 mai 1994.
Sorti en Angleterre le 10 juin 1994.
Sorti en France le 3 août 1994.
Sorti en blu-ray américain le 18 octobre 2011 (Région A, pas de version française, son anglais DTS HD MA 5.1)

De Alex Proyas ; sur un scénario de David J. Schow et John Shirley, d'après la bande dessinée de James O'Barr ; avec Brandon Lee, Sofia Shinas, Michael Wincott, Rochelle Davis, Ernie Hudson, Michael Wincott, Bai Ling, Anna Levine, David Patrick Kelly, Angel David, Laurence Mason, Michael Massee, Tony Todd, Jon Polito.

La nuit du Diable. Il y a des gens qui croient qu’à leur mort, un corbeau emporte leur âme jusqu’au pays de la Mort. Mais parfois, quelque chose arrive de si grave que le corbeau emmène avec lui une terrible tristesse, et l’âme ne peut trouver le repos. Et alors parfois, seulement parfois, le corbeau peut ramener l’âme jusqu’au monde des Vivants pour qu’elle puisse réparer le tort qui a été causé.

Alors que des incendies consumment plusieurs maisons du quartier, la Police reconstitue un crime qui a eu lieu dans un appartement sous un toit. Un jeune homme a été défenestré par la fenêtre circulaire, et n’a pas survécu, tandis qu’une jeune femme grièvement blessée reçoit les premiers soins. Le détective en charge, le sergent Albrecht, fume une cigarette tandis que les experts recherchent des empreintes. C’est la veille de la nuit de Halloween, et sur les photos qui décorent l’appartement, le détective reconnait la jeune femme agonisante, et le jeune homme défenestré, qui faisait parti d’un groupe de Rock : Eric Draven et Shelley Webster allaient se marier le lendemain comme l’annonçait une invitation trouvée dans l’appartement, ainsi que la robe de mariée sur un mannequin.

Tandis qu’un corbeau observe la scène, une toute jeune fille, Sarah, veut parler à Shelly que l’on emmène sur une civière. Shelly, qui ne la voit pas, demande au détective où se trouve son fiancée, Eric, et de lui dire de s’occuper de Sarah. Le détective prend d’abord Sarah pour la jeune sœur de Shelley, mais la jeune fille dément : elle était seulement l’amie du couple, qui prenait soin d’elle. Le détective promet de transmettre le message. L’ambulance repartie, Sarah accuse le détective d’avoir menti à Sarah à propos d’Eric, et de lui avoir menti à elle à propos de Shelly.

Un an plus tard, un corbeau vient se percher sur la croix au sommet d’une église. Sarah pensait qu’une fois qu’une maison avait été brûlée, il ne restait plus rien que des cendres, et que c’était exactement pareil pour les amis et la famille. Mais à présent, elle sait que lorsque deux personnes sont destinées à être ensemble, rien ne peut les séparer. Ce soir-là, Sarah vole des fleurs sur des tombes pour en mettre sur celles de Shelly et Eric, alors que l’orage menace. C’est alors que le corbeau vient se percher sur la pierre tombale de Eric, et Sarah demande au volatile s’il se prend pour le gardien de nuit. En guise de réponse, le corbeau tapote du bec contre la pierre.

Cette nuit-là, le détective donne un cours de fabrication de hot-dogs au vendeur du coin. Sarah le rejoint, et le détective lui offre un hot-dog, qu’elle veut sans oignons, parce qu’ils font vraiment péter fort. Au même moment, des casseurs entre chez un prêteur sur gages. Le corbeau n’a pas quitté la pierre tombale, et comme l’orage a éclaté, et que la pluie tombe drue, la terre se soulève, et un jeune homme se traîne en hurlant hors de la tombe. Il titube, se réfugie dans les branches d’un arbuste mort, rejoint par le corbeau… Les quatre casseurs ont quitté la boutique du prêteur sur gage, et le mort-vivant titube dans une ruelle jusqu’à une benne à ordures, où il récupère des chaussures. Les casseurs passent en vrombe à côté du marchand de hot-dogs, attirant l’attention du Détective. Puis la boutique explose, à cause de la bombe incendiaire que les casseurs ont laissé sur place…

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8131
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Retourner vers Années 1980 et 1990

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron