Marvel : Hawkeyes, la série télévisée de 2021

Infos et retours sur les séries et téléfilms diffusés ou à venir à la télévision.

Comment avez-vous trouvé cette série télévisée ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
1
100%
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Marvel : Hawkeyes, la série télévisée de 2021

Messagepar Greenheart » Jeu 14 Oct 2021 20:42

Image

Marvel : Hawkeyes (2021)

Ne pas confondre avec la série Hawkeye 1994 (en français, la légende d'Hawkeye) de 1994, d'après le héros Natty Bumppode des cinq Leatherstocking Tales 1841 de Fennimore Cooper.
Ni avec la série Hawkeye and the Last of the Mohicans de 1957, ni avec la série Hawkeye, the Pathfinder de 1973.


Une saison de huit épisodes.

Annoncé à l'international le 24 novembre sur DISNEY MOINS (deux premiers épisodes).

De Jonathan Igla, d'après la bande dessinée de Stan Lee et Don Heck ; avec Jeremy Renner, Hailee Steinfeld, Vera Farmiga, Fra Fee, Tony Dalton, Zahn McClarnon, Brian d'Arcy James, Alaqua Cox.

Pour adultes et adolescents ?

2012. New-York. Dans un appartement cossu, une petite fille grimpe sur une pile de livres jusqu’à la bouche d’aération pour épier ses parents : tandis que le père déclare qu’ils n’auront qu’à attendre l’ouverture des marchés, et tout ira bien — la mère répond qu’il faut qu’ils vendent leur maison en terrasse. Le père prétend que non. La mère rétorque que c’est une vraie solution, et que peut-être parce qu’il a grandi là il s’est habitué à l’idée qu’une autre solution tombera du ciel, mais cela n’arrivera pas : il doit penser à sa fille. Le père rétorque qu’il contrôle tout.

C’est alors que la petite fille fait tomber un jouet assez lourd sur le sol et ses parents l’entendent. Le père demande à la mère (Eléonore) si elle veut y aller. La mère répond qu’il ne trompera personne, à lui d’y aller. Le père pousse la porte de la chambre de la fillette, qui fait semblant de dormir sur son lit, et appelle : Kate ? Elle continue de faire semblant de dormir tandis que son père lui dit qu’il entre et qu’elle ne devrait pas écouter aux portes. Kate répond sans cesser de faire semblant : alors comment elle fera pour savoir ce qu’ils disent quand elle n’est pas là. Son père lui répond qu’il n’a pas d’arguments pour contrer cela ; puis il lui demande ce qu’elle a entendu.

Kate se retourne enfin et s’assied sur son lit : elle ne veut pas déménager. Son père répond qu’ils n’auront pas à déménager, mais Kate en doute, répétant ce que sa mère a dit, les solutions ne tombent pas du ciel. Son père lui répond qu’il y aura toujours du bon et du mauvais temps mais la seule chose que l’on peut vraiment contrôler, ce sont les choix que l’on fait pour y faire face. Kate demande alors à son père ce qu’il ferait dans un ouragan. Son père répond qu’il ferait ce qu’il fait toujours : la protéger. Puis il l’invite à déjeuner avec sa mère tandis que lui sera à l’étage d’en dessous, dans son bureau.

Au repas, sa mère prétend qu’elle peut être amusante, elle aussi, et de faire sauter en l’air de la nourriture et la rattraper dans sa bouche. Puis elle lui propose une partie de dames après le déjeuner. Comme Kate est remontée dans sa chambre, une ombre passe, puis une explosion sourde toute proche qui secoue l’appartement, tandis que des flammes et de la fumée sortent de l’immeuble en face. Kate panique et sort de sa chambre en appelant sa mère et en lui demandant ce qui se passe. Mais ni sa mère, ni son père ne répond tandis que la fillette appelle du haut de l’escalier, et qu’à nouveau une ombre mugissante serpente au-dessus du toit.

Kate descend l’escalier, arrive dans le salon, appelle encore son père tandis que des tirs de laser passent devant les fenêtres et que des chasseurs filent à la même hauteur. Puis comme elle appelle sa mère, une explosion, cette fois juste à côté et des gravats qui tombent du plafond. Comme elle s’avance dans la poussière, elle découvre un mur éventré de la maison donnant sur le vide et des flammes, avec une vue imprenable sur la tour Stark. Elle se contente alors de rester planter à deux pas de la balustrade en partie ruinée de la terrasse, tandis que les tirs laser pleuvent et que des motards volants à tête de squelettes foncent sur elle. Elle se cache les yeux et s’accroupit.

Un missile frappe le motard squelette qui arrivait sur elle et la moto volante explose dans une boule de carburant enflammé qui semble n’avoir aucun souffle ni rayonnement ni débris alors qu’elle est juste en face. Et comme la fumée se dissipe, elle aperçoit perché sur un coin du toit d’un immeuble la surplombant, Œil d’Aigle l’archer, qui balance dans le vide un pauvre motard squelette sans défense qui avait oublié son harnais antigravité. Puis un vaisseau extraterrestre mitraille le sommet de l’immeuble qui tombe alors en morceau tandis que Œil d’Aigle saute à son tour dans le vide. Se croyant au cinéma, ou devant la télévision, Kate reste plantée à regarder Œil d’Aigle voler le long de la façade de l’immeuble fumant au bout de son grappin.

D’un coup, la mère de Kate est de retour et lui crie son prénom dans l’oreille, pour ajouter d’une voix plus douce qu’il faut qu’elles partent de là. Elle empoigne la fillette qui de toute manière devrait être sourde (parce que si James Bond s’en tire avec des acouphènes, dans la réalité, les ondes de choc des explosions ont tendance à péter les tympans. Kate demande alors à sa mère, qui lestée d’un sacré poids traverse lentement le salon, si son papa va bien. Les tirs de laser et les explosions s’intensifient et le plafond du grand escalier s’écroule, à moins que ce ne soit tout l’appartement qui se soit mis à descendre.

Sans doute non car nous retrouvons la petite famille pour l’enterrement du père (qui a vraiment une sale gueule sur la photo). Mais Kate ne pense pas à son père alors que la petite foule se disperse, car la première chose qu’elle demande à sa mère, c’est ce qu’ils feront si les extraterrestres reviennent. Sa mère lui répond qu’ils ne reviendront pas, et sa fille lui demande comment elle le sait. La mère réfléchit deux secondes et répond qu’elle le sait parce que les héros leur ont montré ce qui arriverait s’ils revenaient (toute la ville serait détruite et la mafia approvisionnée en technologie extraterrestre, sûr qu’ils ne veulent pas revenir pour ça). Et même si cela lui fait peur, la mère affirme qu’elle est la plus chanceuse du monde (elle contrôle désormais la fortune de son mari et elle va apparemment toucher les assurances vies ?) parce qu’elle a la fille la plus géniale du monde entier (merci pour les autres qui vous regardent avec leurs petits yeux méchants en rêvant de devenir la prochaine Cruella DeVille et d’écorcher des chiots Dalmatiens).

Mais Kate n’en démord pas : elle a besoin de les protéger elle et sa mère. Sa mère lui répond que c’est son job à elle. Avec un sourire gourmand, la fillette lui répond qu’il lui faut un arc des flèches, et un poney pour tirer dessus. En fait deux. En fait autant de poneys que de flèches. Et des petits chiots, un petit frère et une pomme.

***



La bande annonce officielle HD "extended", changement de plan : https://youtu.be/vyXUaNhqpqE

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8812
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Marvel : Hawkeyes, la série télévisée de 2021

Messagepar Greenheart » Ven 29 Oct 2021 19:04



Reportage officiel HD : https://youtu.be/oLP3gEEYaf0

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8812
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Marvel : Hawkeyes, la série télévisée de 2021

Messagepar Greenheart » Jeu 25 Nov 2021 21:12

Et pas mieux que toutes les autres séries Marvel sur Disney Moins.

Alors si j'ai bien compris, les chaînes comme Disney se permettent de coller des avertissements sur les Aristochats et rien sur les dangers du tir à l'arc dans la réalité ? Vous savez, le truc très drôle jusqu'à ce qu'on perde un oeil (d'être humain) ou que l'on tue quelqu'un ? Surtout que Kate tire ses flèches sans se préoccuper ni pouvoir voir d'où elles retombent, exactement ce qu'il ne faut pas faire dans la réalité.

La comédie musicale a l'air très bien. Je crois bien que j'aurai préféré la voir entière à la place de l'épisode.

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8812
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Télévision

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Greenheart et 1 invité