Page 1 sur 1

Love, Death & Robots, la série animée de 2019

MessagePosté: Mar 19 Mar 2019 14:56
par Greenheart
ImageImageImage

Love, Death & Robots (2019)
Traduction du titre original : L'amour, la mort et les robots

Une saison de 18 épisodes de 6 à 17 minutes.

Diffusé à l'international à partir du 15 mars 2019 sur NETFLIX FR.

De Tim Miller ; avec Mary Elizabeth Winstead, Topher Grace, Gary Anthony Williams.

Pour adultes.

(Anthologie) Différents futurs, différents robots.

Image


***



La bande annonce officielle HD : https://youtu.be/wUFwunMKa4E

***

Saison 1 (18 épisodes)

***

Re: Love, Death & Robots, la série animée de 2019

MessagePosté: Mar 19 Mar 2019 23:14
par Greenheart
Ce sont des véritables nouvelles de Science-fiction avec différents styles d'animation souvent superbes.
Certains épisodes sont très violents et NSFW (nudité, sexe, ultraviolence), pas les plus réussis mais cependant notables.

D'autres sont pour adultes et adolescents et très réussis voire géniaux.
L'épisode sur les différentes morts d'H1tler est une parodie d'uchronie vraiment très drôle.

Re: Love, Death & Robots, la série animée de 2019

MessagePosté: Lun 10 Juin 2019 19:56
par Greenheart
Renouvelé pour une seconde saison.

http://www.darkhorizons.com/love-death- ... ed-for-s2/

***

Re: Love, Death & Robots, la série animée de 2019

MessagePosté: Mar 20 Avr 2021 09:02
par Greenheart
Seconde saison diffusée à partir du 14 mai 2021 sur NETFLIX INT.

Se rappeler que la première saison était très violente et pour adultes seulement avec des épisodes d'un intérêt très variable.

La bande annonce de la seconde saison annonce une troisième saison pour 2021.

Re: Love, Death & Robots, la série animée de 2019

MessagePosté: Lun 17 Mai 2021 07:59
par Greenheart
La saison 2 est disponible sur Netflix.

Le premier épisode Automated Customer Service (service client automatisé) est excellent du point de vue du scénar et tout à fait pertinent.
... également graphiquement excellent l'épisode 3 Pop Squad, même si c'est du basique et que rien n'est résolu par le dénouement.

***