The Tomorrow War, le film de 2021

Infos et retours sur les films sortis ou à venir au cinéma.

Comment avez-vous trouvé ce film ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
1
100%
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

The Tomorrow War, le film de 2021

Messagepar Greenheart » Jeu 29 Avr 2021 03:48

Image

The Tomorrow War (2021)
Traduction : la guerre de demain.

Diffusé à l'international à partir du 2 juillet 2021 sur AMAZON PRIME INT.

De Chris McKay. Sur un scénario de Zach Dean, avec Chris Pratt, Yvonne Strahovski, Betty Gilpin, Keith Powers, Sam Richardson, J. K. Simmons.

Pour adultes et adolescents ?

Dan Forrester est un athlète complet formé par l’armée américaine aux pires missions, mais qui après sa formation se contente de mener une vie tranquille de père de famille professeur de « science » pour collégien, en particulier un seul doué qui a fait un exposé sur les volcans. Alors que Dan regarde le match de foot entre copains, il assiste avec le reste du quartier au débarquement en plein match de soldats prétendant venir du futur et mobiliser tous les soldats de la Terre contre les méchants extraterrestres qui auraient envahi la planète en 2051 et auraient anéanti leurs propres soldats.

Sans plus d’explication, ils obtiennent que tous les soldats de la Terre soient envoyés dans le futur et tous se font tués, alors ils obtiennent que tous les civils soient recrutés de force, sans formation ni la moindre informations pour se faire tuer à leur tour. Le tour de Dan vient, on lui greffe des trucs dans le bras, il est téléporté à son tour dans le futur et entre un beauf en caleçon, un cuistot en veste et une mère de famille qui n’a pas encore compris qu’elle va mourir comme tous les autres, des petites femmes en uniforme très autoritaires les envoie se téléporter à Miami, et par « erreur », les femmes en question les téléportent au-dessus de la ville où pratiquement tous les soldats meurent précipité dans le vide.

Mais une poignée de soldats, dont Dan Forrester tombent dans une piscine sur le toit en terrasse d’un gratte-ciel (en flammes comme tous les autres), donc ils vont enfin recevoir les détails de leur mission, aller récupérer un machin dans un laboratoire avant que l’armée n’atomise les lieux. Ils doivent bien sûr éviter les méchants extraterrestres, le détail qui tue (à tous les sens du terme) est qu’ils ne savent toujours pas à quoi ressemblent les extraterrestres.

Fort heureusement, la production ayant très peu d’imagination, ils ressemblent plus ou moins aux extraterrestres d’Un coin tranquille, eux-mêmes piqués dans Stranger Thing, eux-mêmes piqués dans le manuel des monstres de L’Appel de Cthulhu 2ème édition. Mais si vous pensez que la production de Tomorrow War se la joue facile sur ce coup-là, attendez de voir le dernier acte copié collé dans cet ordre à La chose venue d’un autre monde (l’original et les remakes), Alien 1978 et une autre plus récente production de Ridley Scott, The Terror 2017

Image

***



Le teaser officiel HD : https://youtu.be/Ob4NC4D6zTU

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8546
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: The Tomorrow War, le film de 2021

Messagepar Greenheart » Ven 11 Juin 2021 18:26



Reportage sur le plateau du film signé Chris Pratt, officiel HD : https://youtu.be/EN-QW4MclFk
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8546
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: The Tomorrow War, le film de 2021

Messagepar Greenheart » Mar 15 Juin 2021 14:14



Bande annonce finale officielle HD : https://youtu.be/RQjEbkV-9ZM
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8546
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: The Tomorrow War, le film de 2021

Messagepar Greenheart » Sam 3 Juil 2021 07:42

Je réalise que si quelqu'un enlève les meilleurs soldats du passé pour les envoyer se battre dans le futur, cela a forcément pour conséquence de supprimer toute leur descendance, donc cela élimine les soldats du futur et c'est forcément un plan de l'envahisseur et non de l'envahi.

*

Les autorités du présent envoient tous leurs soldats dans le futur, sans vérifier qui va les commander alors que déjà aujourd'hui les chefs des armées du monde sont des ordures finies et des dictateurs sanguinaires. Tous les soldats envoyés dans le futur meurt alors qu'est-ce que "décident" les autorités ? Obliger les civils du monde entier à partir dans le futur ? Mais quel futur pourrait avoir la terre si les civils vont tous mourir dans le futur ?

*

Dans la scène d'ouverture du film les soldats sont jetés du ciel sur des immeubles en flammes. A part si vous voulez tuer les soldats en masse, la tactique n'a aucun sens. Si les extraterrestres ont envahi la ville, il faut d'abord la raser. Si vous envoyez des soldats, c'est pour éliminer des survivants aux extraterrestres sans risquer d'éliminer les civils et préserver l'infrastructure, mais ici les civils sont déjà éliminés et les infrastructures détruites. Par exemple, la tactique montrée dans le film appliquée à l'attaque du 11 septembre consisterait à précipiter les soldats au sommet des tours du World Trade Center juste avant qu'elles s'effondre.
Spoiler : :
(ce serait une erreur de coordonnées, mais alors ils doivent en faire souvent)


Pourquoi les gens du futur qui envahissent le passé ne sont pas traités comme une force d'invasion (extraterrestre, puisqu'ils ne viennent pas de la terre du présent) ? Ils ne viennent que pour piller les ressources humaines du présent et c'est ce que tous les envahisseurs ont toujours fait à travers l'histoire.

A la question d'une recrue sur pourquoi personne n'a jamais vu une photo d'extraterrestre, la réponse ait que les soldats auraient été trop en colère ? Autrement dit ils auraient pris leurs armes et abattus leurs recruteurs ? La recrue commente que la prochaine fois qu'on posera la question, son commandement devrait juste mentir. Mais à l'évidence, c'est ce que son recrutement vient de faire.

Spoiler : :
Ayant survécu à la chute depuis le ciel, la première chose que font les soldats c'est se poster en rang au sommet de l'immeuble (en flammes) au milieu des immeubles en flammes, pour admirer le paysage. Leur mission s'est d'éradiquer tout ce qui est vivant ? Et apparemment l'erreur de coordonnées n'en est pas une puisqu'ils doivent, comme dans un jeu vidéo moyen aller s'emparer d'un laboratoire au milieu de la ville, et ils sont au bon endroit. Et s'ils n'étaient pas tombés du ciel, mais au niveau du sol, ils se seraient matérialisé dans les murs du gratte-ciel à piscine sur le toit ?


Les recrues ne sont commandés que par des femmes incapables physiquement de porter quelque soldat que ce soit s'il faut l'évacuer blessé du champ de bataille. Elles jouent au petit chef en donnant des ordres sans explication ni conseils valides en prenant un air pincé menaçant, elles envoient tout le monde à la mort, font toutes les erreurs possibles et ne font que menacer ou donner des réponses incohérentes, quand elles daignent répondre à une question (les recrues ne sont pas curieuses, quand bien même leur survie et celle de l'humanité toute entière en dépendrait). Et apparemment elles se sont bien gardées d'enlever des trafiquants de drogues et autres assassins dépeceurs pour les utiliser comme chair à canon, seulement des pères et mères de famille confus et effarouchés qui ne se sont même pas posé la question de comment leurs enfants vont survivre sans eux dans le passé.

Et l'on aperçoit enfin les extraterrestres à 50 minutes, plus ou moins les mêmes que sans un bruit, en gros votre horreur lovecraftienne tentaculaire standard depuis Alien 1978. Une infestation se traite chimiquement
Spoiler : :
(et c'est ce que les forces du futur sont censés faire, mais un peu comme les vaccins contre le covid, l'efficacité de la "toxine" semble approcher le zéro absolu)
, pas blatte après blatte, quand bien même la blatte mesurerait trois mètres de haut.

Le héros vide son chargeur sur une seule créature sans l'arrêter tandis qu'elle semble interminablement avancer dans le couloir. Elle aurait dû être sur lui immédiatement, quand bien même filmée au ralenti. Et bien sûr leur chef ne les avertit de rester loin de la fumée rouge qu'au moment où ils entre dans la fumée rouge (dont je ne me souviens pas avoir entendu parlé jusque là). Super-compétente et efficace. Elle leur répète de vider les lieux dix fois de suite sans jamais leur donner les moyens (une couverture, un drone ?)
Spoiler : :
et bien sûr, ils se retrouvent bombardés par leurs propres forces, et le héros s'en tire avec une égratignure.


Encore des extraterrestres venus seulement pour tout bouffer (aka tous les films d'horreur SF de ces dernières années). Le problème évident est que lorsqu'on bouffe tout, on n'a plus rien à bouffer et on disparaît naturellement, c'est l'évolution et elle s'applique par exemple aux virus dont l'action est trop rapide et trop mortelle pour qu'ils puissent se transmettre à de nouveaux hôtes. Du coup, les seuls virus qui survivent sont ceux qui bossent avec les hôtes ou sont tenus le plus longtemps possible à population trop basses. Les virus évoluent alors pour se fabriquer une enveloppe puis s'assembler en organes et former des animaux sensibles composés de communautés cellulaires, par exemple des êtres humains. Du coup, les anti-viraux sont des tueurs d'ADN donc des gens censés être soignés par eux, et le remdesivir censés soigner le covid tue les organes.

Spoiler : :
La fille du héros est en fait celui qui l'a enlevé non pas pour retrouver son père mais pour l'utiliser comme chair à canon. A une heure douze, elle lui reproche de "se mettre en danger" et d'avoir abandonner sa fille (qui l'a enlevé depuis le futur). Elle lui raconte alors un passé qui n'a jamais existé pour lui, puisqu'il est actuellement dans le futur, où il serait mort dans un accident de voiture et bien sûr c'est de sa faute, et elle se met à pleurer (...ah, le coup des larmes, les pires harceleuses d'entreprise française l'utilisent systématiquement puis après elles se vantent des pires sévices qu'elles ont pu infliger en toute impunité à leurs victimes) lui reprochant d'être mort et c'est bien elle qui l'a fait jeté du ciel et balancé à des horreurs cannibales sans l'armer suffisamment, sans l'entraîner ni le prévenir des différents dangers.

Tout cela suppose bien sûr que la ligne temporelle qu'elle a suivi n'est pas la ligne temporelle du héros, celle où elle fait enlever tous les soldats et tous les civils de la planète pour les envoyer systématiquement à la mort... Or, à 1h25, la fille demande à son papa de ramener la bonne toxine à son époque pour "je cite" arrêter la guerre avant qu'elle ait commencé.Ce qui implique que la ligne temporelle passé et future est la même, ce qui est impossible car paradoxal : elle n'aurait dû avoir aucun souvenir de la mort accidentelle de son père, seulement de son recrutement par l'armée du futur.

Et pourquoi avoir enlevé son père pour aller se battre alors qu'elle n'avait besoin que d'un coursier temporel, vu que son père n'a aucune compétence pour mettre au point la toxine efficace.

Bien sûr la toxine est au point mais le saut ne peut avoir lieu que dans sept minutes, et la station de pompage pétrolier qui sert de QG est attaquée par les hordes. Pourquoi la fille et le père censés s'occuper de rester vivant pour ramener la toxine dans le passé, sortent pour aller trucider du cafard ? D'un autre côté, la sécurité est tellement au point que le laboratoire donne sur la cage de la femelle extraterrestre et qu'elle n'est même pas attachée correctement donc elle ravage le labo. D'ailleurs pourquoi la garder vivante ? Pourquoi la retenir au même endroit que l'équipe" chargée de mettre au point la toxine alors qu'ils savent depuis le début qu'elle est un aimant à mâle extraterrestres.


La sécurité en temps de guerre future n'est plus ce qu'elle était (ne sera plus ce qu'elle sera) : tous les cinq minutes le héros est en train de se balader dans la base du moment en toute liberté et un nouveau personnage arrive comme une fleur surgit de nulle part.

Spoiler : :
Le héros s'indigne que sa fille du futur compte rester "en arrière" et mourir avec les extraterrestres dans le futur... pour qu'il puisse repartir dans le passé et faire disparaître le futur (donc elle ne mourra pas). Mais non, le héros voudrait qu'elle revienne dans le passé (on n'est plus à un paradoxe près). Et à 1h34 il est encore à la retenir de tomber dans le vide alors qu'il est censé repartir dans le passé pour sauver le monde. Ah bon, il n'a pas besoin d'aller dans un lieu précis pour se téléporter dans le passé, contrairement à ce qui avait été établi plus tôt dans le film. Et il tient le tube à essai dans la main quand il fait sa chute, sans expliquer à personne ni même mettre une étiquette ou porter un message pour expliquer l'importance de la toxine. Trop occupé à faire n'importe quoi pendant tout ce temps ?

Le héros apprend qu'ils ne peuvent pas renvoyer de la toxine dans le futur, il est désespéré et déprimé... personne n'a encore réalisé dans ce film et parmi la production que le futur arrivera naturellement, sans machine à sauter en avant dans le temps. Certes cela va prendre du temps pour les gens du passé (et encore pas tant d'années que ça si tout ce qui a été raconté est vrai), mais pour les gens du futur, la toxine efficace arrivera avant la guerre, donc on ne peut plus en avance et rapidement.

Or donc, le héros compte maintenant arrêter tout seul l'invasion. Mais s'il arrête l'invasion dans le passé, la toxine ne sera jamais mise au point dans le futur, donc il ne pourra jamais la ramener dans le passé. Et bien sûr tout ça c'est de la faute des Russes ou des Chinois, bien entendu. Puis un gamin de la classe du héros prétend retrouver où est retombé en Russie de la cendre qui aurait recouvert le monde entier après une éruption massive en Chine. Ils en déduisent que les extraterrestres sont venus des profondeurs souterraines en Russie, mais pourquoi seulement des profondeurs russes. Probablement parce que la production est persuadée que la vie n'est apparue qu'en un seul point de la Terre (et la Terre est le seul point de l'univers où il peut y avoir de la vie, etc. etc. car il est bien connu que ce qui est déjà arrivé une fois n'est jamais arrivé avant et n'arrivera jamais qu'en un seul endroit. Et le même film raconte que la Science est la compétence la plus importante pour gagner une guerre ou prospérer...

Ils ont fabriqué autant de toxines qu'ils ont pu (comment ? sans la formule, sans la femelle extraterrestre pour fournir je ne sais quelle clé génétique), à savoir quelques valises. Et cette toxine (la fameuse fusée rouge) ne risque pas d'éradiquer l'humanité entière ou de la faire muter en monstres tentaculaires affamés ? Parce qu'elle n'a jamais été testé, un peu comme les prétendus vaccins anti-covid qui n'ont même pas été expérimentés sur les animaux, peut-être parce que lors des tests précédents ce type de vaccins a tué les cobayes.

Donc ils ont découvert que les monstres sont sorti d'un cratère en Russie. Il s'y rendent sans passeport, à huit, dynamite le bouchon, c'est-à-dire ouvre en grand la porte aux monstres, puis explorent comme des fleurs la zone même pas stable ni passée au radar. Ils découvrent un vaisseau sans doute piqué à la Chose d'un autre monde redécorée par Giger comme dans Alien (puisqu'on vous répète que c'était une carotte géante avec des bras et des jambes). Ils y trouvent des cocons comme dans Alien avec une soute copiée collée mais en plus petit parce que pas de budget. Même explication que dans Alien d'une arme biologique apportée pour conquérir un monde. La toxine provoque l'accouchement et ils restent à regarder alors qu'il y a les mêmes alignés dans leurs dos. Et les méchants pilotes avaient prévus pour leur propre protection une fine membrane facile à crever par les monstres qu'ils transportaient ? Quelle ingéniosité, quelle prévoyance. Evidemment les monstres sortent à l'air libre bien sûr pour un nouveau tour de jeu vidéo, et à deux heures chrono du film, la fine équipe par à la chasse d'une seule femelle s'est échappé... euh, dans le blizzard, sans assistance aérienne ou satellite, et à nouveau, jeu vidéo.

Combat final au corps à corps. Alors que dans la scène précédente, la moindre des créatures tuaient dix soldats du premier coup, le héros va se battre pendant dix minutes quasiment à main nu et essuyer tous les coups sans rien perdre de son agilité et de son agressivité.

ET bien sûr à la télévision le héros voit un président des USA blanc se vante d'avoir éliminé lui-même la menace d'extraterrestre. Gag. Il est vrai qu'Obama ne s'est pas souvent vanté à la télévision du massacre de civils en continu de ses drones, au point de convaincre Snowden de tout révéler et de ses invasions à répétition des pays de l'OPEP ciblant prioritairement les civils tandis que les USA volaient le pétrole et une agence de communication anglaise fabriquait la propagande d'Al-Kida et autre Méta-islamite. Et les GAFFA eux font tout pour censurer sur le net les vidéos des hordes qui brûlent et pillent les villes américaines en prétendant lutter contre le racisme anti-peau noir, tout en l'exacerbant.

Une seconde, le héros étant blanc, ne perpétue-t-il pas le mythe du sauveur blanc ?

Gag ! dans la réalité les sauveurs ne sont pas un mythe, il y a réellement des gens qui se bougent le cul, souffrent et meurent pour éviter aux autres de mourir et souffrir tandis que des trolls et des agents de propagandes égo-maniaques se contentent de pointer du doigt en s'enfilant des rails de coka cola.


***

J'ai cru quelque temps que les auteurs avaient volontairement laissé entendre que les gens du futur étaient les méchants, ou qu'il y aurait un retournement quelconque de situation parfaitement logique... Et aussi, c'est fou comme les gens croient vraiment que la science c'est magique.
Spoiler : :
Et la personne qui s'occupe de fabriquer les toxines, c'est la même qui envoie les troupes tuer et capturer les extraterrestres et les dirige en direct par radio : rien d'étonnant à ce qu'elle ait du mal à mettre au point une toxine efficace. Et bien sûr, elle travaille sur les substances toxiques sans aucune protection tout en discutant avec son papa à côté. Pour plus de réalisme, ils auraient dû manger du macdo en même temps, non ?


... Mais apparemment ce film n'est qu'un jeu vidéo débile à la physique de jeu vidéo débile prenant ses joueurs pour des débiles.

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8546
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Cinema

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron