Blade Runner, le film de 1981

Les films des années 1981 à 2000.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
1
33%
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
2
67%
 
Nombre total de votes : 3

Blade Runner, le film de 1981

Messagepar Greenheart » Mer 4 Fév 2015 20:56

ImageImageImage

Blade Runner
Traduction du titre original : Le coureur sur le fil du rasoir.

Sorti aux USA le 25 juin 1982 (montage original version censurée, voix off du héros).
Sorti en France le 15 septembre 1982 (montage original version internationale non censuré, voix off du héros).
Sortie limitée aux USA le 6 juin 1990 (montage de travail diffusée lors des projections tests de 1982, version censurée, générique différent, pas de voix off).
Sortie aux USA le 11 septembre 1992 (montage director's cut, version censurée, pas de voix off, avec licorne, fin coupée, version plus courte que l'original).
Sortie aux USA le 5 octobre 2007 (montage final cut, version censurée, pas de voix off, avec licorne, fin coupée, version plus courte que l'original).
Sortie en France le 5 décembre 2007 (montage final cut, version censurée, pas de voix off, avec licorne, fin coupée, version plus courte que l'original).
Sortie du coffret 5 DVD français le 12 décembre 2007 (toutes les versions survivantes du film, documentaire Dangerous Days et tournage du final cut).
Sortie du coffret blu-ray américain le 12 décembre 2007 (multirégions, toutes les versions survivantes du film, le documentaire Dangerous Days n'est pas en HD).
Sortie du coffret blu-ray français le 28 octobre 2015 Director's Cut édition limitée, 2 blu-rays dont Dangerous Day enfin en HD.

De Ridley Scott. Avec Harrison Ford, Rutger Hauer, Daryl Hannah, Joanna Cassidy, Edward James Olmos et Sean Young.
D'après le roman de Philip K. Dick (Do androids dream of electric sheeps? - Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?)


Pour adultes et adolescents.

Novembre 2019. Au coeur des immenses pyramides de la société Tyrell, un candidat à un poste de balayeur passe un test psychologique. Au moment de parler de sa mère, le balayeur dégaine un pistolet et abat le détective chargé de l'interroger. Deckard (Harrison Ford), ex chasseur de primes, ex policier, meilleur tueur de robots à visages humains sur le marché est alors fermement prié par les autorités de reprendre du service : pas moins de cinq "réplicants" (robots) dont le redoutable soldat d'élite Roy Batty (Rutger Hauer) doivent être "retirés" de la circulation. Le seul problème est que ce sont des modèles Nexus 6 - une génération de robots capables d'imiter encore plus parfaitement les humains. Le Voigt-Kampf, le test que Deckard fait habituellement passer aux suspects pour vérifier leur véritable nature risque donc ne ne pas fonctionner. Aussi Tyrell lui-même (Joe Turkel), le concepteur de ces fantastiques robots, lui propose de tester le test sur un Nexus 6 qu'il conserve au coeur de sa pyramide. Mais avant de lui montrer le Nexus 6, Tyrell veut que Deckard fasse passer le test à sa nièce humaine, Rachel (Sean Young).

ImageImageImageImage

***



Bande annonce originale HD (avec son original anglais, voix off du héros incluse) : http://youtu.be/hiH4hxhKBmY

***



Bande annonce de l'édition du 30ème anniversaire HD officiel : http://youtu.be/iYhJ7Mf2Oxs
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8116
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Blade Runner, le film de 1981

Messagepar Krystov » Jeu 5 Fév 2015 10:10

Dans un sujet précédent, je défendais l'idée qu'il y a aussi une part subjective à l'intérêt que l'on porte à un film ou à toute œuvre. Pardonnez moi donc si je ne suis pas tout à fait objectif. :D :D

Ce film est LE film pour moi. Je l'ai découvert en VHS dans la version sortie en salles à l'époque, comprenez donc la non director's cut.
Et ça a été une claque. Je m'attendais à un film d'action, une sorte de blockbuster genre policier efficace situé dans le futur mais son rythme lent, plutôt contemplatif m'a agréablement désarçonné. Cette version a, en effet, un côté bon vieux polar des familles par l'utilisation de la voix-off : Harrisson Ford nous faisant part de ses réflexions et explications sur ce qu'il ressent ou ce qu'il sait d'une situation comme le ferait un privé dans les films noir des années 50.
Vous l'avez compris, il y a donc une histoire et une sacrément bonne.Il y a donc du fond. La fin est plutôt surprenante avec un discours de fin (celui de Rutger Hauer) devenu culte. Les fameux "J'ai vu tant de choses que vous humains..." et ce formidable haïku "... comme des larmes dans la pluie". Je ne les cite pas complètement pour ceux qui ne l'auraient pas encore vu et à qui ce post donnerait envie de le regarder.

Et il y a l'aspect visuel, cette mégalopole sinistre qui a l'air pollué au dernier degré et où il pleut en quasi permanence est irisée de néons. C'est un oxymore permanent. De la laideur naît la beauté et inversement.
La lumière filtrée par des ventilateurs ou des fumées devient un élément à part entière.

Un mot de la director's cut découverte en dvd. Après un petit moment de refus : la voix-off et ce côté polar me manquaient beaucoup, je ne peux que préférer cette version. Elle est bien plus sombre et plus immersive. Un petit détail - quelques petits grammes de papier - change complètement le film.

Bref, j'arrête là. Si ce n'est pas encore fait, regardez le !
Avatar de l’utilisateur
Krystov
 
Messages: 87
Inscription: Mar 9 Déc 2014 07:40

Re: Blade Runner, le film de 1981

Messagepar Néna » Mer 11 Mar 2015 16:34

C'est le genre de film qui fait réfléchir, parce qu'au fond : Où commence et où s'arrête l'humanité ... ?

Bref, un film culte
:bowdown:
Avatar de l’utilisateur
Néna
 
Messages: 57
Inscription: Dim 28 Déc 2014 14:17

Re: Blade Runner, le film de 1981

Messagepar Greenheart » Ven 14 Aoû 2015 21:23

Amazon annonce la sortie le 28 octobre 2015 d'une édition du Director's Cut incluant pour la première fois le documentaire Des temps difficiles en haute définition.
Dans les précédents coffrets, le documentaire tourné en haute définition était toujours proposé en définition standard sur un DVD, selon cette désastreuse habitude qu'ont les éditeurs de faire le travail à moitié.

Bien sûr, tout cela relève du marketing qui vise à faire racheter dix fois le même contenu à ceux qui veulent enfin le voir dans de bonnes conditions, et il est probable que concernant Blade Runner et ses multiples versions, l'histoire ne s'arrêtera pas là car l'image et le son des différentes versions de Blade Runner pourraient être encore améliorés...
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8116
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Blade Runner, le film de 1981

Messagepar Greenheart » Jeu 15 Oct 2015 21:03

Surprise, le film qui ressort ce mercredi dernier 14 octobre 2015 est un nouveau montage, le Final Cut (!?!)... et il aurait été redoublé en français (!!!)



La bande annonce officielle VOST HD : https://youtu.be/FfRPKYwsFNg
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8116
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Blade Runner, le film de 1981

Messagepar Krystov » Sam 20 Fév 2016 09:46

La news que j'aurais préféré ne jamais lire :wink: :

D'après Deadline.com, Blade Runner 2 sortirait le 12 janvier 2018. Réalisé par Denis Villanueva avec Ryan Gosling et... Harrisson Ford qui reprendrait le personnage de Deckard.

Que dire... Si ça sort je le verrais mais avec beaucoup de crainte.
Avatar de l’utilisateur
Krystov
 
Messages: 87
Inscription: Mar 9 Déc 2014 07:40

Re: Blade Runner, le film de 1981

Messagepar Greenheart » Sam 20 Fév 2016 11:36

Il est clair qu'avec Ridley Scott comme scénariste et probablement co-producteur, ou producteur principal, ce sera probablement et malheureusement une daube avec aucune notion la plus élémentaire de ce qu'est une bonne histoire ou de ce qu'est un bon récit de Science-fiction, ou de ce qu'est un bon récit de Philip K. Dick.

Souvenez-vous de Prometheus ! :mdr2: :nrv: :mdr2: :nrv:

Notons que l'autre scénariste est Michael Green, auteur de l'inoubliable :mrgreen: du film Green Lantern, et de cette série formidable d'originalité qu'était Smallville :mdr2: , mais aussi de la série également très oubliables The River , ainsi que de l'actuel Gotham :prison:, nul à en pleurer vu la débauche de moyens et d'acteurs potentiellement bons.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8116
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Blade Runner, le film de 1981

Messagepar Greenheart » Lun 16 Mai 2016 18:23

Image

En revanche, j'aurais bien aimé voir cette version-là. :mad2:

Davantage de posters échappés d'un univers alternatif ici.

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8116
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Blade Runner, le film de 1981

Messagepar Greenheart » Mar 3 Oct 2017 22:57

La presse française prétend présenter les différentes versions de Blade Runner et, un peu trop lèche-botte, "oublie" dans l'histoire des versions du film le petit détail de la faillite de la production avant même la sortie du film, le blocage des droits de la version internationale et nationale par le milliardaire qui aura dû payer la faillite, "oublie" de dire que c'est Ridley Scott lui-même qui a emprunté les derniers plans à Kubrick (des plans tournés pour The Shining et finalement non retenus).

http://www.20minutes.fr/cinema/2142995- ... unner-2049

Ce qui m’écœure particulièrement dans les critiques du Blade Runner suivant, ce sont les commentaires vantant la richesse des textures de l'univers du nouveau film, quand elles sont illustrées par une photo de Ryan Gosling rappelant celle de Harrison Ford dans le décor de leurs appartements, et que l'on peut comparer de manière flagrante l'espèce de frise commune aux décors. Sauf que dans l'original, la frise est extrêmement détaillée, référencée dans l'histoire de la décoration et de l'architecture et fait "vrai", tandis qu'on dirait qu'en 2049 une espèce de bêtes photographie collée pour faire croire qu'il s'agit de briques basiques à en pleurer.

Et 20 minutes remporte ensuite la palme de la vacuité en retenant comme la version de l'original à regarder de préférence, le (hum) Final Cut, sur le seul critère que c'est la version la mieux restaurée - et pour cause, puisque Ridley Scott a veillé à ce que les autres versions demeurent incomplètement restaurée et présentées de manière moins agréables et plus coûteuses.

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8116
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Blade Runner, le film de 1981

Messagepar Greenheart » Sam 14 Oct 2017 14:34

Attention, l'édition blu-ray "special" "collector" française ne contient pas les deux blu-rays produits, mais un blu-ray et un DVD définition standard du bonus "Dangerous Time".
Apparemment, la seule édition qui contienne "Dangerous Time" en HD serait le coffret 4K, épuisé en France mais pas en Angleterre.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8116
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Suivante

Retourner vers Années 1980 et 1990

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron