L'invention de Morel, le téléfilm de 1967

Les séries commencées entre 1961 et 1970.

Comment avez-vous trouvé ce téléfilm ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
1
100%
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

L'invention de Morel, le téléfilm de 1967

Messagepar Greenheart » Lun 9 Mar 2015 13:08

ImageImageImage

L'invention de Morel (1967)

Diffusé le 8 décembre 1967 sur ORTF 2.
Sorti en DVD français le 2 mai 2012 chez l'INA.

De Claude-Jean Bonnardot. Avec Alain Saury, Juliette Mills, Didier Conti. D'après le roman de Adolfo Bioy Casares.

Luis est un jeune sud-américain, un écrivain qu'une dictature a tenté d'arrêter et d'exécuter, et qui a pris la fuite. Sur le conseil d'un passeur, il vole un canot pour débarquer sur une île abandonnée, à cause d'une mystérieuse peste qui a tué tous les passagers d'un yacht qui était venu y séjourner. Sur l'île, il y a un "musée", c'est à dire une vaste résidence art-déco remplie d’œuvres d'arts. Luis y trouve un puits, autrefois scellé par une dalle qui s'est brisée, et commence à tenir un journal. Mais un matin, il est surpris par des coups de canons : une joyeuse bande débarque sur l'île et emménage dans le musée, habillés comme dans les tableaux d'art moderne et jouant de la musique jazz qui date de plusieurs années. D'abord, Luis se cache de peur d'être découvert, puis fasciné par la jolie Faustine, il découvre qu'aucun des invités ne le voit - ou ne veut le voir. Il croit d'abord à du mépris, ou bien à un piège. Puis lorsque les invités disparaissent, et débarquent à nouveau la semaine suivante, pour refaire exactement la même chose, Luis croit être devenu fou.

ImageImageImageImage

***



La bande annonce officielle du DVD chez l'INA : http://youtu.be/0eHh9HRlhXc

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8041
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: L'invention de Morel, le téléfilm de 1967

Messagepar Greenheart » Lun 9 Mar 2015 13:34

Image

L'invention de Morel (1967), le DVD français de 2012 de chez INA édition.

Sur le film : je l'ai découvert lors d'une rediffusion, je crois sur France 2, un été des années 1970 et j'avais été très impressionné. J'ai longtemps cru que cela s'appelait "la semaine du Docteur Morel", mais il s'agit bien d'une adaptation fidèle du court roman de Casarès, remarquable novella de pure Science-fiction. Comme souvent chez cet auteur, les faits (
Spoiler : :
un crime passionnel atroce
) sont déformés jusqu'à la dissimulation complète à travers les prismes des points de vue, des faux-semblants, des croyances et de l'équivoque. Le film lui-même avec sa narration en voix off suit le rythme lent et les errements du narrateur (encore une fois très fidèle au roman), donc si vous aimez les films d'action, vous détesterez, et si vous êtes d'humeur critique, vous soulignerez qu'une fois de plus, les français ont choisi la facilité, l'introspection, voire l'auto-contemplation hypnotique plutôt que l'aventure et le grand spectacle. Cependant, c'était l'époque où les français passaient encore de la science-fiction ou du fantastique inédit à la télévision, ce qu'ils ne font plus du tout : le scénario existe, l’œuvre d'origine est respectée, et ce téléfilm est resté gravé dans ma mémoire (mais largement déformé par l'imagination) après une seule diffusion, trente années durant. Pour moi, c'est donc une réussite, et cette nouvelle édition DVD permet enfin de la revoir dans des conditions à peu près décentes.

Image : Correcte, format 4:3 d'origine. La bonne surprise, c'est qu'il s'agit d'une version restaurée jusqu'à un certain point, contrairement à la version que l'INA vendait sur son site avant 2012 et qui coûtait cher à l'époque, pour une image et un son pourri. La mauvaise nouvelle: ce n'est pas une restauration HD et les couleurs sont encore virée. Les détails fins sont donc absents, mais l'image est (presque) débarrassée de ses coups, rayures, tâches, sans oublier l'instabilité et les images qui sautaient du DVD gravé à la demande de l'INA. Il faudra donc attendre, et possiblement toute l'éternité avant de pouvoir admirer la version cristalline et non virée du négatif d'origine correctement restauré.

Son : Bon. Dolby Digital 2.0. De même le son est stéréo. Le bruit est encore là, mais faible, et il n'y a plus de coups et de saute comme dans le DVD gravé à la demande.

Bonus : aucun en rapport avec le film. Il y a quand même les bandes-annonces (couleurs largement virées) de la collection de l'INA "les inédits fantastiques" : parmi lesquelles le navire étoile, Fantomas, la poupée sanglante, tout splique étaient les Borogroves, le voyageur des siècles, le coffret Jules Verne, la main enchanté, aux frontières du possible etc. Tout cela rappelle les productions de la BBC et donne envie, même si c'est souvent maladroit au niveau du scénario et de la réalisation, en mauvais état ou mal restauré, avec des exceptions. Plus il y a beaucoup de choses que j'avais dû voir passer, sans avoir pu le voir en entier, le comprendre ou y prêter attention.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8041
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Les séries des années 1960

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron