Des agents très spéciaux S01E01: Duo de mitraillettes (1964)

Les séries commencées entre 1961 et 1970.

Comment avez-vous trouvé cet épisode ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
1
100%
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Des agents très spéciaux S01E01: Duo de mitraillettes (1964)

Messagepar Greenheart » Jeu 17 Déc 2015 17:48

ImageImage

The Man From UNCLE S01E01: The Vulcan Affair (1964)
Traduction du titre original : L'homme de l'ONCLE : L'affaire Vulcain.
Autres titres : To Trap A Spy, Piège pour un espion.

Noter qu'il existe au moins deux versions de cet épisode : version cinéma longue couleur (Piège pour un espion - To Trap A Spy) ; version courte télévision noir & blanc.

Diffusé aux USA le 22 novembre 1964 sur NBC US.
Diffusé en France le 14 janvier 1967 sur ORTF 2 FR.

De Norman Felton et Sam Rolfe ; avec Robert Vaughn, David McCallum, Leo G. Carroll, Fritz Weaver, William Marshall.

Pour adultes et adolescents.

New-York. Del Floria’s, une petite boutique de tailleur et pressing. Un homme entre avec son pardessus à la main, le met sur la télévision après avoir pris un briquet dans la poche. Comme il enlève sa veste et la met sur le comptoir, le tailleur qui repassait arrive, et l’homme le gaze avec le briquet qu’il avait pris dans sa poche. Il fait rapidement entrer trois hommes tandis que le téléphone se met à sonner avec insistance.

Un des nouveaux venus prend la place du tailleur à la machine à repasser, les deux autres entrent à la suite du premier dans la cabine d’essayage. Ils ouvrent un passage secret en tirant sur la patère et entre dans un petit hall avec une hôtesse d’accueil. Celle-ci tente de prévenir ses supérieurs mais est gazée à son tour. Ils cachent le corps de l’hôtesse. L’un des hommes s’assied au bureau de l’hôtesse et surveille désormais la boutique de tailleur avec la caméra qui est dissimulée dans la télévision. Les deux autres passent dans un long couloir souterrain, une mallette à la main. Lorsqu’ils arrivent face à un nouveau préposé, une alarme se met à sonner et les portes se verrouillent. Seul un des deux attaquants parvient à passer la porte. Il utilise du plastique pour faire sauter la serrure de la porte suivante avec de la thermite, et se retrouvant face à une silhouette armée d’un pistolet – l’agent Napoléon Solo – il fait feu plusieurs fois… fendillant la vitre par-balles au niveau du cœur. Profitant de la confusion, Solo fait le tour et abat l’intrus, qu’il fouille rapidement.

Solo est immédiatement rejoint par l’agent Illya Kuryakin. Solo constate que l’intrus était « propre » : aucun papier ni étiquette sur lui, seulement des balles supplémentaires, ses empreintes digitales effacées par chirurgie. Inspectant la mallette de l’intru, Kuryakin fait remarquer que la thermite et les autres détails collaient avec le mode opératoire de l’organisation criminelle Thrush, et quand Kuryakin demande à Solo son avis sur la cible de l’assaut, il répond « Deucalion ». Entre alors le supérieur de Solo et de Kuryakin, Alexander Waverly, alias Deucalion, qui confirme que Thrush avait bien envoyé le commando pour tenter de l’abattre et d’empêcher leur agence de perturber une opération de Thrush, dont l’UNCLE venait d’avoir vent, un assassinat.

Waverly remet à Solo le dossier d’Andrew Vulcan, le président de l’United Global Chemical Corporation du Maryland, et l’un des cadres de Thrush – qu’ils ne peuvent arrêter pour le moment. L’UNCLE a intercepté le dernier message que Vulcan a reçu de Trush, selon lequel Sekue Ashumen, le premier ministre d’une nation africaine nouvellement indépendante, la Natumba de l'Ouest, devra être assassiné quand il visitera la centrale à énergie de Vulcan. Or ce premier ministre visite actuellement la ville de Washington. Solo se fait présenter les diapositives des membres de la délégation africaine par une secrétaire. Comme il remercie la jeune femme, Kuryakin entre avec un album de fin d’années d’études de Vulcan, dans lequel Waverly a identifié la petite amie de Vulcain à l’époque : Elain May Bender, de Middleton dans l’état de New-York.

Solo va immédiatement sonner à la porte de Elain Bender, une pétulante mère de famille dont le pasteur vient d’expliquer qu’elle pouvait faire confiance à Solo. Le pasteur s’empresse de quitter les lieux, visiblement peu convaincu de son propre playdoyer. Comme Elain s’étonne, Solo explique à Elain qu’elle l’intéresse à cause de sa romance universitaire, et ce qu’est l’organisation Trush. Solo veut qu’elle prenne l’avion ce soir-là pour l’aider à empêcher l’attentat que prépare Trush. Elain refuse d’abord catégoriquement, mais elle doit céder, et se retrouve à bord de l’avion à regarder Solo draguer une autre passagère.

ImageImageImageImage

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8034
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Retourner vers Les séries des années 1960

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron