Marvel : WandaVision, la série télévisée de 2021

Infos et retours sur les séries et téléfilms diffusés ou à venir à la télévision.

Comment avez-vous trouvé cette série télévisée ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
1
100%
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
0
Aucun vote
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Marvel : WandaVision, la série télévisée de 2021

Messagepar Greenheart » Ven 15 Jan 2021 22:54

Image

WandaVision (2021)

Mini-série de 9 épisodes d'une demi-heure environ chacun.

Diffusé à l'international partir du 15 janvier 2021 sur DISNEY+ INT (les deux premiers épisodes).

De Jac Schaeffer. D'après les bandes dessinées Marvel. Avec Elizabeth Olsen et Paul Bettany.

(en noir et blanc, définition limitée) La Sorcière Rouge Wanda Maximoff et Vision, le dieu technologique forment un charmant couple dans une sitcom des années 1950 semblant mélanger I Love Lucy et Ma sorcière bien-aimée.

***



La bande annonce officielle HD : https://youtu.be/UBhlqe2OTt4

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8461
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Marvel : WandaVision, la série télévisée de 2021

Messagepar Greenheart » Ven 15 Jan 2021 23:11

Comme c'était à craindre, Disney+ a collé une étiquette Marvel sur un pastiche de sitcom des années 1950 (1960 etc. ?). Je vois bien à quel point c'est pratique d'un point de vue budget, mais j'aimerai bien voir combien ils vendraient d'une bande dessinée Marvel reprenant les codes graphiques d'Archie dans les années 1960 avec les super-héros qui singeraient les mêmes personnages de comédie de l'époque.

Ce qui me frappe aussi c'est à quel point un gros-lourd trustant les franchises se permet de piller des concepts clairement réservés à la fan-fiction dans les années 1990/2000. On voyait déjà se forcer le trait dans les années 1990 / 2000 à travers la multiplication des épisodes holographiques des séries Star Trek. Si le pastiche de récits, films ou séries populaires est quasi incontournables dans toutes les séries qui enquillent des épisodes plus ou moins divertissants, c'était clairement un remède à un manque d'inspiration (ou plutôt l'incompétence) de scénaristes possiblement épuisés... un peu comme Supernatural avait en son temps basculé dans des épisodes prétendant faire tomber le quatrième mur et autres parodies, se multipliant terriblement une fois bouclé les cinq premières saisons à l'aboutissement planifié.

Mais avec des générations de scénaristes dont la culture semble se limiter désormais aux films et séries sorties l'année d'avant, le pastiche et les effets spéciaux semblent avoir remplacé l'univers et les intrigues solides, à moins bien sûr que la situation relève d'une stratégie des hommes (et femmes) en costumes Armani optant pour un nivellement maximum vers le bas de l'imagination et de la culture, donc des exigences du public. Dans tous les cas WandaVision et le "multivers" Marvel annoncé pour la nième phase ressemble surtout à une production qui, ayant déjà crashé l'univers entier en guise de vaisseaux, espère cette fois crasher un "multivers" (comprenez une bouillie confuse où rien n'aura besoin d'être cohérent ni construit), encore, et encore, et encore... et où les aventures des héros seront virtuelles alors que le film ou la série est déjà une expérience virtuelle, et que le spectateur achète des aventures où les héros ne valent que pour ce qu'ils accomplissent pour de vrai dans leur univers vérisimilaire (= vraisemblable compte tenu des lois fantastiques de cet univers).
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8461
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Marvel : WandaVision, la série télévisée de 2021

Messagepar Greenheart » Dim 17 Jan 2021 17:51

Strictement ce que je craignais : les deux premiers épisodes se limitent à pasticher des sitcoms fameuses (années 50, I Love Lucy, puis années 60, ma sorcière bien-aimée), avec les pouvoirs des héros censés ajouter du piquant sans que cela ne change rien au déroulement du scénario couru d'avance (rien ne neuf pour Ma Sorcière bien aimée). Les génériques doivent bien prendre cinq minutes de chaque épisode (alors que la tendance des années 2000 était à supprimer les génériques pour permettre aux auteurs de raconter davantage à chaque épisode). Il y a des indices censés raccorder à l'univers des récents films Marvel, mais tout étant virtuel on ne peut rien en déduire, et cela ne sert qu'à contredire le ton léger de la comédie pastichée lors de l'épisode (pas drôle et toujours très prévisible donc très mauvais en tant que sitcom).

Or si l'intérêt de votre histoire dépend d'un récit représenté dans votre histoire comme drôle, il aurait fallu qu'il soit drôle pour de vrai, d'autant que les scénaristes de ces séries factices présentent les héros comme étant les super-héros en question, en parfaite connaissance de leurs pouvoirs. Le résultat aurait dû être, sous réserve de rester tout public, plus proche des premiers Spiderman de Sam Raimi ou des récents Deadpool. Mais Disney aurait sans doute très mal pris que WonderWanda se fiche ouvertement de la figure des phases 1/2/3 etc. au point de vous faire exploser de rire à chaque projection d'un film Marvel rien qu'en repensant aux authentiques gags de chez WandaVision. Aucune crainte cependant, puisque nous en sommes très loin. Comme nous sommes très, très loin de toutes ces bandes dessinées de superhéros qui ont pu un jour m'impressionner pour de vrai, moi et tant d'autres.

Spoiler : :
Il y a aussi une volonté de lourdement dénoncer à travers les fausses pubs le sexisme d'une époque, clairement la propagande woke en marche et en aucun cas une ouverture d'esprit comme par exemple le générique de Et l'homme créa la femme, l'adaptation des femmes de Stepford de 2004 par Frank Oz, qui ne se contentait pas de dénoncer la destruction de l'individualité des femmes par des hommes selon un modèle donné, mais également les travers de ces dames. Nous attendrons encore longtemps, et certainement pas chez Disney la dénonciation du sexisme féminin de certains métiers, la pédophilie féminine qui est la réalité derrière un grand nombre de psychopathes mâles comme femelles s'en prenant aux femmes ou à eux-mêmes ou encore l'asservissement des femmes à des clichés imposés par les religions ou des multinationales telles Disney.


Au-delà de la propagande sempiternelle chez Disney et récemment lourdinguisée, j'ai ressenti que la production joue désespérément la montre et espère nous faire endurer tous leurs pastiches le plus longtemps possible, et cela ne peut signifier qu'une seule chose : ils n'ont rien d'autre de plus intéressant à nous raconter (ou ils n'ont pas les moyens budgétaires ou narratifs de le faire, ou n'y sont pas autorisés).
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8461
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Marvel : WandaVision, la série télévisée de 2021

Messagepar Greenheart » Ven 29 Jan 2021 19:01

Attention, si vous n'avez pas suivi la série, probable gros spoiler.



Bande annonce pour la suite de la saison officielle hd : https://youtu.be/Ywz0neBdJzI

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8461
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Marvel : WandaVision, la série télévisée de 2021

Messagepar Greenheart » Dim 7 Fév 2021 11:43

Pour l'instant, même après la "révélation", cela reste très court, très prévisible, très recyclé et très cheap.
Si WandaVision est emblématique de la nouvelle phase Marvel, passez votre chemin pour la totalité de la marque.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8461
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Marvel : WandaVision, la série télévisée de 2021

Messagepar Greenheart » Lun 15 Fév 2021 15:31

WandaVision se vante d'être la série télévisée la plus regardée au monde selon un organisme qui s'appelle (cela ne s'invente pas) Parrot Analytics (les analyses du Perroquet, celui qui répète tout ce qu'on lui demande de dire ?).

Outre le fait qu'à l'évidence, le perroquet ne tient certainement pas compte des audiences télévisées chinoises ou indienne, considérez que nous sommes à une période terrible pour les séries télévisées où il n'y a rien de neuf et surtout de décent à part peut-être le plus récent des épisodes de WandaVision, qui jusqu'à présent en 20 minutes chrono pastiche médiocrement 18 minutes de sitcom bien plus drôles et originales et égrène des personnages invités des phrases précédentes des films Marvel, même pas employé dans un rôle un minimum développé.

Pour donner un indice sur la réalité des audiences télévisées, Doctor Who n'a jamais fait un score aussi bas depuis la création de la série (époque où il y avait très peu de chaînes). Les séries au kilomètre produit par Berlanti (Flash, Batgirl etc.) font toutes moins d'un tiers de leur audience lors de leur lancement - et cela calculer en étirant au maximum la statistique, à la Netflix où en gros si vous laissez la bande-annonce tourner, c'est comme si vous aviez regardé la série entière selon leurs statistiques.

Un autre exemple de la déliquescence totale des audiences réelles serait les victoires où Pomme et Benjamin Biolay sont sacrés meilleurs artistes de l'année. Maintenant si je trouve qu'ils écrivent bien à défaut de chanter et danser bien et interpréter sans monotonie, je voudrais bien mettre au défi les gens dans la rue de chanter par cœur une chanson entière de ces artistes, bien sûr chanson si possible de 2020. Et interdit de bachoter avec le téléphone portable ou internet. Je crains bien que tout soit désormais aussi faux que la liste des personnalités les plus aimées des français (vous n'avez pas le choix, il faut choisir dans la liste que le journal du Dimanche a retenu à votre place) ou la popularité supposée de Soprano et tout ces artistes que youtube m'impose quand je veux écouter de la nouvelle pop italienne.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8461
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Marvel : WandaVision, la série télévisée de 2021

Messagepar Greenheart » Mar 2 Mar 2021 16:59

Septième épisode en forme de remplissage de vide : Wanda se demande ce qu'elle peut faire ou pourquoi elle n'a aucun contrôle sur son petit monde privé, Vision fait le tour du voisinage à bord d'un camion de glace, je ne sais qui censé tout comprendre et nous expliquer ne comprend rien et n'explique rien tandis qu'elle conduit le camion, je ne sais plus qui essaie à nouveau de forcer l'entrée, entre sans que cela ne pose un vrai problème et d'un coup dans la dernière minute d'un épisode exceptionnellement de 20 minutes au lieu de 15,
Spoiler : :
un personnage dont tout le monde se fiche cabotine pour dire que c'est lui depuis le début qui est le responsable de tout ce qui n'allait pas et tous les indices sont révélés par un flash back de plans qui n'ont pas été diffusés.

Et bien sûr comment les pouvoirs de Wonda semblant illimités se retrouvent en une seconde chrono complètement limités uniquement parce que cela arrange les scénaristes. Autrement dit un deus ex machina (un méchant surprise), une prétendue sitcom qui n'a plus rien du scénario d'une sitcom.


Autrement dit, le cirque Marvel continue, uniquement basé sur les effets spéciaux et des personnages dont les pouvoirs ou l'histoire, le parcours ou la personnalité ne comptent pas. Univers parallèles, monde virtuels, pouvoirs surnaturels incohérents, science à la ramasse totale, tous les prétextes sont bons pour ne pas faire un travail de construction d'univers, d'intrigues et de progressions héroïques, le travail même qui pourtant avait brillamment lancé la Phase 1 et fournit un modèle d'adaptation de bandes dessinées de super-héros qui tenait la route, après la première adaptation presque fidèle, passionnante et passionnée des aventures de Spider Man signée Sam Raimi.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8461
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Marvel : WandaVision, la série télévisée de 2021

Messagepar Greenheart » Mar 2 Mar 2021 18:26

Huitième épisode : voilà que je me retrouve à regarder les nouvelles aventures de Sabrina...

Et à nouveau aucune notion de lois surnaturelles, les scénaristes décident quand ça les arrange de qui remporte ou pas le combat. Aucune notion non plus de sorcellerie historique et les personnages ne parlent pas comme à l'époque.

Et à nouveau le grand méchant qui fait des discours interminables pour expliquer tout ce qui aurait dû pouvoir être déduit par les spectateurs si la série avait été écrite correctement. Plus un cours de sorcellerie apparemment tiré de Donjons et Dragons. Incidemment, les livres de sorcellerie de l'époque sont en ligne (en latin dans le texte bien sûr) et ô surprise, la fine équipe Marvel ne les a pas lus.

Le méchant à Wanda "Tu ne me laisses pas le choix"... euh, le méchant a tous les pouvoirs et elle n'aurait pas le choix ?

Spoiler : :
Et du flash-back, du flash-back, encore du flash-back, on se croirait dans un épisode de Lost. Tentative d'expliquer la connaissance des sitcoms avec des coffrets DVD que logiquement ils n'ont pas pu commander sur Amazon et se les faire livrer en pleine guerre, plus ils sont fort ils ont encore l'électricité et cela ne les dérange pas que l'on puisse tirer de la rue à travers les fenêtres de leur salon alors qu'ils devraient être parfaitement au courant du danger. Argh, le tube cathodique et le lecteur DVD qui continue de fonctionner après l'explosion du salon. Plus Wanda n'a jamais rien mentionné de tel dans les films précédents.


"Cela n'explique pas vos tours récents"... euh, en fait c'est bien une explication absolument lourdingue de l'obsession de Wanda pour les sitcoms.

Comment Wanda passe-t-elle sans transition de petite orpheline à grande adolescente s'engageant pour utiliser ses ... euh pouvoirs magiques (à tous les sens du terme, apparus du jour au lendemain, contrôlé comme ça peut et sans limite) sans jamais avoir connu d'adultes référents, de petits camarades, ni avoir lu ou vu quoi que ce soit de culturel etc.

Si c'est la pierre d'infinité qui a amplifié les pouvoirs de Wanda (c'est magique) pourquoi la totalité des humains en contact avec cette pierre (et il y en a des bases entières de soldats) n'ont jamais vu leurs pouvoirs amplifiés ?

Vision, qui est censé être une base de données infinies du pouvoir humain, découvre qu'une sitcom n'est pas forcément un spectacle réaliste - un peu comme un film ou une série Marvel, alors ?

Vision a toujours été seul ? soit il parle de sa très courte existence, soit il baratine Wanda en espérant qu'elle ne découvrira jamais qu'il fut le secrétaire personnel de Tommy Stark à jongler avec un maximum de rendez-vous et de conversations téléphoniques.

Je ne comprends pas pourquoi ils n'ont pas appelé la grande méchante Miss Lourde Exposition. Faut-il encore qu'elle explique à Wanda que Vision lui manquait et qu'elle voulait le faire revenir après sept épisodes où à l'évidence Vision est de retour à cause des pouvoirs de Wanda ? Et où était Miss Lourde Exposition pendant les films Marvel relatant l'histoire de Wanda ? Elle attendait que Wanda fonde sa nouvelle réalité tandis que Loki et compagnie menaçaient ou détruisaient son monde ?

Spoiler : :
La sécurité autour du corps de Vision est à revoir. Plus si Wanda a de tels pouvoirs, pas besoin de demander la permission. Plus est-ce bien raisonnable de montrer à une sorcière initialement psychopathe le dépeçage de son amant ? Tout ça pour lui cracher à la figure ? Et depuis quand les cadres de cette organisation ont tous les pouvoirs, et depuis quand ce genre d'opération n'est pas menée dans une atmosphère contrôlée qu'aucun GIGN ne risquera de ruiner au premier pet de travers ? Et pourquoi Wanda n'avait pas récupéré le corps de Vision avant qu'il soit confisqué ? Et comment ne peut-elle pas avoir eu l'idée de le ramener à la vie juste après sa mort, avec toutes les résurrections qui cascadaient autour d'elle ? Pourquoi Vision aurait-il choisi une banlieue pourrie pour s'installer avec elle ? Et si c'est la pierre d'infinité qui amplifiait les pouvoirs de Wanda, il n'y a plus de pierre d'infinité, donc plus d'amplification des pouvoirs donc comment pourrait-elle encore altérer la réalité à ce point ou se battre ?

Je croyais que les télécommandes (à infrarouges) n'existaient pas dans les années 1950, et pourtant Vision en utilise une dans son pastiche d'I Love Lucy x Dick Van Dyke Show ? Comment Wanda a-t-elle pu voir dans les DVD de ces sitcoms quelqu'un utiliser une télécommande devant sa télévision ? Est-ce que quelqu'un a déjà vu ça ?

Qu'est-ce que la grande méchante pensait accomplir en se confrontant à Wanda directement au lieu de la laisser mourir dans sa réalité virtuelle ? Elle est seulement venue lui donner son nom, la sorcière rouge, alors qu'elle a de son temps éliminé et drainé ses rivales ?

Et le plan de l'autre grand méchant est impossible puisque l'équivalent de Vision ne peut exister qu'avec une pierre d'infinité, et hop, d'un coup plus de problème il suffisait d'injecter "un peu" d'énergie dans son Vision-like.


***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8461
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Marvel : WandaVision, la série télévisée de 2021

Messagepar Greenheart » Mar 9 Mar 2021 08:02

Pour ceux qui se seraient étonnés que le mutant Quicksilver n'est jamais été présenté comme tel malgré le même acteur, les mêmes pouvoirs et la même marque Marvel, ou que la franchise X-Men soit à ce point délaissé par Disney, un commentaire sur Dark Horizons rappelle quelle a été la stratégie Disney depuis ces quinze dernières années pour enterrer les mutants.

Traduction :

(Disney a) imposé une règle "pas de nouveau mutant" à tous les auteurs et artistes de bande dessinée depuis avant 2010

(Disney a) activement édité des couvertures des bandes dessinées et ont remplacés les personnages mutants par des personnages Avenger mis à leur place (Secret Wars était le plus important, je crois)

-Ils ont carrément annulé des séries bandes dessinées au long cours ayant pour héros des mutants (comme ils l'ont fait avec FF4)

-Ils ont créé des histoires "La Mort de" pour leurs mutants les plus populaires (Wolvie et Deadpool, par exemple)

Et bien que je comprenne qu'il s'agit de décisions liées aux affaires, ce sont toujours des tentatives d'enterrer les X-Men et de s'assurer que les Avengers soient représentés comme le corpus de travail le plus important à leur place. C'est juste que les X-Men seront toujours considérés comme un matériel de premier plan en comparaison, et les Avengers (au mieux) seront toujours un cran en dessous (en tant qu'IP au total).


DiscoCougar a écrit:They mandated a "no new mutant" edict to all comic writers and artists since before 2010

-They actively edited classic comic art and replaced mutant characters with Avenger characters put in their place (Secret Wars was the big one, I think)

-They outright cancelled long running mutant comics (like they did with FF4)

-They created "Death of" stories for their more popular mutants (Wolvie and Deadpool, for example)

And while I get it's all business related decisions, they're all still attempts at burying the X-Men and making sure that the Avengers was represented as the more prominent body of work in their stead. It's just that The X-Men will always be seen as top tier material in comparison, and the Avengers (at best) will always be a notch below them (as an ip in total).


Source

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8461
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Télévision

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron