Département S S01E17 : Un ticket pour le néant (1969)

Infos et retours sur les séries et téléfilms diffusés ou à venir à la télévision.

Comment avez-vous trouvé cet épisode ?

Pas vu.
0
Aucun vote
Nul !
0
Aucun vote
Bof...
0
Aucun vote
Correct.
0
Aucun vote
Bon.
1
100%
Excellent.
0
Aucun vote
Génial !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Département S S01E17 : Un ticket pour le néant (1969)

Messagepar Greenheart » Dim 2 Mai 2021 13:18

Image

Department S S01E16: A Ticket To Nowhere (1969)
Traduction du titre : Un ticket pour nulle part.

Diffusé en Angleterre le 27 avril 1969 sur ITV UK.

De Dennis Spooner et Monty Berman ; avec Joel Fabiani, Rosemary Nicols et Peter Wyngarde.

Pour adultes et adolescents.

Aéroport d’Heathrow, Londres, Angleterre, le 6 décembre.

Un avion s’est placé en approche de sa piste d’atterrissage. Seulement, au sol, un homme âgé et barbu en robe de chambre, pyjama et pantoufles se réveille couché sur la piste et, se redressant, réalise avec horreur où il se trouve. Debout, il titube, sort des lunettes de la poche de son pyjama, les chausse. Il aperçoit alors l’avion en approche dont il entendait les moteurs, mais au lieu de courir se réfugier sur le côté, le voilà qui court dans le sens de la piste, comme s’il avait la moindre chance de courir plus vite qu’un avion. L’apercevant, le co-pilote crie au pilote de relever le nez de l’avion, mais le souffle des réacteurs jette le fugitif à terre — alors que logiquement il aurait pu être aspiré par l’un des réacteurs...

La salle d’attente de l’aéroport. Une jolie blonde en fourrure rejoint le romancier Jason King pour lui remettre les magazines qu’il lui avait remarqué, lui rappelant de l’appeler au téléphone quand il sera arrivé à destination, délicatesse qu’il semble oublier systématiquement. Jason King s’excuse platement : il a eu la semaine la plus folle furieuse qui soit. Puis consultant la couverture des magazines, il remarque qu’en effet l’élevage de cochons est l’une de ses passions... C’est au tour de la blonde de s’excuser platement : elle a simplement acheté les premiers magazines qui lui sont tombés sous la main. Le romancier la rassure : il est certain qu’il trouvera autre chose comme... le tricotage moderne ? Ils sont interrompus par l’annonce d’une hôtesse via les haut-parleurs : c’est le dernier appel d’embarquement pour les passagers du vol pour Paris.

Comme Jason King annonce que c’est pour lui, la blonde le supplie d’être prudent parce qu’elle ne supporterait pas qu’il s’écrase en vol ou autre chose de ce genre. Jason King la remercie beaucoup, l’embrasse et s’en va. Mais comme il se dirige vers la passerelle d’embarquement, il surprend la plainte d’une jeune fille en robe bleu et veste beige à la police de l’aéroport : ils doivent la laisser voir quelqu’un, ils le doivent ! Jason King ralentit le pas et s’arrête à leur hauteur tandis qu’impassible, l’officier refuse : le docteur est avec l’homme en question. La jeune fille proteste : elle est sa nièce !

Jason King intervient et propose son aide. Aussitôt la jeune fille lui explique que c’est à propos de son oncle : quelque chose est arrivé mais ils ne veulent pas la laisser le voir. L’officier rétorque qu’ils n’ont pas besoin des services de Jason King, c’est une affaire officielle. Jason King réplique que justement il est fasciné par les affaires officiels et sort sa carte. L’officier lit la carte et pousse un gros soupir. Jason King reprend la carte et s’excuse : ce n’est pas la bonne carte, mais le club privé en question est excellent. Il ouvre et tend cette fois son portefeuille : on y est. Et cette fois c’est l’officier qui s’excuse et qui invite Jason King à le suivre. Jason King le remercie et invite la jeune fille à le suivre : ils sauront très vite le fin mot de l’affaire.

Comme ils reviennent dans le bureau de l’officier, il y a sur une table quelques affaires du vieil homme surpris sur la piste d’atterrissage sont disposées — les pantoufles, les lunettes aux verres cassés, la robe de chambre, des clés, la montre. Mademoiselle Susan Blain, la nièce du vieil homme est en larmes et l’officier propose de lui servir un verre. La jeune fille se lamente : comment est-ce possible ? Comme elle refuse le verre d’alcool, Jason King le récupère. L’officier assure qu’il est impossible que l’oncle de la jeune fille ait pu accéder à la piste de cette manière. Mademoiselle Blaine explique qu’elle avait reçu un appel de son oncle : il était bouleversé, la semaine dernière il l’avait supplié de venir le trouver ce matin parce qu’il n’arrivait pas à se souvenir où il avait été après avoir débarqué du vol de neuf heures.

***

ImageImageImageImageImageImage

***
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8440
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56

Re: Département S S01E17 : Un ticket pour le néant (1969)

Messagepar Greenheart » Dim 2 Mai 2021 13:20

Retour au techno-thriller totalement à la Bob Morane et Bruno Brazil, de l'action, beaucoup d'humour.
...d'un G qui veut dire Greenheart !
Greenheart
Administrateur du site
 
Messages: 8440
Inscription: Sam 15 Nov 2014 19:56


Retourner vers Télévision

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron