La 4ème dimension S01E16: L'auto-stoppeur (1960)

Les séries commencées entre 1961 et 1970.

Comment avez-vous trouvé cet épisode ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
1
100%
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

La 4ème dimension S01E16: L'auto-stoppeur (1960)

Messagepar Greenheart » Mer 23 Mar 2016 19:45

Image Image

The Twilight Zone S01E16: The Hitch-Hiker (1959)
Autre titre : Le voyageur.

Diffusé aux USA le 22 janvier 1960 sur CBS US.
Diffusé en France le 15 mai 1965 sur ORTF FR.
Sortie en blu-ray américain de la saison 1 le 14 septembre 2010 (région A seulement).
Sorti en blu-ray français de la saison 1 le 25 octobre 2011 (région B seulement, plus compressé que l'américain, bonus manquants).

De Rod Sterling (également scénariste), d'après la pièce de théâtre radiophonique de Lucille Fletcher ; réalisé par Alvin Ganzer ; avec Inger Stevens, Adam Williams, Lew Gallo, Leonard Strong.

Pour adultes et adolescents.

Nan Adams a 27 ans, elle est chef des commandes pour un grand magasin et se retrouve à faire réparer un pneu éclaté de sa voiture de sport sur une route peu fréquentée. Comme elle explique qu’elle faisait du 50 à 65 miles par heure au moment où c’est arrivé, le mécano, enthousiaste, remarque qu’elle doit avoir les anges de son côté : après un tel accident, ce n’est pas un mécano que l’on appelle d’habitude, mais un corbillard. Ayant terminé de remplacer la roue, le mécano demande à la jeune femme de le suivre en ville pour lui passer un pneu de rechange. C’est un incident minieur survenu sur l’autoroute 11 en Pennsylvanie, peut-être à classer dans la catégorie « les accidents dont on s’est sorti ». Mais à partir de ce moment, le compagnon de route de Nan Adams en voyage pour la Californie – sera la Terreur ; sa route sera la Peur ; et sa destination – pour le moins inconnue.

Comme elle démarre sa voiture, Nan lève les yeux et aperçoit de l’autre côté de la route, un drôle de bonhomme en complet veston et chapeau mou qui la regarde et lève son pouce. Elle détourne les yeux et démarre. Arrivée à la station service, elle règle ses dettes et fait remarquer avec légèreté que c’est moins cher qu’un enterrement. Comme elle a ouvert sa valisette, et alors que le mécano va lui chercher sa monnaie, elle aperçoit le même bonhomme lui faisant le même signe du pouce dans le reflet du miroir fixé à l’intérieur du couvercle de sa valisette. Nan Adams perd alors le sourire. Elle referme brutalement sa valisette et reste interdite plusieurs secondes, alors que le mécano est revenu pour lui dire qu’il a sa monnaie et qu’il a vérifié ses autres pneus.

Le mécano lui demande alors si quelque chose ne va pas, mais Nan répond que non, tout va bien, elle était seulement en train de regarder ce drôle d’auto-stoppeur. Le mécano lui demande alors de quel auto-stoppeur elle parle : il n’y a plus personne derrière elle de l’autre côté de la route, et Nan en déduit que quelqu’un a dû le prendre en stop. Mais ce qui étonne Nan, c’est d’avoir vu ce même auto-stoppeur quand le mécano était en train de changer sa roue. Pour le mécano, rien d’étonnant : un automobiliste l’a probablement pris juste après leur départ et déposé ici. Nan remercie alors le mécano, qui lui souhaite une bonne route, en toute prudence. Et comme Nan quitte la station service, l’auto-stoppeur est bien là, qui la regarde partir… Et il est encore là, 50 miles plus loin sur la route.

ImageImageImageImageImageImage

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8034
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: La 4ème dimension S01E16: L'auto-stoppeur (1960)

Messagepar Greenheart » Mer 23 Mar 2016 20:02

Il doit y avoir au moins une dizaine d'épisodes basés sur la même idée de départ, c'est lassant dès la première redite.

Spoiler : :
Quelqu'un est déjà mort ou va mourir, il ne le sait pas encore ou il découvre que la Mort vient le chercher et il finit par céder.


Ce qui sauve l'épisode, ce sont les "chapitres fantômes", c'est à dire les autres histoires que le spectateur (l'auditeur de l'épisode radio-diffusé) se fait dans sa tête au fur et à mesure de l'épisode, et qui sont toutes bien meilleures que l'histoire se révèle au final. Le coup du marin autostoppeur est par exemple plus que flippant, que ce soit du point de vue du marin ou du point de vue de la conductrice.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8034
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Les séries des années 1960

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron