Jungle Cruise, le film de 2021

Infos et retours sur les films sortis ou à venir au cinéma.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
1
100%
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Jungle Cruise, le film de 2021

Messagepar Greenheart » Jeu 13 Mai 2021 18:13

Image

Jungle Cruise (2021)
Traduction : La croisière Jungle.

Annoncé aux USA pour le 30 juillet 2021 sur DISNEY MOINS (à la demande), reporté de 2020.

De Jaume Collet-Serra, sur un scénario de Michael Green, Glenn Ficarra, John Requa, John Norville, Josh Goldstein, d'après l'attraction de 1955 des parcs Disneyland inspiré du film de 1951, The African Queen. Avec Dwayne Johnson, Emily Blunt, Jack Whitehall, Edgar Ramírez, Jesse Plemons.

Pour adultes et adolescents.

Toutes les légendes sont nées de la vérité. De l’Amazone est née la légende des larmes de la Lune : un seul pétale (NDR : rose évidemment) du Grand Arbre pourrait guérir n’importe quelle maladie, briser n’importe quelle malédiction. Aucun ne fut plus fameux que la légende du Conquistadore Don Lope de Aguirre, déterminé à posséder le pouvoir de la Larme. Mais la jungle protégeait les larmes. L’histoire vous dira que son périple tourna à l’échec. Mais la légende dit davantage : il fut trouvé par les gardiens de l’Arbre (NDr : le Grand) et ramené à la vie, qu’il demanda que ceux-ci lui remettent la Pointe de Flèche sacrée, clé pour retrouver les larmes de la Lune ; que Aguirre attaqua mais la Jungle se défendit et Aguirre et ses hommes furent capturés, maudits et ne revirent jamais la rive, incapables de quitter la jungle comme de mourir... selon la légende.

Londres, Angleterre 1916. Un auditorium, parcimonieusement éclairé par la lumière du jour filtrée par les vitraux.

« Nous savons qu’ils ont disparus ici dans la région des Lagrimas de Cristal (des Larmes de Cristal) et c’est ici que nous trouverons la source véritable de la légende, un arbre qui possède des pouvoirs inégalés de guérison... mes estimés collègues, je vous assure que la fameuse légende des larmes de la Lune n’est pas un mythe, mais la vérité scientifique, une vérité scientifique qui pourrait révolutionner la médecine moderne en soignant les maladies qui frappent nos villes, et en sauvant nos soldats dans les tranchées des balles germaniques... »
Assise parmi le public sur la mezzanine, une jeune femme chuchote les mots du conférencier au même moment où il les prononce, et qu’il se contente de lire sur ses petits cartons, à l’écriture féminine.

Le (jeune) conférencier reprend : « Je viens aujourd’hui demander l’accès à vos archives privées, incluant une ancienne pointe de flèche récemment retrouvée de l’expédition perdue du Dr. Albert Falls. La pointe de flèche représente la pièce manquante qui permettra enfin de déchiffrer la position de la pause pour un effet dramatique... » Le conférencier hésite alors, puis achève : « ... des Larmes de la Lune. »

Un homme lui répond alors dans la docte assistance siégeant au bas de l’estrade : « Vous avez fait votre demande, M. Houghton, et la réponse demeure, emphatiquement... non. »

***



La bande annonce officielle HD : https://www.youtube.com/watch?v=i80IIq4rlF4

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8630
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Jungle Cruise, le film de 2021

Messagepar Greenheart » Jeu 27 Mai 2021 19:24



Seconde bande annonce officielle HD : https://youtu.be/hJZ82pwwJqA
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8630
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Jungle Cruise, le film de 2021

Messagepar Greenheart » Jeu 1 Juil 2021 19:55

Deux bandes annonces de plus :



Skipper Frank : https://youtu.be/N8cCtaJcQ-0

*



Doctor Lily Houghton : https://youtu.be/LM5wzBwZk9w

****
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8630
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Jungle Cruise, le film de 2021

Messagepar Greenheart » Ven 30 Juil 2021 13:47

Encore un film visiblement torché, fleurant bon le vissage de boulon et le copier-coller de tropes, écrit par des gens qui méprisent le spectateur et le genre de récit que ce dernier était en droit d'attendre.

A l'opposé de Pirates des Caraïbes, la production n'a simplement fait aucun effort créatif pour transformer le simple parcours fléché inspiré du parc d'attraction en un récit digne des films et romans qui avait inspiré la Croisière de la Jungle, aka The African Queen, la reine africaine. Tout est vaguement emprunté à des films récents (la Momie et Pirates des caraïbes surtout, Jupiter Ascending ?), et le film est pour moitié des scènes parodiques (le héros fait anachroniquement visiter l'Amazone comme s'il s'agissait d'un parc d'attraction, avec ses automates etc.). Du coup, on ne sait plus si le film tout entier est un gag (réponse oui), ou si l'aventure à un moment doit être prise au sérieux (réponse, non).

Spoiler : :
Les auteurs ignorent tout de l'époque qui sert de décor, comme quand par exemple l'héroïne aperçoit une tenue masculine d'explorateur et en apparemment un clin d’œil se trouve capable de 1°) sortir de sa robe d'époque, 2°) enfiler parfaitement la tenue qui n'était pas censée être du sur mesure et étroitement enfilée sur un mannequin. La scène en question est suivie d'une scène inappropriée pour un film familial et outrée où le méchant allemand, roux bien sûr, à l'accent à couper au couteau massacre les membres d'un club apparemment seulement fréquenté par la haute société parce que son nom doit rester secret. Mais le comble, c'est que son nom n'a pas été prononcé correctement, et bien sûr un tel massacre avec un signalement si caricatural conduirait forcément à son élimination physique dans l'heure, et peu importe la diplomatie. Plus à cette époque, il y a des policiers tous les dix mètres en ville, mais là encore, on sent le niveau d'écriture à hauteur du jeu vidéo le plus débile du marché et le travail de documentation à zéro absolu.


Passons sur la physique du jeu vidéo, l'ignorance basique des réalités du milieu de la jungle ou de l'époque, les personnages de l'épaisseur du papier à cigarettes, l'héroïne purement fonctionnelle et complètement anachronique - un sosie de la dernière doctoresse Who, autrement dit la blondasse décorative de service censée prouver qu'elle est plus forte, plus endurante et plus agile que toutes les hommes, alors qu'elle n'a de fait aucune personnalité, aucune cervelle vu qu'elle est sur les rails pour aller du point A au point B, et que la menstruation et faire pipi cela n'existe pas (le personnage n'est visiblement pas un trans non plus et elle ne sait pas non plus ce que c'est que d'avoir un père et une mère). Et encore des effets spéciaux au rabais, et une musique parfaitement générique, dont le seul thème reconnaissable est emprunté à Métallica (Nothing Else Matters) vaguement sud-américanisé.

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8630
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Cinema

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron