L'homme qui valait trois milliards S00E01: La Lune... (1973)

Les séries commencées entre 1971 et 1980.

Comment avez-vous trouvé cet épisode ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
1
100%
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

L'homme qui valait trois milliards S00E01: La Lune... (1973)

Messagepar Greenheart » Jeu 21 Mai 2015 17:07

ImageImage

The Six Million Dollar Man: The Moon And The Desert (1973)

Noter que ce pilote existe au moins en deux montages : téléfilm et épisode double de la première saison.

Diffusé aux USA le 7 mars 1973 sur ABC.
Diffusé en France dans les années 1970 à 1980 de mémoire (et non pour la première fois le 21 janvier 2000).
Sorti en DVDfrançais de la saison 1 et des pilotes le 21 mars 2006.
Sorti en coffret intégral 40 DVD américain le 23 novembre 2010.

De Richard Irving, sur un scénario de Terrence McDonnell, Tom Greene et Melvin Levy ; d'après le roman "Cyborg" de Martin Caidin. Avec Lee Majors, Barbara Anderson, Martin Balsam, Darren McGavin, Charles Robinson.

Pour adultes et adolescents.

(Version du téléfilm)

Cyborg : un être humain dont les parties humaines originales ont dû être remplacée jusqu’à un certain point par des machines qui remplissent les mêmes fonction.

Steve Austin est un pilote d’essai et ancien astronaute ayant marché sur la Lune, se rend nonchalamment sur le tarmac cinq minute avant le décollage d’un prototype pour l’armée américaine. Pendant ce temps, un homme qui boite se rend dans un bâtiment fédéral et prend un ascenseur, tandis que deux hommes en uniforme passent devant lui, une mallette menottée à la main de l’un d’entre eux. Austin monte en combinaison spatiale à bord du prototype, qui se trouve suspendue à l’aile d’un gros porteur. Le gros porteur décolle. Au même moment, l’homme qui boite ouvre la mallette avec sa propre clé devant un conseil réuni au dernier étage de la tour.

Le prototype est largué et poursuit sa course tandis que le gros porteur s’écarte. Au sommet de la tour, le boiteux – Oliver – explique qu’ils ont eu trop de projets, trop coûteux, trop risqué du point de vue internationale. Selon lui il faut un seul prototype, qui coûtera six millions de dollars – et inutile de chercher un volontaire : les accidents arrivent tous les jours, il n’y aura qu’à récupérer les morceaux… Pendant ce temps, Austin vire au-dessus du désert suivant le plan de vol. C’est alors que son avion commence à tanguer. Il descend vers la piste d’atterrissage… et se crashe spectaculairement. Austin a néanmoins survécu et se retrouve au bloc opératoire, une partie du visage sous les bandages. Oliver Spencer, le boiteux, assiste à l’opération dans une galerie en surplomb. Auprès du chef de l’équipe médical, il s’inquiète du coma d’Austin, mais le médecin le rassure : c’est un coma provoqué. Puis le médecin demande que le chirurgien fasse son rapport : un œil perdu, un bras possiblement perdu, la colonne vertébrale atteinte. Le chef d’équipe lui répond de simplement le maintenir en vie, et Oliver Spencer retrouve le chirurgien à la salle de pause, pour le convaincre de remplacer les deux jambes, le bras et l’œil d’Austin et de financer les prothèses. Mais le chirurgien s’inquiète de l’aspect théorique de la chose : si cela ne fonctionne pas, qu’est-ce qu’il dira à Austin, qu’il connait, et qui ne voudrait pas continuer à vivre dans cet état.

La question est pour le chirurgien est de savoir ce qui arrivera une fois que Austin sera ainsi équipé. Spencer affirme qu’ils auront du travail pour Austin en tant qu’agent spécial autonome, pour des missions où quelqu’un équipé de parties mécaniques sera plus efficaces. Lorsque le chirurgien sous-entend que Spencer compte utiliser Austin pour des missions de sabotage et d’assassiner, Spencer lui interdit de prendre la décision à la place d’Austin. Puis Spencer confirme qu’il a des dossiers sur lui et sur Austin, et le chirurgien cède : Austin sera donc transféré sur le site des services spéciaux, où le chirurgien procédera à la greffe des prothèses.

Plus tard, sur la base militaire, complètement isolée en pleine montagne, avant l’opération, le chirurgien réveille Steve Austin, qui est désormais cul-de-jatte, pour tout lui dire. Dans la nuit, Austin tente de se suicider en arrachant ses perfusions et les fils de la machine qui l’assiste. L’infirmière intervient et l’en empêche. Un mois plus tard, Austin adresse pour la première fois la parole à son infirmière. Ensuite, le chirurgien présente à Austin son nouvel œil artificiel, qui ne sera pas rejeté par l’organisme et que l’on ne pourra pas distinguer de l’autre extérieurement. Puis le chirurgien lui présente son futur bras, encore inachevé. Austin détourne les yeux, mais le chirurgien insiste : il lui montre même la pile atomique miniature qui alimentera le bras en énergie électrique, et lui parle de la peau artificielle imitant complètement son bras, qui aura la même couleur et la même pilosité. Austin se cache alors les yeux, et le chirurgien insiste : ce n’est pas une chose étrangère, c’est le bras de Austin. Et il lui annonce que Austin retourne sur la table d’opération, lui assurant qu’il pourra bientôt prendre une femme dans ses bras, sans qu’elle puisse se rendre compte de la différence entre le bras mécanique et le bras naturel, et qu’ensuite, les jambes suivront, et qu’il pourra la faire danser.

ImageImageImageImage

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7698
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: L'homme qui valait trois milliards S00E01: La Lune... (1

Messagepar Krystov » Jeu 21 Mai 2015 18:57

L'une des séries "live" qui m'a le plus marqué. J'ai tout revu mais ça a été difficile. Je ne m'attendais pas à de grands effets spéciaux mais je ne m'attendais pas à ce que le rythme soit si lent par rapport aux standards actuels.

Par contre, j'ai le souvenir de l'épisode pilote au ton assez différent de la série. Steve à un côté plus cynique à la James Bond version Sean Connery dans ce tout premier épisode.
Avatar de l’utilisateur
Krystov
 
Messages: 87
Inscription: Mar 9 Déc 2014 07:40

Re: L'homme qui valait trois milliards S00E01: La Lune... (1

Messagepar Greenheart » Jeu 21 Mai 2015 19:56

Je me souviens avoir vu le pilote il y a longtemps, fin 70 ou 1980, je pense. C'est seulement en le voyant en DVD que le souvenir m'est revenu : la scène du premier sauvetage, ou encore de la présentation de la prothèse ou de l'entraînement, tout cela je l'avais déjà vu. Je pensais même que c'était à l'occasion d'une émission débat à la façon de l'Avenir du futur, mais je n'ai pas retrouvé le titre du pilote dans la liste de la Wikipedia (la même que DVD forum, qui serait basée sur les journaux télévisés de l'époque et les documents de l'INA).

En le revoyant j'ai eu le même sentiment que toi - un ton plus réaliste, plus James Bond / Sean Connery.
Je pense que le pilote devait être monté plus court quand il est passé en France pour la première fois, et certainement pas en 2000 comme l'affirme Wikipedia France.
C'est pratiquement comme dans Robocop : les gens des services spéciaux sont sans scrupules, et se fichent du sort du héros, font pression sur tout le monde.

Et si j'ai bien compris, les images de l'accident du début sont de vrais images d'accidents...

***edit***

En fait, le pilote a tout simplement dû être diffusé en deux parties lors de la première diffusion de la série en France.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7698
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: L'homme qui valait trois milliards S00E01: La Lune... (1

Messagepar Greenheart » Mar 20 Nov 2018 22:11

Image

Le coffret 12 blu-rays intégral de tous les épisodes arrive en Allemagne le 30 novembre 2018.
Anglais et allemand non sous-titré, 106 épisodes full HD, 90€ avant les premiers rabais.
Image format original 4/3 1080 24p.
Tous les pilotes sont inclus, bonus annoncés.
Tous les titres et intertitres sont en version originale.

Il y a une inquiétude concernant le taux de compression des épisodes

Le coffret est annoncé en Français chez Elephant Film (qui vient de sortir Hulk et Magnum), libre région, pas de sous-titres forcés.
Cependant, il faut se rappeler qu'en France les blu-rays sont trop souvent défectueux.

Liste complète des épisodes ici (titre anglais inclus) :

https://www.fernsehserien.de/der-6-mill ... sodenguide

***


***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7698
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Les séries des années 1970

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron