Le bon apôtre aka Apostle, le film de 2018

Infos et retours sur les films sortis ou à venir au cinéma.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul.
0
Aucun vote
Bof...
1
100%
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Le bon apôtre aka Apostle, le film de 2018

Messagepar Greenheart » Lun 15 Oct 2018 18:06

Image

Apostle (2018)
Traduction du titre original : Apôtre.

Diffusé en France et à l'international à partir du 12 octobre 2018 sur Netflix FR.

De Gareth Evans (également scénariste) ; avec Dan Stevens, Richard Elfyn, Paul Higgins, Bill Milner, Catrin Aaron, Kristine Froseth, Mark Lewis Jones.

Pour adultes et adolescents.

(horreur) En 1905, Thomas Richardson prétend rejoindre une secte isolée sur une île pour bâtir une société meilleure. En fait de société meilleure, tout ce que la petite communauté cultive ou élève meurt et en conséquence la secte a enlevé une riche héritière pour tenter de remplacer ses vivres et son bétail. Richardson est venu récupérer la demoiselle et commence à fouiner, de jour comme de nuit, malgré le couvre-feu et la "justice" locale des plus barbares.

*



La bande annonce officielle HD : https://youtu.be/J1JdWOqc9Q8

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7374
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Le bon âpotre aka Apostle, le film de 2018

Messagepar Greenheart » Lun 15 Oct 2018 18:12

Vu sur Netflix FR ce dimanche avec tous les restes des nouveautés fantastico-horrifiques de la semaine.

Comme tout ce qui sort pour l'instant chez Netflix ou ailleurs, Apostle n'est qu'une suite de tropes décousues dans un scénario bâclé, à peine sauvé par le charisme de Dan Stevens, mais qui joue passablement toujours les mêmes rôles et finalement tient plus de la star que d'un acteur qui serait méconnaissable d'un rôle à un autre, dans le sens qui ferait oublier qu'il est lui, pour céder la place à l'écran au personnage.

L'horreur est facile, peu courageuse, mais Apostle nous épargne l'insulte avec une trop brève incursion dans la fantasy gothique, ou lovecraftienne, avec cependant l'énorme défaut qu'il n'y a aucun univers, aucune loi de fantasy, aucune créature. En gros le film passe totalement à côté de son potentiel, et toute l'idée de la communauté sectaire qui vient volontairement s'installer sur une île empoisonnée tient à un seul jeu de c.ns simplement navrant.

Et Apostle n'est pas loin d'être le meilleur sous-produit de ce mois d'octobre Halloweenien qui commence apparemment raté.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7374
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Cinema

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité