Jonny Quest S01E22: Le mystère du missile Quetong (1965)

Les séries commencées entre 1961 et 1970.

Comment avez-vous trouvé cet épisode ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
1
100%
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Jonny Quest S01E22: Le mystère du missile Quetong (1965)

Messagepar Greenheart » Mer 13 Juil 2016 17:15

ImageImage

Jonny Quest S01E22: The Quetong Missile Mystery (1965).
Titre français : Les aventures de Jonny Quest.

Diffusé aux USA le 11 février 1965, sur ABC US.
Sorti en DVD US le 11 mai 2004 (édition censurée).

De Doug Wildey. Sur un scénario de William D. Hamilton. Avec Tim Matheson, Mike Road, Danny Bravo, John Stephenson, Don Messick.

Pour adultes et adolescents.

Deux crocodiles qui paressaient sur les berge d’une mangrove relèvent la tête en entendant le moteur d’un petit canot – et plongent. À bord du canot se trouve deux hommes, l’un à l’avant en costume blanc qui scrute la jungle avec une paire de jumelle, l’autre à l’arrière avec un costume beige qui tient le gouvernail. Tandis qu’ils passent entre les grands arbres qui émergent du marécage, ils sont repérés par une sentinelle masquée en tout en noir posté en hauteur, armée d’un fusil et tenant un talkie-walkie. Embusquée, la sentinelle appelle aussitôt son commandement, s’identifiant comme le poste numéro un – et signale deux hommes dans un canot entrant par le canal sud. Les différentes sentinelles disposées le long du canal confirment visuellement la présence des intrus.

Comme la radio leur indique que les intrus approchent un lagon principal, l’un des deux soldats masqués en haut d’une tour camouflées annonce qu’ils vont prendre la mesure appropriée, se préparant à exécuter le plan A. L’autre soldat, les mains sur la manette d’un détonateur à distance déclare que tout est prêt. Le canot passe alors devant eux. L’homme aux jumelles fait signe à son camarade d’arrêter le moteur – et le canot s’immobilise. Stupéfait, le premier homme contemple au milieu du lagon un silo à missile auprès duquel est stationné un bateau de bois avec une grue. L’homme en costume blanc commence à prendre des photos, sans se douter que sous l’eau, des dizaines de mines sont immergées, retenues chacune par une corde.

Comme le canot a redémarré, l’un des soldats en noir sur la tour camouflée annonce que les intrus sont en position : il donne l’ordre de détonner la mine. Le second soldat abaisse sa manette et une explosion retentit… à la place du canot, il n’y a plus que l’eau qui bouillonne. Le premier soldat en noir annonce que c’est fait. Le talkie-walkie lui répond que tout le personnel doit se présenter au rapport en zone centrale. Des hauts-parleurs annoncent alors que tout le monde doit rester à l’abri tandis qu’ils font descendre le missile dans le silo – et que le bateau et sa grue devront rester cachés jusqu’à l’aube.

Ailleurs, un luxueux paquebot mouille dans les eaux d’un port oriental. Le lieutenant Sing de la police de Quetong frappe à la cabine du professeur Quest. Il est envoyé par le commissaire Wah, qui présente ses excuses pour le dérangement impoli. Quest demande ce qu’il peut faire pour Sing, qui explique qu’il s’agit d’une affaire d’une extrême urgence et que le commissaire supplie Quest d’accompagner Sing jusqu’à son bureau dans les délais les plus brefs. Sing refuse d’en dire davantage sur le problème : Quest doit voir le commissaire Wah. Du coup, toute la famille Quest et son garde du corps monte dans la berline décapotable du lieutenant Sing, immédiatement pris en filature par une camionnette équipée d’un radio-émetteur à l’arrière.

Au siège de la police de Quetong, le commissaire Wah commence par exprimer sa gratitude envers le professeur Quest. Puis il explique le problème : récemment, un grand nombre de pêcheurs vivant dans la zone du Lac Marécageux sont tombés malades en consommant les poissons du lac. Wah dispose d’un bocal contenant quelques-uns des poissons en question : il le montre au professeur Quest, précisant que ce sont les mêmes poissons qu’ils pêchent et consomment depuis des siècles – ce que le professeur Quest trouve étrange. Mais selon Wah, encore plus étrange est le fait que tous les enquêteurs que Wah a envoyé sur place n’en sont jamais revenus.

ImageImageImageImageImageImageImageImage

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7872
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Retourner vers Les séries des années 1960

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron