Wild Palms, la série de 1993

Les séries commencées entre 1991 et 2000.

Comment avez-vous trouvé cette série ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
1
100%
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Wild Palms, la série de 1993

Messagepar Greenheart » Mar 12 Mai 2015 15:34

ImageImageImage

Wild Palms (1993)

Diffusé aux USA à partir du 16 mai 1993 sur ABC US.
Sorti en blu-ray américain le 30 juin 2020 (coffret deux blu-rays, anglais sous-titré anglais, format d'origine 4:3 respecté, son stéréo incompressé, commentaires sur tous les épisodes, avec un commentaire inédit).

De Oliver Stone et Bruce Wagner (également scénaristes). Avec James Belushi, Dana Delany, Robert Loggia, Kim Cattrall, Angie Dickinson , David Warner, Bebe Neuwirth, Nick Mancuso, Ben Savage , Brad Dourif.

Pour adultes et adolescents.

Los Angeles 2007. Harry Wycoff est un avocat ambitieux qui a presque tout ce qu'il voudrait dans la vie : une famille parfaite, une maison de rêve, une vie tranquille. Il ne lui manque que sa promotion au rang d'associé de son agence, une épouse moins dépressive et une belle-mère moins envahissante pour être heureux. Est-ce pour cela qu'il rêve la nuit d'un rhinocéros dans la piscine vide ? Ou bien qu'il accepte la demande de son amour de jeunesse de retrouver son fils disparu, alors qu'il ne fait pas bon fouiller dans le passé à Los Angeles où les sectes peuvent avoir pignon sur rue et tout faire sans être inquiété ? Et surtout, est-ce que c'est la réalité, ou bien est-ce Mimécom ?

ImageImageImageImageImageImageImageImage

***

Saison 1 (1993, finale)

Wild Palms S01E01: Une vie sans histoire (Everything Must Go, tout doit partir)
Wild Palms S01E02: Un monde étrange (The Floating World, le monde flottant)
Wild Palms S01E03: Le Réveil des fils (Rising Sons, Les fils se redressant)
Wild Palms S01E04: Fantômes (Hungry Ghosts, les fantômes affamés)
Wild Palms S01E05: Salut ! Je dois m'en aller (Hello, I Must Be Going, bonjour, il faut que je m'en aille)

***



Un extrait : https://youtu.be/ZhTtaS3QFmU
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8109
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Wild Palms, la série de 1993

Messagepar Greenheart » Mer 12 Aoû 2020 16:22

La série vient de sortir en coffret blu-ray région A (lisible seulement sur un lecteur américain ou multi-région) anglais sous-titré anglais chez Kino, avec une spectaculaire amélioration sur la qualité d'image par rapport aux DVD, des commentaires sur tous les épisodes dont un inédit.

D'après DVD Beaver et les retours, il y a des plans dont le générique filmés en résolution standard mise à l'échelle et à chaque fois qu'il y a des sous-titres forcés pour la traduction des dialogues en japonais, comme si l'équipe derrière le transfert n'avait pas eu accès à la possibilité de refaire le générique ou d'ajouter les sous-titres sur l'image HD d'origine, ce qui parait fou, donc je parierai que quelqu'un a eu la flemme de retaper tous les titres et sous-titres en question. Si je trouve le fin mot de l'histoire, je le posterai :evil:

Le progrès en qualité et confort de projection devrait être cependant très appréciables en dehors de tous ces plans. Je confirmerais cela, je l'espère, d'ici peu.

Des captures d'écran ici.

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8109
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Wild Palms, la série de 1993

Messagepar Greenheart » Jeu 10 Sep 2020 10:03

Reçu le coffret 2 blu-ray.

Je confirme : Kino Lorber n'a pas mis les sous pour refaire les titres, donc tous les plans où il y a surimposition d'un texte (génériques) sont (grossièrement) mis à l'échelle et les titres sont crantés. D'autres part on enchaîne des plans très bien définis (de nuit !) avec des plans peu définis avec halo (de plein jour, scène du jogging), avec fourmillement léger sur toutes les zones floutées (retrouvailles avec Page). Il y a un léger flou de bouger sur mon système de projection.

Spoiler : :
Certains appellent ça du grain, j'appelle ça du bruit, lequel étouffe un peu tous les détails HD en particulier sur les surfaces unies. A 15 minutes du début de l'épisode, les détails jusqu'aux cheveux fins apparaissent, suivis immédiatement d'une scène au coin du feu bruitée, où les cils sont à la peine, et les détails de la peau de Grace sont plus floutés que ceux de son mari. Je penche donc pour un problème à la source, avec un réalisateur qui délibérément adoucit certains plans plutôt que d'autres dans l'espoir de gagner en atmosphère, et le résultat des courses est aggravé par les choix du transfert et de l'éditeur (compression, absence de traitement réparateur qui éviterait le grouillement et révélerait davantage de détail de l'image).


Bien sûr, la qualité d'image par rapport au DVD est bien meilleure. Pas encore revisionné le DVD cependant.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8109
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Wild Palms, la série de 1993

Messagepar Greenheart » Ven 16 Oct 2020 12:44

...écouté le commentaire audio sur le premier épisode, de James Belushi, le premier rôle, et l'un des scénaristes.

C'est (très) décevant : les deux hommes semblent amnésiques, ils meublent en racontant ce qui se passe à l'image, et semblent seulement capables de mentionner qu'il y a des bons acteurs, que certaines actrices sont jolies (de belles jambes), sexy (elle regarde l'entrejambe deux fois de son interlocuteur, qui en réalité n'est même pas devant elle car c'est champ contrechamp et tout ce que l'actrice peut voir, c'est la lourde caméra qui la filme), et comme aucun des deux ne se souvient du passage de Kathryn Bigelow à l'écran, ils répètent que c'est une fake news, sans prendre le temps d'aller vérifier les images de l'époque, et de la reconnaître d'après ses photos sans nul doute possible, au moins dans sa seconde scène. Il est mentionné qu'une des actrices racontait des tas d'anecdotes sur The Rat Pack (qui a inspiré à tout point de vue un personnage et la bande son de la série), mais camembert sur le détail de ces anecdotes, et pourtant ils sont tous morts (l'actrice aussi). Très "drôle" aussi le commentaire sur le personnage à l'évidence drogué qui chante "wild about Harry" lors de la petite fête compte tenu du sort de John Belushi, le frère de James Belushi.

Spoiler : :
James Belushi mentionne que les gens se feront peut-être tabasser dans la rue tandis que les gens regardent ailleurs après les prochaines élections américaines, sauf que les gens se font déjà tabasser de cette manière depuis très longtemps dans les rues des grandes villes américaines, les élections et leurs candidats n'y ont jamais rien changé.

Qu'il y ait à présent des caméras partout pour filmer et diffuser, c'est un fait. Que les américains laissent des très riches vieillards payer des gens pour aller tabasser les votants du camp adverse et donnent consignes à leur média de jeter de l'huile sur le feu, ou que des milices puisse menacer armes au poing le public sous prétexte de manifestation "pacifique" en pleine épidémie transmise par voix aérienne est aussi un fait.

Ou encore que les américains interdisent de poursuivre les banquiers les plus en vues de la planète quand ils financent le terrorisme et le crime organisé n'a rien de nouveau sous le soleil. Difficile en revanche d'accuser les élections américaines, qui ne sont de toute manière pas démocratiques, donc ne change rien en réalité à la rue ou au monde -- si ces élections étaient démocratiques, les candidats seraient alors élu par un vote direct, certainement pas par correspondance ou virtuel ou via des machines préprogrammée, le tout pré-orienté par un découpage électoral fabriqué en fonction des sondages (même combat en France incidemment).


Bref, c'est du baratin - venteux, sexiste et spécieux.

Mais peut-être j'aurais plus de chance avec les autres commentaires. La série Wild Palms en tout cas mérite infiniment mieux,

Spoiler : :
mais il est vrai qu'elle touche des sujets qui doivent brûler les doigts des acteurs et scénaristes d'Hollywood et que l'amnésie et l'avarice en anecdotes du commentaire pourrait s'expliquer que Wild Palms doit ressembler à un terrain miné pour les commentateurs.


***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8109
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Les séries des années 1990

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron