L'effondrement, la série de 2019

Infos et retours sur les séries et téléfilms diffusés ou à venir à la télévision.

Comment avez-vous trouvé cette série télévisée ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
1
100%
 
Nombre total de votes : 1

L'effondrement, la série de 2019

Messagepar Greenheart » Sam 16 Nov 2019 06:25

Image

L'effondrement (2019)

Titre anglais : Collapse.

Une saison de 8 épisodes durée inconnue (au moins 20 minutes par épisode).

Diffusé en France à partir du 12 novembre 2019 sur Canal Plus et partiellement sur Youtube

De Jérémy Bernard, Guillaume Desjardins et Bastien Ughetto.

Pour adultes et adolescents.

(anthologie) Le grand effondrement de la civilisation occidental visité à travers huit histoires. (presse) Comment se déplacer, se nourrir, communiquer dans un monde hier confortable, et aujourd’hui hors de contrôle ? Faut-il s’allier et tenter d’être autosuffisants, ou piller les magasins et la jouer chacun pour soi ? Pouvait-on anticiper la catastrophe ? Pourquoi sommes-nous si dépendants du « système » ?

***



Une partie du premier épisode : https://youtu.be/vLa-HhBpgc4

***



La bande annonce officielle : https://youtu.be/VHCeqvQBNIM

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7896
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: L'effondrement, la série de 2019

Messagepar Greenheart » Sam 16 Nov 2019 06:31

Vu sur youtube un premier épisode, apparemment intégral.

Le niveau d'écriture et l'approche réaliste change de la purée que nous impose habituellement les productions françaises,

Spoiler : :
je suppose parce que le projet lui-même est suffisamment horrifique pour satisfaire au cahier de charge de tenir la population dans une angoisse permanente qui l'empêche de prendre des initiatives et de changer un monde programmé pour la grande purge de tous ceux que les plus riches jugent inutiles. Ou alors Canal Plus est vraiment désespéré et se met à produire de la qualité d'en l'espoir d'avoir à nouveau des spectateurs avant son propre grand effondrement imminent et son rachat par Netflix.


Donc pour l'instant, et sur la base du premier épisode en ligne, c'est du bon et un grand bravo à l'équipe des Parasites.
Maintenant je n'ai pas encore vu les sept autres épisodes.

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7896
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: L'effondrement, la série de 2019

Messagepar Greenheart » Mar 19 Nov 2019 21:40

Allez voir les autres courts-métrages (gratuits) des Parasites sur leur chaîne Youtube : leur niveau d'écriture est effectivement remarquable.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7896
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: L'effondrement, la série de 2019

Messagepar Greenheart » Lun 25 Nov 2019 19:13

Vu en partie. C'est très réaliste, au point que l'on peut confondre l'épisode final avec une intervention télé réelle.
Il s'agit bien de l'Effondrement de la France, l'effondrement des pays "du sud de l'Europe" ayant eu lieu quelques jours ou quelques semaines auparavant.

Quant aux raisons de l'effondrement, elles sont parfaitement énoncées au cours du dernier épisode et sous nos yeux pendant les huit épisodes de la série
Spoiler : :
(et sous nos yeux actuellement dans la réalité) : toutes les ressources de la société ont été détournées par une caste d'ultra-riches qui ne cherchent qu'à s'enrichir davantage suivis par des beni-oui-oui dont les dents rayent le plancher et qui croient qu'une croissance exponentielle existe sur une planète dont les ressources sont limitées, les très riches payant des politiques, des journalistes et des scientifiques pour raconter n'importe quoi partout tout en étouffant avec l'aide de la police les lanceurs d'alerte.

Le résultat évident est qu'à un moment, le détournement massif de l'argent public et des richesses de la planète ne permet plus la survie d'une société humaine basée sur le gaspillage et la destruction de la planète, et c'est en parfaite connaissance de cause que les uns et les autres scient toujours plus vite la branche sur laquelle l'humanité est assise, tout en croyant que tout l'argent volé leur permettra de survivre à ce qui va suivre.

La réponse est évidemment non, pas dans la série, mais simplement en regardant un tout petit peu plus lucidement le système solaire : Mercure a grillé en premier, Vénus la suivante, et Mars commence à se transformer en terre bleue : cela ne veut dire qu'une seule chose - la Terre n'a pas les millions d'années d'évolution que l'on nous raconte, elle n'a qu'une durée de vie très limitée pour ensuite à son tour dépasser sa date limite et se transformer en enfer. Le but de la civilisation est d'échapper à une mort certaine faute d'avoir su quitter le nid, et toute la désinformation actuelle orchestrée autour du thème "la conquête de l'espace c'est mal, vous allez tous mourir si vous quittez la Terre, Mars est invivable" n'a qu'un seul but : réserver Mars la prochaine Terre à l'élite, qui ne fera que gâcher les chances de survie du reste de la vie terrienne, comme elle est en train d'atomiser tout ce qui a survécu jusqu'ici.


Sincèrement les épisodes sur le hameau et la maison de retraite sont presque insoutenables, sans aucun zombie à l'horizon.

Spoiler : :
J'espère que tout le monde est à présent plus que motivé pour créer les fameux réseaux d'entraides évoqués dans l'épisode 8 et de fait un monde meilleur. Pas la peine pour cela d'endosser un gilet jaune, c'est juste devenu une cible que les pourris pervers finis utilisent pour tirer dessus.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7896
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: L'effondrement, la série de 2019

Messagepar Greenheart » Ven 29 Nov 2019 12:08

Clairement interpellé après avoir vu la série, 20 minutes se pose des questions sur le risque de famine brutale en France, et du coup pose des questions, ... et confirme l'hypothèse des créateurs de la série.

https://www.20minutes.fr/arts-stars/cul ... ment-monde


Plus rien à manger en trois jours

Mais pour Alexandre Boisson, cofondateur de SOS Maires, ce n’est pas suffisant. « S’il y a un problème sur Rungis, par exemple une cyberattaque ou un prix du pétrole trop cher qui neutralise les business models des transporteurs routiers, la résilience alimentaire à Paris est de trois jours ». Au bout de trois jours, les gens n’auront plus à manger. « Il y a une volonté de Paris de répondre à cette problématique, mais ça ne va pas assez vite », insiste-t-il.

...

« Je suis allé vérifier le document d’information communal sur les risques majeurs (Dicrim) de ma ville, à Vitry sur Seine, raconte Alexandre Boisson. J’ai eu la chance d’avoir aussi accès au plan communal de sauvegarde. On attend la crue centennale qui devrait inonder une grande partie de la ville. Il y a bien une réflexion sur le relogement des sinistrés dans des gymnases, mais comment leur donne-t-on à manger ? Les équipes municipales pensent qu’elles peuvent réquisitionner des supermarchés, des supérettes, des réfectoires ». Or, les crises annoncées par les théories de l’effondrement décrivent une rupture des circuits alimentaires. Comment fait-on si les transports sont paralysés ?

Des réserves d’hydrocarbure… de trois mois

En 2008, la hausse du pétrole avait causé des faillites en masse chez les transporteurs routiers d’Ile de France (plus de 500, selon Le Parisien en 2009). Quels sont les risques aujourd’hui ? Dès 2018, Patrick Pouyanné, patron de Total, alertait dans une interview au Monde sur les risques de pénurie de pétrole à partir de 2020. « Si on se projette dans ces documents d’information, avec une crise comme celle qui nous est annoncée sur l’énergie, on voit bien que les supérettes seraient vides, poursuit Alexandre Boisson. Ce qui est prévu aujourd’hui par l’administration française est inopérationnel ».

Le cabinet de la secrétaire d’État à la Transition Écologique Brune Poirson se veut rassurant. Il évoque les réserves stratégiques d’hydrocarbure de plusieurs mois pour affronter une crise pétrolière. « Il s’agit d’une réserve de trois mois », rectifie Alexandre Boisson avec une pointe d’ironie. SOS Maires a identifié à peine une vingtaine de communes résilientes sur les 34.968 que compte la France, c’est-à-dire capables de faire face à une crise alimentaire. Mais si une rupture d’approvisionnement frappait la France aujourd’hui, elles seraient prises d’assaut par toutes les autres communes en difficulté. Il suffit de regarder la série de Canal+ pour se faire une idée du chaos et de la violence causés par les pénuries et la peur, et les désastres des réactions en chaîne.



L'article se conclue sur le fait que les arguments actuels du gouvernement sont exactement ceux qui sont cités dans le dernier épisode de la série L'effondrement, cinq jours avant l'effondrement raconté dans la série.

Ce qui me rappelle qu'en cas d'accident nucléaire grave à la Fukushima, qui menace actuellement la moitié des réacteurs français selon les dernières conclusions de ceux chargés d'inspecter ces réacteurs, et qui veulent faire fermer tous les réacteurs en question, le plan d'évacuation n'existe pas, et quel que soit le réacteur qui pète, c'est toute l'agriculture française et toute l'approvisionnement en eau, en plus du réseau électrique, qui tombe brutalement,tandis que les retombées de Mox tueront une personne par particule de ce carburant-déchet mortel pendant plusieurs siècles.

Spoiler : :
C'est l'effet Tsunami : personne n'y croit, personne ne veut l'imaginer, ça arrive parce que cela ne peut qu'arriver au bout d'un certain temps (dans le cas des centrales, la date d'expiration était de 30 ans après la construction des centrales, elle est dépassée de plus de dix ans)... donc tout le monde ne fait que regarder bêtement la vague qui arrive, ou bien détourne les yeux et se met en colère contre ceux qui veulent prévenir le massacre, quand ils ne les font pas arrêter ou tuer.

Et pendant ce temps, les responsables s'en mettent plein les poches le plus vite possible avant que la catastrophe flanque tout par terre, et s'organisent pour se réfugier avec leur famille dans un abri quelconque censé leur permettre de survivre et regarder les autres crever à la télévision, voire d'organiser des jeux du cirque pour se distraire de leur très long séjour à venir sous dôme.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7896
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Télévision

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 0 invités

cron