Doctor Who, la série télévisée de 2005

Les épisodes diffusés ces trente derniers jours.

Quelles saisons sont les meilleures ?

Saison 1 (Christopher Eccleston)
1
25%
Saison 2 à 4 (David Tennant)
2
50%
Saison 5 à 7 (Matt Smith)
0
Aucun vote
Saison 8 et suivantes (Peter Capaldi)
0
Aucun vote
Aucune saison n'est bonne.
0
Aucun vote
Certains épisodes sont bons, pas les autres.
0
Aucun vote
Toutes les saisons sont bonnes.
1
25%
 
Nombre total de votes : 4

Re: Doctor Who, la série télévisée de 2005

Messagepar Greenheart » Jeu 20 Sep 2018 21:10



Bande annonce officielle de la nouvelle saison : https://youtu.be/XCt6f1Ttmy4

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7896
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Doctor Who, la série télévisée de 2005

Messagepar Greenheart » Sam 20 Oct 2018 22:35

Eh bien nous avons désormais la preuve que changer de sexe n'arrange pas le niveau d'écriture.

... Et apparemment, la même chose vaut pour changer de producteur exécutif.

Peut-être que si c'était une femme qui avait pris la tête de la série, les choses auraient été différentes... encore qu'en matière d'incompétence, l'égalité des sexes est la règle (le sexe ne change rien à l'incompétence).

Et que la BBC arrête de faire passer le docteur (ou la doctoresse) pour un débile psychopathe, cela pourrait vraiment aider à apprécier de nouveaux épisodes (pas les scénaristes qui copient collent dialogues et scènes à chaque épisode).
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7896
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Doctor Who, la série télévisée de 2005

Messagepar Greenheart » Sam 3 Nov 2018 19:55

... ça sent le sapin :eeek2:

Suivant l'exemple de feu Sherlock Holmes le reboot du précédent producteur exécutif, le nombre d'épisode de cette saison a été revu à la baisse, l'épisode de Noël supprimé (officiellement parce que le producteur actuel ne voulait pas écrire sur le thème de Noë), et repoussé au 1er de l'an suivant (un an de gagné).

Cela fait plusieurs années que Digital Spy avait dû constater au regard des chiffres d'audiences anglais que Doctor Who n'était plus une série évènement. Le fait est que cela fait le même temps que la production parie sur l'horreur gratuite (ooh, ahh, courons dans tous les sens, baratinons et tuons à tous les épisodes le docteur ou ses compagnons), et du coup, Noël avait perdu son merveilleux des premières saisons depuis 2005 et la série n'était plus familiale du tout.

Sans oublier que pour écrire un conte de Noël ou une bonne histoire de Science-fiction, même horrible, même fantastique - il faut savoir écrire une bonne histoire, et savoir écrire pour ces genres, ce qui n'est absolument pas le cas des récentes équipes, qui parient d'abord sur l'écran vert et un montage vidéo-clippé visant à faire oublier qu'il n'y a pas d'univers, pas d'intrigue, pas de dialogue et aucun personnage digne de ce nom, juste des clichés jetables et des messages pervers (mettre les femmes dans des boites, le motto des saison précédentes).

Alors, 2019 sera-t-elle l'année où la BBC va annoncer une pause, et le producteur actuel prétendre qu'il sera plus intéressant de faire trois téléfilms en 2020-2021 plutôt qu'une "vraie" saison de 13 épisodes et un spécial épisode double ? (le format qui avait assuré le succès des premières saisons depuis 2005) ?

La réponse va tenir, je le crois bien, aux chiffres d'audiences américains : la chute se poursuit-elle ? Je vais voir si je peux trouver ça.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7896
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Doctor Who, la série télévisée de 2005

Messagepar Greenheart » Mer 21 Nov 2018 13:46

Et le producteur et l'actrice principale se barrent ? Le sapin je vous dis :roll:

http://braindamaged.fr/20/11/2018/docto ... le-depart/

Selon Starburst Magazine, le nouveau showrunner Chris Chibnall serait en désaccord avec la BBC et pourrait quitter le navire après la saison 12. Si cela s’avère vrai, Jodie Whittaker pourrait le suivre vers la sortie et la BBC devra trouver un nouveau duo de showrunner/acteur.


Serait intéressant de voir sur quoi porte le désaccord exactement : la nouvelle docteresse who n'est pas assez une lesbienne noire transgenre pour satisfaire les nouveaux quotas de la BBC en matière de personnages de fiction sur ses chaînes ? Ou un problème plus classique de salaire, la BBC étant réputée pour pomper systématiquement les budgets des séries phares selon le désir politique de la conduire à la faillite, afin que les multinationales privées puissent rafler la totalité du marché - objectif premier des directeurs de la BBC depuis que Tony "il y a des armes de destruction massive en Irak" Blair et ses séïdes sont arrivés au pouvoir ?

Plus le brexit est imminent, et avec lui, toutes les productions anglaises perdent les contributions européennes, autant dire bye bye la fiction, uniquement de la téléréalité et du youtubbeur pour le futur.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7896
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Doctor Who, la série télévisée de 2005

Messagepar Greenheart » Sam 5 Jan 2019 19:46

La série n'est toujours pas annulée... heu, pas encore annulée mais le vent continue de souffler : le spécial réalise le pire taux d'audience de l'histoire de tous les épisodes spécial fin d'année, et recule encore en audience par rapport au final de la saison précédente. Comme dirait Stéphane : Combien de temps ? Avant bien sûr que la BBC nous ressorte le baratin que c'est la faute au Docteur Who lui-même et à personne d'autres.

Autre interrogation, est-ce une femme qui crashera définitivement le TARDIS ? Ou bien la BBC va-t-elle oser un autre changement de sexe, ou faire du docteur un méchant blanc de chez blanc juste avant de saborder le navire ?
Question subsidiaire : les whoviens devront-ils enfiler un gilet jaune pour faire virer la direction de la BBC et sa bande de suiveurs pistonnés incompétents ?

https://www.digitalspy.com/tv/a25732188 ... 9-ratings/

Well, the hard truth is that 'Resolution' *was* the least-watched Doctor Who festive special ever, down more than half a million on the previous worst performer, 2016's 'The Return of Doctor Mysterio', which managed an overnight figure of 5.68m.

Down 170,000 viewers from series 11's finale 'The Battle of Ranskoor av Kolos', it's also the first episode from 2018/19 not to out-perform its 2017 counterpart.


Traduction :

Eh bien, la dure vérité, c'est que " Résolution " *a été* le Docteur Who le moins regardé de tous les temps, en baisse de plus d'un demi-million par rapport au précédent pire acteur, " The Return of Doctor Mysterio " de 2016, qui est parvenu à un chiffre de 5,68m en une nuit.

Avec 170 000 téléspectateurs de moins que le dernier épisode de la série 11 " La bataille de Ranskoor av Kolos ", c'est aussi le premier épisode de 2018/19 à ne pas dépasser son homologue de 2017.


L'article ajoute :

So what does this all mean? Well, with another series already in pre-production, these figures will have no discernible impact on the future of Doctor Who – even shifting the annual special back to Christmas Day seems doubtful, with the BBC's Director General Tony Hall having indicated that the show will return to BBC One "very early in 2020".


Traduction :

Alors, qu'est-ce que tout cela signifie ? Eh bien, avec une autre série déjà en pré-production, ces chiffres n'auront pas d'impact perceptible sur l'avenir de Doctor Who - même le report de l'émission spéciale annuelle au jour de Noël semble douteux, le directeur général de la BBC Tony Hall ayant indiqué que l'émission sera de retour à BBC One "très tôt en 2020".

***

Donc, la série est annulée pendant au moins un an.

***


***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7896
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Doctor Who, la série télévisée de 2005

Messagepar Greenheart » Lun 7 Jan 2019 12:13

Bon, même en écartant les "critiques" postées avant la diffusion de l'épisode, celle-là résume assez bien la majorité des retours.

David D. Watson, 3 January 2019

I have loved Doctor Who forever. My 9-year-old son also loves the Doctor. He was SOooo… excited for the new Jodie Whittaker Doctor, yet without a single guiding word from me, within 4 episodes he automatically saw straight through this holy hell storm of Social Justice / WOKE Crapology. In fact, his initial comments having seen REAL Doctor Who in the past was “What the HELL is going on?”. As of 2018/1st Jan 2019 Doctor Who is nothing more than a PC Agenda driven, Social Justice Warrior Nonsense Farce. A female Doctor is a great idea, however what is required is woman that can properly act and bring real gravitas to the role. Whittaker is NOT the Doctor and she never will be, she just doesn't have the acting ability and lacks the depth to do this incredible iconic character justice.

Had they cast the correct female actor things might have gone better. Doctor Who has had lots of great, strong female characters throughout its history (which we all love, looking at you ACE), but the first regeneration of the doctor into female form is NOT one of them. The Special effects have gone back 10 + years. The Music / Soundtrack is lacking any intensity or energy at key moments to lift the appalling script. The Music fails to drive home a single ‘here we go’ the Doctor is going to kick alien ass moment. Everything is lit in vomit inducing YELLOW LIGHT!!! Dramatic moments between characters are out of place (would be better in Holby City rather than DW).

Constant references to Gay / Lesbian characters. Men of course are portrayed as the Biggest threat to the Universe...over and over again. Whittaker’s Doctors greatest ability is telling men just how pathetic and useless that they really are. Then we have ‘GOD ALMIGHTY’ behold - - Men having babies (God help the children that watch this having their minds twisted with this propaganda nonsense). The male companions are strictly and firmly told by Whitakers Doctor to hold the hands of said man having a baby (how exactly? Or do all men in this abomination of DW now have female genitalia?), which of course leads to only the women characters going off and saving the day!!! In other words everything is purposely turned on its head (including Biology!) in order to push a liberal SJW agenda - at the cost of Doctor Who’s very soul.

Then there is the fact that we don’t even get a ‘Christmas Day Special’ because we at the BBC can’t be seen to possibly offend the non-Christians where of course no offence was intended. We must ALL be homogeneous human beings; how absolutely wonderful it is that we can ALL celebrate the first day of a NEW YEAR without offending each other! What’s that? you don’t associate as being a human being, we must refer to you using your own specific noun, you wish to be called a ‘Bicycle’, let me see then oh you are a ‘Bicycle’. Of course you are, how foolish of me to not recognize immediately that you are in fact a ‘Bicycle’. Oh don't forget the recent addition of the so called Doctors 'Rainbow Scarf' to push the whole LGBT tranny, wanny, shenaniganny, whatever your having this week identity agenda! Avoid this Doctors reincarnation into Liberal Farce at all costs and take solace in the fact that Christopher Eccleston, David Tennant, Matt Smith, Peter Capaldi were simply superb Doctors. My Son and I will not revisit DW again until the showrunner and Whittaker are dumped with the rest of the garbage they have created here. First the SJW haters killed Luke Skywalker and Star Wars, now its Doctor Who. But there is always hope because when the SJW’s drive a beloved franchise off the cliff edge they immediately get called out for being the paradoxical counter opposite of what they claim to represent. In truth they don’t love – they hate. It’s a good thing that snow melts. Wink Wink…

GO WOKE - GO BROKE BBC!


***

Traduction :

J'ai aimé Docteur Who depuis toujours.
Mon fils de 9 ans aime aussi le Docteur. Il était tellement.... excité pour la nouvelle Jodie Whittaker Doctor, mais sans un seul mot d'ordre de ma part, en 4 épisodes, il a automatiquement vu clair à travers cette sacrée tempête de justice sociale / la Crottologie WOKE (NDT : Être woke, c’est être conscient des injustices et du système d’oppression qui pèsent sur les minorités selon le Monde du 3 mars 2018). En fait, ses premiers commentaires après avoir vu le Vrai Doctor Who dans le passé était : "Qu'est-ce qui se passe par l'Enfer ?

A partir de 2018/1er janvier 2019 Docteur qui n'est rien de plus qu'un programme PC (Politiquement Correct), une farce délirante Guerrier de la Justice Social Social Justice Warrior. Une femme Docteur est une excellente idée, mais ce qu'il faut, c'est une femme capable d'agir correctement et d'apporter une réelle puissance à son rôle. Whittaker n'est PAS le Docteur et elle ne le sera jamais, elle n'a tout simplement pas les capacités d'actrice et n'a pas la profondeur nécessaire pour rendre justice à cet incroyable personnage iconique. S'ils avaient choisi la bonne actrice, les choses se seraient peut-être mieux passées. La série a eu beaucoup de grands, forts personnages féminins tout au long de son histoire (ce que nous aimons tous, en vous regardant Ace, (Ndt assistante du septième docteur joué par Sylvester McCoy), mais la première régénération du Docteur sous la forme féminine n'est PAS l'un d'eux.

Les effets spéciaux ont 10 ans de retard. La Musique / Bande son manque d'intensité et d'énergie aux moments clés pour camoufler l'épouvantable scénario. La musique ne parvient pas à ramener un seul "nous y voilà", le Docteur va botter des fesses d'extraterrestres. Tout est éclairé dans le vomi induisant la LUMIÈRE JAUNE !!!!! Les moments dramatiques entre les personnages ne sont pas à leur place (ce serait mieux à Holby City qu'à Docteur Who). Références constantes aux personnages gays et lesbiennes. Bien sûr, les hommes sont dépeints comme la plus grande menace pour l'Univers... encore et encore.

Le plus grand talent du Docteur Whittaker est de dire aux hommes à quel point ils sont pathétiques et inutiles. c'est alors que débarquent... Pour l'amour de Dieu ! Les hommes qui font des enfants (que Dieu aide les enfants qui regardent cela, l'esprit tordu par cette absurdité de propagande).

Les compagnons masculins se voient strictement et fermement ordonnés par le docteur de Whitakers de tenir les mains dudit homme ayant un bébé (comment exactement ? Ou est-ce que tous les hommes dans cette abomination de DW ont maintenant des organes génitaux féminins ?), ce qui, bien sûr, fait que seuls les personnages féminins partent à l'aventure et sauvent l'univers !! En d'autres termes, tout est délibérément renversé (y compris la biologie !) afin de promouvoir un programme libéral du SJW (NdT Guerrier de la Justice Sociale)- au détriment de l'âme même du docteur Who.

Ensuite, il y a le fait que nous n'avons même pas droit à un "Spécial Noël' parce qu'à la BBC ne veut pas insulter les non-chrétiens là où, bien sûr, aucune insulte n'était prévue. Nous devons tous être des êtres humains identiques ; c'est absolument merveilleux que nous puissions tous célébrer le premier jour d'une nouvelle année sans nous insulter les uns les autres ! Quoi ? vous ne vous identifiez pas comme étant un être humain, nous devons vous donc vous appeler par le nom que vous vous êtes choisi, vous souhaitez être appelé un'Vélo', laissez-moi réfléchir : alors oh vous êtes un 'vélo'. Bien sûr que tu l'es, comme c'est idiot de ma part de ne pas reconnaître immédiatement que vous êtes en fait un "vélo". Oh n'oublions pas l'ajout récent de ce que l'on appelle l'écharpe arc-en-ciel des docteurs pour soutenir l'ensemble des transsexuels LGBT, des wanny, des shenaniganny, quelque soit votre agenda identitaire cette semaine !

Évitez à tout prix cette réincarnation des Docteurs en farce libérale et réconfortez-vous du fait que Christopher Eccleston, David Tennant, Matt Smith, Peter Capaldi étaient simplement de superbes docteurs. Mon fils et moi ne revisiterons pas Docteur Who jusqu'à ce que le producteur en chef et Whittaker soient jetés à la poubelle avec le reste des déchets qu'ils ont créés ici. D'abord, les détesteurs de chez les Guerriers de la Justice Sociale ont tué Luke Skywalker et Star Wars, maintenant docteur Who. Mais il y a toujours de l'espoir parce que lorsque les Guerriers de la Justice sociale acculent une franchise bien-aimée du bord du gouffre, il est alors révélé qu'ils font exactement le contraire de ce qu'ils prétendent représenter. En vérité, ils n'aiment pas, ils détestent. C'est une bonne chose que la neige fonde.

ALLEZ, LA BBC, CONTINUE DE WOKER ET FAIS FAILLITE !!!*


*Note du Traducteur : Lorsque Tony Blair vire le directeur de la BBC, c'est son plan, et celui de ses successeurs, de détruire la BBC et ses taux d'audience afin de pouvoir faire don de la redevance télévisée à ses amis du privé. Il s'est passé exactement la même chose avec Nicolas Sarkozy, Hollande et Macron qui suivent les ordres de TF1 quand il s'agit de réformer France Télévision, piquer les budgets publicitaires - et jusqu'à obliger la chaîne à décaler ses programmes pour que TF1 ait le temps de passer ses tunnels publicitaires sans que le public ne fuit la chaine privée pour commencer à regarder de suite le film. De la même manière, ce n'est pas un hasard si nos journaux télévisés ne contiennent que cinq à quinze minutes de (fausses) information avant d'enchaîner les publi-reportages : l'idée est de forcer les français à payer la "vraie " information sous la forme de bouquet satellite et de tenir un monopole des chaînes d'information en continu qui programmera ses spectateurs à "croire" le guide suprême et suivre les ordres de lynchages médiatiques, plutôt que de préserver son cerveau en s'abreuvant seulement d'information non toxique, c'est-à-dire littéralement sans technique de manipulation.

Tout cela pour dire que Docteur Who, qui est (était) un programme phare de la BBC a tout simplement fait l'objet d'un sabotage politique actif : ah c'est un programme que les gays et lesbiens sont censés aimer (en fait toute la famille), alors forçons la dose de gays et lesbiens jusqu'à la caricature et insultons notre public à tous les niveaux. La série finira forcément par couler et nous pourrons détourner encore davantage d'argent public vers le privé. Typique des manipulations politiques de la fin du 20ème début du 21ème siècle où Obama et Hilary font des grands discours tout en massacrant les civils et en siégeant au CA de Lafarge quand il s'agit de financer Daish.

Spoiler : :
Concernant le fait qu'un programme de SF mette en scène des hommes en train d'accoucher (un classique du Slash et de la SF des années 1960/1970), oui, il y a le problème d'expliquer le pourquoi du comment scientifiquement, possiblement graphiquement, ce que les gros hypocrites de la BBC n'oseront jamais. Plus il y a le problème de la cohérence : si les hommes font les enfants, pourquoi les femmes existeraient encore dans un monde qui pense qu'un animal qui n'est pas exploité n'a pas le droit de vivre sur la planète ? Bien sûr, il y a la grande aventure du trottoir, mais il parait logique que l'hétérosexualité serait rapidement considéré comme de la pure perversité, compte tenu de la réalité épouvantable de l'exploitation des femmes aujourd'hui. Et à priori, notre doctoresse n'est pas en train de sauver les petits enfants des plus fameux p...philes britanniques au centre de tant de récents scandales, et semble n'avoir aucun problème avec les pires royautés et dictature du globe en terme de respect des femmes et de leur corps : pas question par exemple d'aller sauver une femme d'aujourd'hui des geôles saoudiennes où elle a été enfermée pour être fouettée parce qu'elle a osé retirer son voile sur Facebook. La BBC travaille pour l'Arabie Saoudite, pas pour les anglais ou les créateurs de programme télévisés - elle travaille à sa propre perte, et s'il faut en croire la propre comédie de la BBC sur la BBC, c'est une véritable maisons de fous, pire que dans les 12 travaux d'Astérix.


***

Je ne saurai vous encourager assez à lire les fausses critiques qui attribuent la note maximale, si vous n'avez pas encore idée de comment fonctionne la compétence "Baratin" (cf. L'Appel de Chtulhu, le jeu de rôles sur table de Sandy Petersen). Ne vous inquiétez pas des dates, la technique est la même avant ou après le 1er janvier 2019, date de la diffusion de l'épisode euh, "spécial" (seulement une heure, vendu au même prix qu'un long métrage de 2 heures) en question.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7896
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Doctor Who, la série télévisée de 2005

Messagepar Greenheart » Dim 24 Nov 2019 12:58



Bande annonce de la saison 12. :roll:

https://youtu.be/vkEB0ysv7sM

Le premier épisode de la saison sera diffusé le 1er de l'an 2020.

... parce que la production s'est économisé un spécial en plus de toute la saison 2019.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 7896
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Précédente

Retourner vers L'actualité des séries

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron