Highlander, le film de 1986

Les films des années 1981 à 2000.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
1
50%
Excellent.
1
50%
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 2

Highlander, le film de 1986

Messagepar Greenheart » Lun 11 Mai 2015 12:34

ImageImageImage

Highlander (1986)
Traduction du titre original : L'homme des hautes terres.

Sorti aux USA le 7 mars 1986.
Sorti en France le 26 mars 1986.
Sorti en Angleterre le 29 août 1986.
Sorti en blu-ray anglais le 6 juillet 2009 - Immortal edition (sous-titres français, master horrible très artefacté, avec au moins un plan en SD) chez STUDIO CANAL.
Sorti en blu-ray américain le 2 novembre 2010 (édition identique à l'anglaise).

Sorti en blu-ray anglais 30ème anniversaire le 11 juillet 2016 (pas de version française, nouveau master, image et son de qualité selon les retours).
Sorti en blu-ray américain 30ème anniversaire le 27 septembre 2016 (pas de version française, nouveau master).
Sorti en blu-ray français 30ème anniversaire le 13 décembre 2016 (nouveau master, version italienne, anglaise DTS HD MA 5.1, allemande, italienne, pas de version française, mais sous-titres français).

De Russell Mulcahy, sur un scénario de Gregory Widen, Peter Bellwood, Larry Ferguson. Avec Christopher Lambert, Sean Connery, Clancy Brown, Roxanne Hart , Beatie Edney, Alan North, Jon Polito, Sheila Gish, Celia Imrie.

À l’aube des temps, ils arrivèrent, voyageant silencieusement à travers les siècles. Vivant de nombreuses vies secrètes, luttant pour atteindre le Ttemps de l’Assemblée, lorsque les quelques auront survécus se battront jusqu’au dernier. Personne n’a jamais sû qu’ils étaient parmi nous… jusqu’à présent.

Dans les années 1980, dans un stade couvert plein à craquer, un match de catch est sur le point de commencer. Assis, ans la foule, un homme en imperméable attend. Au milieu des clameurs, il ferme les yeux et se concentre, revivant les instants d’une bataille dans l’ancienne Ecosse. Puis il se lève et descend dans le parking. Il s’avance entre les rangées de voitures quand un homme un costume cravate et portant des verres miroirs sort de derrière un poteau. L’homme à l’imperméable l’appelle Fazil et lui demande d’arrêter, mais l’autre a déjà sorti son épée. L’homme à l’imperméable fait de même, et un duel commence, à l’issue duquel l’homme à l’imperméable décapite l’homme aux verres miroirs. Alors toutes les voitures du parking démarrent et un éclair frappe pendant plusieurs secondes l’homme à l’imperméable, qui se met à hurler et tombe à genoux. Puis tout le parking retombe dans l’obscurité, et l’homme à l’imperméable se relève.

Ecosse 1536. Le clan MacLeod s’en va à cheval combattre ses ennemis, et jeune Connor McLeod – l’homme à l’imperméable – chevauche en tête du cortège. Arrivé sur le champ de bataille, Connor aperçoit un étrange guerrier barbare. Or celui-ci rappelle justement à Murdoch, le chef du clan ennemi des MacLeod, que c’est lui et lui seul qui doit mettre à mort le jeune Connor. La bataille tourne au massacre des MacLeods, cependant aucun du clan ennemi ne veut combattre Connor, qui ne comprend pas pourquoi. Son cousin l’appelle alors à ses côtés, mais quand il aperçoit le cavalier barbare, Connor est comme hypnotisé. Le cavalier barbare le transperce de son épée et s’apprête à le décapiter, criant qu’il ne peut en rester qu’un, tandis que des éclairs zèbrent le ciel. Cependant, le barbare est saisi par les hommes du clan MacLeod avant d’avoir pu achever son geste, et Connor reste gisant à l’agonie, mais avec toute sa tête…

ImageImageImageImageImage

***



La bande annonce officielle hd : https://youtu.be/omOZyLmNMJs
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8116
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Highlander, le film de 1986

Messagepar Greenheart » Mer 21 Déc 2016 20:45

Highlander, le blu-ray français du trentième anniversaire.

Région B, lisible seulement sur les lecteurs européens.

Sur le film :
Highlander est le triomphe conjoint du mythique vidéoclipper Russel Mulcahy (qui a pris sa retraite chez Teen Wolf), de Christophe Lambert révélé et du groupe Queen au temps glorieux de Freddy Mercury. Le film préfigure une série comme Outlander (et le roman que la série adapte) en combinant fantastique, combat épique à travers l'Histoire, romance et polar d'action. Le film est devenu culte, puis la franchise a été utilisée comme pompe à fric avec plusieurs suites minables à en pleurer et une série télévisée à succès écrite au kilomètre avec des acteurs décents mais rien de génial, aucune construction d'univers ni réelle humanité. Il n'en est resté donc qu'un seul film, le premier et il a été super-maltraité en haute-définition.

Après plusieurs éditions blu-ray reprenant le même master catastrophique (merci Studio Canal Plus), le même éditeur nous livre l'édition du trentième anniversaire enfin restauré. Je m'attendais bien sûr au miracle habituel : ayant vu le film à sa sortie au cinéma, je savais que l'image et le son pouvaient être mille fois meilleurs. Ce n'est pas le cas.

Image : médiocre à bonne. La bonne nouvelle est que l'affreux bruit a disparu d'un certain nombre de plan - mais pas de tous (la scène du bannissement). Pas de profondeur de champ extraordinaire, donc compression de l'image forcément excessive.

Son : français médiocre, anglais bon sans plus. Le son français est minable. Le son original anglais HDMA 5.1 est meilleur, mais cela reste faiblard, en particulier concernant la musique qui devrait être extraordinairement tonique, détaillée et profonde - j'écoute du son hd à longueur de journée, je sais de quoi je parle. Donc ce blu-ray comme les précédents ne rend pas justice aux Hymnes pop-rock de Queen.

Bonus : nombreux mais pas encore visionné. Cette fois il semble y avoir de quoi faire, me reste à juger sur pièces.

En conclusion : c'est mieux, mais toujours pas le top de la présentation en HD. J'ai osé acheté le blu-ray français, donc il faudra s'assurer que les éditions américaines ou allemandes ne sont pas meilleures, même s'il ne faut pas trop rêver: c'est Studio Canal qui s'occupe de tout partout, donc il est quasi certain que le même master et la même compression limitera l'expérience - pas comme dans le cas de Flash Gordon, qui dans l'édition américaine chez un autre éditeur que Canal était livrée avec un master, une compression et des bonus extraordinaires tandis que l'édition franco allemande de chez Canal floue et abîmée.

Je n'ai pas terminé de visionner le film, ni les bonus
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8116
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Années 1980 et 1990

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité