La 4ème dimension S01E29: Cauchemar (1960)

Les séries commencées entre 1961 et 1970.

Comment avez-vous trouvé cet épisode ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
1
100%
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

La 4ème dimension S01E29: Cauchemar (1960)

Messagepar Greenheart » Dim 19 Fév 2017 16:18

Image ImageImage

The Twilight Zone S01E29: Nightmare As A Child (1960)
Traduction du titre original : Le cauchemar vu comme un enfant.

Diffusé aux USA le 29 avril 1960 sur CBS US.
Sortie en blu-ray américain de la saison 1 le 14 septembre 2010 (région A seulement).
Sorti en blu-ray français de la saison 1 le 25 octobre 2011 (région B seulement, plus compressé que l'américain, bonus manquants).

De Rod Sterling (également scénariste) ; réalisé par Ron Winston ; avec Ivan Dixon, Steven Perry, Kim Hamilton.

Pour adultes et adolescents.

Une jeune femme brune sort d’un ascenseur, cherche ses clés sur le pas de sa porte – puis réalise qu’une petite fille blonde est assise sur les premières marches de l’escalier sur sa droite. La jeune femme salue la petite fille, lui demande comment elle va : n’est-elle pas nouvelle dans la résidence ? La petite fille ne répond rien alors la jeune femme brune vient s’asseoir à côté d’elle : est-ce que l’enfant rend visite à quelqu’un dans l’immeuble ? La petite fille ne répond rien alors la jeune femme remarque qu’elle est bien sage – elle n’a pas grand-chose à dire ? Sans aucune réponse, la jeune femme ne perd pas son sourire et se déclare un genre d’experte en enfants – les sages, les bruyants – toutes les sortes : elle est institutrice.

La petite fille blonde répond enfin : elle le sait ; elle sait tout de la jeune femme. La jeune femme n’a pas l’air surprise et se relève, proposant un chocolat chaud à la petite fille, car c’est en général la première chose qu’elle se prépare quand elle rentre chez elle. La petite fille se relève et suit l’institutrice, répétant qu’elle le sait – mais que la jeune femme n’aime pas les marshmallows. Cette fois la jeune femme montre sa surprise : c’est vrai, elle ne les aime pas. La petite fille répond qu’elle ne les aime pas non plus. Ils entrent dans l’appartement. La jeune femme ôte son manteau et remarque qu’il faudrait maintenant qu’ils disent à la mère de la petite fille où elle se trouve, car elles ne voudraient pas que sa mère s’inquiète. La petite fille blonde s’est assis dans le premier fauteuil et répond tranquillement que cela ne sera pas nécessaire. La jeune femme ne répond rien et va au coin cuisine, déclarant qu’elle va faire chauffer le lait. La petite fille blonde répond qu’elle n’est pas pressée. La jeune femme lui jette un nouveau regard surpris.

C’est le mois de novembre, celui du chocolat chaud, et de l’invité surprise en la forme d’un petit minois enfantin – dont la seule imperfection tient à son aspect solennel – des ingrédients improbables d’une émotion humaine – une émotion comme, dirait-on, la peur. Mais dans un instant, cette jeune femme – Helen Foley – réalisera ce qu’est la peur. Elle comprendra ce que sont les attributs de la terreur – une petite fille la prendra par la main et la fera entrer dans un cauchemar. Helen pose la tasse devant la petite fille, remarque qu’elle espère qu’elle n’aura pas mis trop de chocolat. La petite fille répond que non, c’est parfait – et qu’elle est heureuse que cela ne soit pas trop chaud, car elle n’aime pas vraiment les choses très chaude. Helen répond qu’elle ne le lui reprochera pas. Alors la petite fille répond que bien sûr que non : Helen a été brûlée une fois.

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8109
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Retourner vers Les séries des années 1960

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron