Les titres des films ne semblent plus protégés

Infos et retours sur les films sortis ou à venir au cinéma.

Les titres des films ne semblent plus protégés

Messagepar Greenheart » Jeu 6 Mai 2021 12:18

Cela fait peut-être un an que de nouveaux films s'accaparent le titre de film précédents (toujours de meilleures qualités) sans rien ajouter devant ou après pour permettre de les distinguer de leur(s) prédécesseur(s) et je vois se succéder au fil des annonces des titres piqués à des films parfois (très) récents.

Cela n'était possible autrefois que parce que le copyright américain n'avait pas été renouvelé ou le droit des auteurs français était tombé dans un domaine public aujourd'hui menacé de privatisation et déjà bien foulé au pied par Disney (Mickey Mouse etc.) et autres fondations (Métropolis, Peter Pan) sans oublier les inénarrables tours de passe-passe des éditeurs français estimant avoir plus de droits que les auteurs (y compris de livres dont ils avaient abandonnés les droits. Comment est-ce possible aujourd'hui ?

Un début de réponse serait qu'avec les quasi-monopoles qui se mettent en place, les banquiers et autres fonds de pensions qui trustent les droits d'exploitation tendent à s'emparer des œuvres dont ils ont "acquis" les droits d'exploitation pour construire des "produits" à base de copier coller dont des hommes (et femmes) de paille s'arrogent ensuite la paternité artistique (par exemple Player Number One pillant et spoilant l'intégralité du film The Shining de Kubrick auquel on reprochait à l'époque d'avoir trop ajouté d'éléments par rapport au roman The Shining de Stephen King). Mais il faudrait enquêter pour le vérifier.

Spoiler : :
Sans oublier les cas à la World War Z où les droits du roman sont achetés pour ne garder que le titre (et la bonne réputation qui s'y rattache) tandis que le scénario du film lui n'a rien à voir avec la narration et copie colle des tropes de plusieurs (meilleurs) films de zombie précédents.


*

Donc prenez bien garde désormais si vous parlez d'un film de toujours ajouter au minimum sa date de sortie au cinéma, à la télévision, disque, streaming ou VOD, ce qui n'est pas toujours évident car les films ne sortent pas toujours et les dates de diffusions multi-formats ne sont pas toujours connues ou exactes (beaucoup d'annonces, beaucoup de délais, de changement de titres). Plus cette situation peut conduire à la même escroquerie que les USA semblent mener tambour battant à grande échelle pour s'approprier le mérite de toutes les inventions ou exploits scientifiques, voire victoires militaires, désormais en censurant / réécrivant ouvertement les réseaux sociaux et les encyclopédies en ligne.

Gageons cependant que si quelque amateur sortait un film "Avatar" et autre "Loki", vous pouvez être certain qu'un juge et son procureur de la "justice couchée" s'empresseraient de condamner ou de faire durer le procès jusqu'à la ruine de la production la plus indépendante et la plus originale, tout en pillant le scénario de l'insolent rival,
Spoiler : :
cf. le récent procès d'une production amateur dans l'univers de Star Trek où NBC Paramount a prétendu que les oreilles pointues et la langue klingon leur appartenait, mais a dû stopper le procès car leurs propres arguments prouvait exactement le contraire de ce qu'ils prétendaient. Georges Lukas a essayé d'être déclaré seul auteur de tous les Space Opera du passé, du présent et de l'avenir tout en pillant les magazines de l'âge d'or textes et couvertures, Stan Lee (le scénariste qui exigeait de ses dessinateurs d'écrire les dialogues et tous les détails des scénarios sans être crédités ni payés pour) aussi.


***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8461
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Retourner vers Cinema

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron